Le beniluberois Tardif Muvunga Premier

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Les beniluberois évoluant aux quatre coins du monde font des merveilles et surprennent souvent leurs hôtes par la rapidité avec laquelle ils apprennent et maitrisent les langues de leurs pays d’accueil. Ceci est un signe que le beniluberois est ‘mondialisable’ et qu’il n’est pas refermé sur lui-même. Le cas récent est celui du Frère Tardif Kakule Muvunga, religieux assomptionniste, né à Vusokoli, Paroisse de Bunyuka, en Territoire de Beni, qui vient de défendre avec brio son mémoire de baccalauréat en Théologie en espagnol et à qui le jury académique à décerner la première place d’honneur du Consortium Théologique de Mexico City. Tardif Muvunga est ainsi le premier assomptionniste, et le premier africain à occuper cette place précieuse au sein du Consortium Théologique de Mexico City, une institution catholique affilié à l’Université Pontificale Romaine. Pour cette excellence, BLO présente ses vives félicitations à l’heureux lauréat et lui promet de se charger de faire traduire son mémoire en français pour le rendre accessible à ses nombreux lecteurs et lectrices qui comme Tardif brulent de l’ardent désir de savoir dire Dieu dans leur propre contexte.
 Beni-Lubero Online


VERS UNE THÉOLOGIE HEURISTIQUE

De la praxis communicationnelle de

Helmut Peukert

Tesina teológica presentada en la Pontificia Universidad Javeriana bajo el título:

HACIA UNA TEOLOGIA HEURÍSTICA

Desde la praxis comunicativa de Helmut Peukert

por Kakule Muvunga Tardif, a.a.

.

En gros, la théologie heuristique consiste dans une recherche sans fin des conditions de possibilité d’oser dire « Dieu ». C’est une perspective située à la charnière entre la théologie et la philosophie. Telle est la dynamique propre à la théologie fondamentale.
Contre la tendance mortelle à planer dans les nuages, nous nous sommes proposé un cadre référentiel allant de la tradition judéo-chrétienne à dimension « anamnétique » (qui se rapporte aux souvenirs) de l’éthique africaine, en passant par la modernité.
Ledit cadre se cristallise sur la mémoire des victimes historiques (« las víctimas no resentidas »), dont le sang clame dans les cieux comme celui d’Abel ; et culmine dans un procès de restitution de la religion « indépendante » congolaise : le Kimbanguisme (dont la doctrine professe un Christ nègre qu’avaient volé les colons blancs), qui a surgi d’un contexte tumultueux de la colonisation, ne saurait subsister comme religion chrétienne sans pactiser avec la sagesse « incluante » de la non-violence, du pardon…qui sont les principes fondamentales de l’éthique.
.
Kakule Muvunga Tardif, a.a.
Worcester, MA (USA)
Beni-Lubero Online

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*