00adubaivilledeuil00

LE MOT D’ORDRE DU KYAGHANDA KIKULU SUIVI ET OBSERVE A DUBAI

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

L’organe suprême chapeautant la communauté Nande dénommé « Kyaghanda Kikulu » avait lancé en date du 17 avril 2011, un mot d’ordre selon lequel tous les Nandes ou qu’ils se trouvent, devraient observer le Mercredi 20 avril 2011, une journée de deuil en mémoire des Nandes et autres compatriotes victimes de l’insécurité. 

Notons qu’a Dubaï, ce mot d’ordre a été suivi par sa représentation qui est le Kyaghanda Dubaï, qui a appelé tous les Nande se trouvant sur le sol des Emirats arabes unis, à se souder comme un seul homme pour cette journée du 20 avril. 

Cela a logiquement eu un impacts direct sur certaines activités commerciales notamment à Deira (Centre commercial de Dubaï), Dubaï étant un marché international ou les commerçants Nande se ravitaillent suffisamment en marchandises.

 00adubaivilledeuil00

Le quartier qui a abrité la cérémonie commémorative des victimes de l’insécurité à l’est de la Rdc. En effet, des magasins spécialisés dans la commercialisation des produits couramment consommés en Afrique ont failli ne pas avoir faire des recettes, car les Nande y sont des grands clients. 

Plusieurs sociétés de fret dont « Graben freight services », principale société de fret des marchandises en destination de la R.D.Congo et Angola, ont enregistré une baisse sensible d’activités en cette journée. 

A 20h00, le Kyaghanda Dubai a convié tous les Nande, tous les Congolais, et plusieurs Africains à une cérémonie commémorative des victimes de l’insécurité organisée à l’Est de la RDC. 

La manifestation a eu lieu à la résidence de Monsieur Muhindo Mutamu, Président en exercice du Kyaghanda Dubai. 

Quelques amis Indiens ont aussi répondu présents à cette invitation.

 00adubaideuil00

Quelques participants la cérémonie commémorative des victimes de l’insécurité à l’est de la Rdc          

Le mot de circonstance a été prononcé par le Vice-président du Kyaghanda Dubai, Monsieur Christian Lukogho. Ce dernier, larmes aux yeux, a relaté l’insécurité monstrueuse dans des agglomérations comme Goma, Butembo, Beni, Oïcha, Rutshuru, Kiwanja, Lubero, etc. et qui s’apparente à un véritable génocide contre le peuple Nande. Son intervention a permis à tous les participants à s’imprégner des problèmes sécuritaires que vivent le peuple Nande sur le sol de leurs ancêtres. 

Il est revenu sur les circonstances des assassinats de 346 personnes répertoriées dans le document intitulé ‘’le Martyrologue de Beni-Lubero (Document disponible sur la page d’accueil de www.benilubero.com). 

Poursuivant son propos, le Vice président du Kyaghanda Dubai a annoncé la nouvelle de l’assassinat de Madame Kavira Tsongo (âgée de 26 ans) et la fusillade du bébé Ezéchiel âgé de 4 mois, à Butembo, le jour même dédié aux victimes des assassinats. Cette nouvelle a profondément bouleversé tous les participants qui considèrent ce bébé comme un ange de Dieu fusillé par des incrédules. 

Le Vice-président terminera son speech en appelant les autorités de la R.D.Congo à prendre au sérieux leurs responsabilités, et à pacifier le pays. 

Il s’en suivra une minute de silence, et une prière d’intercession en faveur de toutes ces personnes arrachées brutalement de la terre des hommes par des anges de la mort qui sillonnent à Butembo, et partout à l’Est du pays. 

La journée du Mercredi 20 avril, bien qu’ayant été boycottée par certains insouciants au niveau de la base, les Nande vivants à l’étranger, eux, ont avec faste commémoré cette journée. La manifestation a été clôturée avec le partage d’un repas de circonstance jusqu’au petit matin.

(NDLR : Les Nande de BARI/Italie et de HAITI ont observé le deuil de la communauté Nande décreté par le Kyaghanda Kikulu en mémoire des victimes des assassinats au Nord-Kivu)

Paulin Sivihwa

Dubai, Uae.

©Beni-Lubero Online

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*