Le Forum sur la cohabitation pacifique

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
En effet, le RACID (Réseau d’Actions Citoyennes pour la Démocratie) est une structure de la société civile créée en Mai 2006 par Maître Jean-Paul Lumbu Lumbu Mutanava.
Avocat au Barreau près la Cours d’Appel de Kinshasa de son état, Maitre Jean Paul Lumbu Lumbu Mutanava est Juriste-Constitutionaliste et Coordonnateur National du RACID en République Démocratique du Congo depuis sa création. Fils du feu Désiré Lumbu Lumbu Mutanava Musavuli, ancien honorable député de l’Assemblée Nationale, Ministre national du Plan et Affaires Sociales durant la transition, Maitre Jean Paul Lumbu Lumbu est, voilà dix ans, l’un des jeunes leaders sinon le seul et incontestable jeune le plus actif au sein de la Société Civile du Nord Kivu et leader d’opinion en Rdc.
.
Un forum sur le leadership cohésif a été organisé par une organisation locale avec l’appui du Starec et de l’UNHCR
.
La cohabitation pacifique entre les différentes ethnies vivant dans le territoire de Rutshuru a été, encore une fois, au centre de ce forum qui a eu lieu à Goma dans la période du 23 au 27 Février 2010 à l’hôtel Stella Matutina de Goma. Les leaders locaux notamment les chefs coutumiers, les leaders politiques et autres ont pris part à ce forum qui a réuni également les leaders des communautés ethniques notamment les Nande, les Hutu, les Tutsi, les Hunde, les Mbuti et les autres. Le Racid qui y a été représenté a reçu la charge d’organiser le transport de ces leaders de Goma vers Rutshuru pour une restitution du forum à la population de Rutshuru donne ses impressions : « La participation des bami au forum sur le leadership cohésif devrait contribuer aussi à l’amélioration de la cohabitation pacifique dans le territoire de Rutshuru. Les représentants des différentes ethnies se sont dits des vérités les uns les autres, ils ont promis d’améliorer la cohabitation pacifique entre eux, voilà pourquoi nous saluons l’organisation de ce forum qui ne fait que compléter le travail déjà amorcé par l’équipe du Racid sur terrain », a laissé entendre Me Jean Paul Lumbu Lumbu qui a précisé que pendant que se tenait ce forum à Goma, trois ateliers, deux audiences publiques étaient entrain d’être organisés par les experts du Racid à Kisharo, à Ishasha, à Kibirizi et à Kikuku dans les collectivités de Bwisha et dans le Bwito, toujours dans le but de sensibiliser les populations de ce territoire à la cohabitation pacifique surtout en prévention des conflits liés au rapatriement des réfugiés.
Les notabilités de Kisharo/Rutshuru lors de l’atelier du 24 Février 2010
.
La protection juridique des IDPs et les retournés dans le collimateur du RACID
.
Par ailleurs, le Coordonnateur du Racid, Me Jean Paul Lumbu Lumbu Mutanava a été convié par l’UNHCR à participer à un atelier d’évaluer participative et de planification pour les activités de l’année 2011 qui a eu lieu à l’hôtel stalla Matutina du 24 au 25 Février 2010.Le responsable du Racid affirme que pour les besoins de la paix et la cohabitation pacifique au Nord Kivu, sa structure reste disposée à appuyer l’UNHCR dans son plan opérationnel 2011. Le secteur de la protection des personnes déplacées a captivé le Racid qui, selon son coordonnateur, est disposé à participer au plaidoyer pour la ratification de l’accord de Kampala et sa transposition dans la loi nationale. Lors des travaux en groupe sur les personnes déplacées et les retournés et dans lequel ont pris part l’UHCR comme organisateur des assises et ses prtenaires notamment la GTZ, le NRC, l’UNHABITAT, l’UNOPS, la PU, le RACID, AAP, Grace, GNK, CNR, VSF et AIDES, UNICEF, WFP, FAO, PNUD, WV, WWI, MC, HAI, ABA, GAD, DIVAS, Division du genre, femme et enfant et humanitaire et PIDEP, Me Jean Paul Lumbu Lumbu a soutenu que les principes directeurs qui régissent les personnes déplacées devraient inspirer les organisations de la société civile pour qu’elles contribuent au plaidoyer pour la mise sur pied d’un cadre juridique en Rdc pour la protection des personnes déplacées. Des milliers des déplaces et retournes enregistres par les organisations humanitaires dans le nord Kivu sont sans aucune protection directe du gouvernement car il n existe aucun cadre juridique nationale qui organise la protection des personnes déplacées en Rdc, a reconnu Me Lumbu Lumbu.
.
Me Jean-Paul Lumbu Lumbu et le RACID veulent forcer la main de Joseph Kabila
.
Les animateurs de la société civile de la ville de Goma et particulièrement les organisations impliquées dans la lutte contre la corruption ont été invitées, le samedi 13 Mars 2010, par le Directeur Général de l’OCEP et Président du Forum National de lutte contre la corruption, le professeur Saint Augustin Mwendambali, à participer à la séance de restitution des assises du Forum National sur la lutte contre la corruption qui a eu lieu à Kinhasa en février dernier. Cette activité a eu lieu dans la salle de l’hôtel Mulinga dans la ville de Goma avec l’appui de l’autorité provinciale représentée par le professeur Kisanganani Nendanga, responsable de la Commission provinciale de lutte contre la corruption. L’orateur du jour, le professeur Mwandambali a expliqué à l’assistance la génèse et le contenu du code d’éthique professionnel avant de livrer les secrets des activités sur le Forum National sur la lutte contre la corruption.
