Le Kyaghanda Yira qualifie les massacres de Beni-Lubero de « génocide de l’ethnie Yira »

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Association Culturelle KYAGHANDA YIRA, ASBL

Déclaration du Conseil Culturel de MASEREKA du 12 au 14 Février 2016

Réunis du 12 au 14 Février 2016  dans la Salle Polyvalente de Masereka, Groupement Bukenye, Chefferie des Baswagha, Territoire de Lubero, Province du Nord-Kivu, R.D.Congo,

Nous membres du Conseil Culturel de l’Association Culturelle Kyaghanda Yira, sur  base des nos échanges et des rapports des différents clans, vyaghanda, et organisations de la société civile, déclarons ce qui suit :

  1. Nous fustigions une fois de plus le manque d’une enquête nationale et d’une réponse rapide et adéquate par le gouvernement congolais aux massacres des Yira dans les deux provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.
  1. Tenant compte du fait que les membres de l’ethnie Yira sont tués parce qu’ils sont Yira  sélectionnés pour être tués parmi les membres d’autres ethnies habitant un même village, Considérant le fait que l’ethnie Yira est la cible principale des massacres les plus odieux, les plus nombreux, les plus fréquents, les plus intenses et savamment planifiés;

Sachant que les exécutants des massacres des Yira sont principalement des troupes et milices rwandophones,

Les massacres des Yira remplissent toutes les caractéristiques internationales d’un génocide. C’est ainsi que le Conseil Culturel de la Communauté Yira qualifie, à juste titre, les massacres en cours de « génocide de l’ethnie Yira ». De toute évidence,ce génocide de l’ethnie Yira vise une occupation territoriale des terres fertiles et riches en minerais habitées par les Yira.

  1. Le Conseil Culturel du Kyaghanda Yira informe l’opinion nationale et internationale qu’il n’y a ni conflit ethnique ni conflit des terres entre communautés Yira et Hutu dans les deux provinces précitées comme certains medias voudraient le faire croire.  Toute instrumentalisation de l’une de ces deux communautés par les va-t-en guerre est donc à dénoncer.
  1. De témoignages des rescapés des massacres et des analystes de la situation qui prévaut dans les régions habitées par les Yira, il s’avère que les vrais exécutants du génocide décrié ci-haut sont rwandais, ougandais, érythréens. Ces exécutants qui se cachent derrière des rebellions étrangères telles que ADF/NALU, FDLR, LRA,… jouissent de la complicité de certains officiers de l’armée et des services de sécurité de la R.D.Congo.

 

De tout ce qui précède, le conseil culturel du Kyaghanda Yira demande :

 

* Au gouvernement congolais :

a. de mettre tout en œuvre pour mettre fin au génocide des Yira,

  1.  d’organiser une audience publique sur le terrain du génocide pour ceux qui ont été arrêté en rapport avec le génocide des Yira afin de permettre à la population locale de découvrir la vraie identité et les vrais mobiles des commanditaires et des exécutants du génocide Yira.

c. de mettre fin aux conflits coutumiers en cessant l’octroi de plusieurs arrêtés reconnaissant plusieurs autorités coutumières à un même poste d’administration dans une même entité coutumière.

 

* A la Cour Pénale Internationale (CPI) de diligenter une enquête internationale indépendante afin d’identifier les commanditaires, exécutants, ainsi que les complicesdu présent génocide pour qu’ils répondent de leurs actes devant la justice internationale.

* Au Haut Commissariat pour les Réfugiés (HCR) d’identifier les réfugiés impliqués dans le génocide des Yira et de les rapatrier dans leurs pays d’origine.

* A la communauté Yira de part le monde de mettre en pratique ses valeurs culturelles d’unité et de solidarité en ce temps de grande épreuve et de soutenir par tous les moyens tous ceux qui luttent pour que la paix et la stabilité soient rétablies à l’Est de la R.D.Congo en general et au Kivu-Ituri en particulier.

 

En cas de non exécution des demandes exprimées ci-haut par les diverses autorités compétentes, la communauté Yira se réserve le droit de se prendre en charge. La communauté tant nationale qu’internationale est prévenue.

1maserekavue

Une vue de belles collines de Masereka

Président du Conseil Culturel du Kyaghanda Yira, ASBL

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*