Une vue de Lubiriha/Kasindi

Le March

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

 

La population de Kasindi-Lubiriya est soulagée car son unique marché est de nouveau ouvert aux trafics. On se rappellera que ce marché avait été fermé suite aux informations faisant état de la présence d’Ebola en Ouganda en fin novembre 2007. Les autorités politico-administratives du Territoire de Beni avaient alors décidé de fermer le marché et de suspendre toute circulation des personnes et de leurs biens à la frontière ougando-congolaise, dans le souci de protéger la population contre la fièvre Ebola qui faisait rage en Ouganda.
 
Cette mesure a été levée le 24/12/2007 par les autorités du Territoire de Beni qui, instruits par les  services sanitaires de la place, ont estimé qu’il n’y avait plus de danger.  
 
Cette réouverture du marché a été accueillie à Kasindi comme le plus grand cadeau de Noël. En effet plusieurs commerces étaient fermés depuis un mois, occasionnant ainsi un véritable manque à gagner pour les marchands dont la plupart vivent au taux du jour, c’est-à-dire de la vente et de l’achat quotidiens de diverses denrées de subsistance.  
 
Maman Furaha Masika a ainsi exprimé sa joie comme suit : « Je suis contente, car je m’inquiétais, je ne savais pas comment évacuer mes poissons salés qui pouvaient pourrir dans l’entrepôt. Les poissons salés ne sont pas comme d’autres produits .Vraiment Dieu merci, les autorités nous ont libérés ».
 
Mr Kakule a affirmé quant à lui que c’est bien d’ouvrir le marché, mais qu’il est difficile de réparer le préjudice occasionné par cette fermeture. D’après Mr. Kakule, le business à Kasindi n’a pas bénéficié de la grande saison de Noël et du nouvel an qui commencent habituellement début décembre jusqu’à la veille de Noël.  
 
En dépit de tous ces préjudices collatéraux encourus par les tiers, la population se réjouît du fait que Kasindi et ses environs aient été épargnés de la terrible fièvre hémorragique Ebola. Les risques de l’Ebola sont incommensurables avec les préjudices économiques de la fermeture de la frontière pendant un mois ! Ainsi, les Kasindiens  en bonne santé peuvent se préparer au boum économique de Noël 2008 !
.
Cédric M. Mukuku
Butembo
Beni-Lubero Online

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*