Faisant siennes les recommandations du Forum de Kinshasa, lors de la restitution à ses organisations membres, le Coordonnateur du RACID, Me Jean Paul Lumbu Lumbu sollicite du président de la République, Joseph Kabila Kabange, des actes plus concrets dans la lutte contre la corruption notamment la nomination d’un Conseiller spécial en matière de lutte contre la corruption qui sera un organe rattaché à la présidence de la République avec des attributions spécifiques et qui devra collaborer avec la société civile. « Lors de son investiture en 2006, le président Joseph Kabila a promis aux Congolais de s’impliquer dans la lutte contre la corruption. Nous sollicitons qu’il réalise ses promesses en mettant sur pied un cadre légal relatif à la lutte contre la corruption en Rdc et la nomination d’un Conseiller spécial en matière de lutte contre la corruption » a laissé entendre Me Jean Paul Lumbu Lumbu s’adressant à la presse locale après la séance de restitution du Forum National sur la lutte contre la corruption par le professeur Mwandambali.
.
La plate forme qu’il dirige, le Racid, regroupe actuellement 75 organisations de la Société Civile actives dans la partie Est de la Rdc et plus particulièrement au Nord Kivu, au Sud Kivu et dans la ville de Kinshasa. Il intervient dans la promotion de la démocratie participative, l’Etat de droit, la bonne gouvernance, la paix et la résolution pacifique des conflits, la lutte contre la corruption, la lutte contre l’impunité. Signalons qu’alors Coordonnateur de l’Ong internationale américaine IFES au Nord Kivu, Me Jean Paul Lumbu Lumbu a eu à former les animateurs des institutions politiques, les députés provinciaux du Nord Kivu ainsi que les responsables des diverses structures de la Société Civile notamment les étudiants de plusieurs institutions universitaires du Nord Kivu ainsi que les animateurs des services publics de l’Etat sur bonne gouvernance, la participation citoyenne, la décentralisation et la lutte contre la corruption. Cela lui a valu le diplôme de mérite qui lui a été décerné en mars 2009 par le Comité des étudiants de l’Université de Goma alors dirigé par Monsieur Lobiko, le reconnaissant comme le meilleur édificateur des étudiants du Nord Kivu en matière de Bonne gouvernance, participation citoyenne, Etat de droit et lutte contre la corruption. Le combat qu’il mène pour la lutte contre la corruption au Nord Kivu est reconnu et accepté de tous.
.
Réunion d’évaluation des activités du RACID à Goma
.
Le bureau du Centre de ressources pour la démocratie de l’USAID-DAI Goma a servi de cadre à une réunion, ce vendredi 10 mars 2010 pour une réunion d’évaluation des activités organisées par le RACID surtout en tenant compte de l’aspect genre depuis sa mise sur orbite le 02 mai 2006 par Me Jean Paul Lumbu Lumbu Mutanava avec un groupe de dix neuf organisations de la société civile du Nord Kivu. De nos jours le RACID comprend 75 organisations dont les représentations sont dans les villes de Butembo, Beni et Goma et dans les territoires de Masisi, Rutshuru, Walikale, Nyiragongo, Lubero. En effet, le RACID est une plate forme des organisations de la société civile. Il é été crée en 2006 pour appuyer le processus démocratique et électoral et contribuer à la consolidation de stabilité de la paix et la résolution pacifique des conflits surtout à l’Est de la Rdc après la signature des accords de paix de Sun City en 2002.
« Je suis satisfait des réalisations du RACID depuis sa création en 2006. C’est pour contribuer à la réussite du processus électoral et à la consolidation de la paix dans la partie Est de la Rdc que j’ai décidé de mettre sur pied une plate forme des organisations de la société civile pour ce faire et qui devrait s’impliquer tout en appuyant les efforts du Gouvernement de la Rdc dans tous les projets tendant à la promotion de la démocratie et la paix surtout à l’Est du pays. Je suis convaincu que la partie Ouest de notre pays ne connait pas les problèmes de stabilité et de perturbation de la paix comme l’Est », ainsi a déclaré Me Jean Paul Lumbu Mutanava Musavuli en s’adressant à la presse locale.
.
Contribution très active du RACID à la réussite du processus électoral de 2006 avec l’appui de l’IFES, implication du RACID dans les questions relatives à la paix et la cohabitation pacifique entre les différentes ethnies du Nord Kivu avec l’appui de l’UNHCR, création de l’emploi : 104 contrats de travail avec une moyenne de salaire variant entre 150 et 1500 USD par mois offerts aux populations du Nord Kivu (2009-2010), renforcement des capacités de 75 organisations de la société civile et des parties politiques du Nord Kivu dans les domaines de la démocratie participative, la bonne gouvernance, la participation citoyenne, la lutte contre la corruption, contribution personnelle de Me Jean Paul Lumbu Lumbu Mutanava Musavuli dans les débats avec les grandes autorités du pays (Députés nationaux, députés provinciaux, sénateurs, ministres, journalistes dans les questions d’intérêt collectif à travers différentes émissions radios notamment l’émission Dialogue entre Congolais, Radio Okapi/Goma, Rtg@ et d’autres chaines locales sans oublier les actions sociales surtout en faveur des étudiants. Me Jean-Paul Lumbu Lumbu est présenté comme l’exemple à suivre par la jeunesse de la Rdc. A Goma où il est basé, il est devenu un véritable leader et une référence pour plusieurs personnes surtout dans les questions de démocratie et de paix entre les communautés.
.
Bureau du RACID/ Goma
.
Transmis par Jean-Baptiste Kambale
Goma
©Beni-Lubero Online
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*