ndelyapass

Le Féticheur Kakule wa Ndelya en Tête pour la députation nationale au Sud de la Ville de Butembo

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Les différents états-majors des partis politiques commencent à établir leurs propres compilations des résultats partiels pour les élections du 28 novembre 2011. En ville de Butembo, les tendances suivantes s’observent en date du 30 novembre 2011.

Tendances dans les bureaux de vote de la ville de Butembo : 

Présidentielle 

  1. Antipas Mbusa Nyamwisi
  2. Vital Kamerhe
  3. Joseph Kabila
  4. Etienne Tshisekedi

En Beni Territoire et Lubero où les gens souffrent plus de l’occupation rwandaise, Etienne Tshisekedi est en tête selon les résultats provisoires disponibles. 

Législatives

     1. Le Féticheur/commerçant Kakule wa Ndelya de l’UMDM/C, le plus petit parti politique de la RDC qui n’a que 4 candidats députés en ville de Butembo et dans toute la RDC, arrive en tête dans plusieurs compilations encore provisoires notamment au Sud de la ville de Butembo/KATWA.

           ndelyapass

     2. Mbusa Nyamwisi (RCD-K-ML) au coude à coude avec l’ex-maire Hubert Syahetera (CPR) pour la première place. Aussi, Mbusa, Hubert, Malisi, Kitswiri ont cartonné au Centre Ville de Butembo.

     3. Mbindule Mitono (UNC) et Malis Malisawa (UDECF) arrivent en troisième position sur plusieurs tableaux des résultats affichés.

     4. Prof Paul Kakule Matumo Kitswiri (PALU)

N.B. Ces tendances changent à tout moment et ne sont donc pas des résultats définitifs.

 Plusieurs élus de 2006 ont disparu de la scène. Les bubolais auraient donc décidé de se doter de nouveaux représentants pour la prochaine législature. Un meeting dont on parle dans le ville de Butembo est celui de Son Excellence Monsieur le Ministre Ferdinand Kambere, PPRD. Lors d’un meeting inoubliable, il voulut vendre les 5 chantiers de Joseph Kabila. En posant la question : Pour quel numéro allons-nous voter le 28 novembre prochain. De la foule on entendit deux réponses differentes : Pour certains  « numéro 5 », pour d’autres « numéro 8 ». Confus car personne n’avait dit « numéro 3 », le numéro pour lequel il battait campagne, le ministre pprdien posant une autre question : « Qui a construit la ville de Butembo ? ». Tous unanimement répondirent «  PALOS » (L’homme d’affaires mort dans le dernier crash d’avion à Kisangani). Ce fut la fin du meeting. En 2006, il était parmi les vedettes électorales de la ville de Butembo. Cinq ans, les bubolais lui disent niet!

D’autres élus de la ville tels Honorable Marc Sumbusu et Honorable Elisée Kitsongeri, suppléant de l’Honorable Bayoli qui a décidé en mi-chemin de la législature de quitter la politique pour se concentrer au commerce, apparaissaient sporadiquement dans les sondages de la ville. 

Tembos Yotama

Butembo

©Beni-Lubero Online 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*