Le Pr

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Une élève âgée de 20 ans, finaliste de l’école secondaire en Option Nutrition, au Nord Kivu, en République démocratique du Congo, a été omise de la liste des candidats aux examens d`Etat par son préfet des études, monsieur Kasereka Kamwira.
 
Elle s’appelle Katungo Mukosa Adeline, de l’Institut Bulumbi (Po. Box 38, Centre des Examens d’Etat No : 006), dont le matricule est 6200680502, qui s’est vu isolée des autres élèves, puis écarter de la salle de dissertation sous motif qu’elle n’était pas repris sur la liste des élèves, et n’avait pas de numéros d’ordre.
 
L’élève qui suivait régulièrement les cours, s’acquittait ponctuellement des frais scolaires, et qui avait même rempli les fiches d’identification (soucher selon le jargon Congolais), a été victime de l’oubli, selon les affirmations de Monsieur le Préfet. 
 
Contacté par les parents de l’élève, et autres membres de la famille, le Préfet a affirmé qu’ il avait déjà fait tout ce qui était possible, en recourant même au concours de sa hiérarchie, pour tenter de corriger l’erreur, et rependre la victime sur la liste, mais que cela était devenu impossible.
 
Pour le préfet Kasereka Kamwira, la seule chance qui reste est d’aligner cette élève à l’édition prochaine des Examens d’Etat, c.à.d. les éditions 2010. 
 
Dans l’entre temps, la jeune élève victime passe des journées entières enfermée dans sa chambre  les larmes aux yeux, et implorant le miracle Divin.
 
Considérant les conditions sécuritaires, et économiques précaires dans lesquelles étudient les élèves en République Démocratique de Congo, surtout ceux de l’Est caractérisé par des conflits armés en répétition, nous demandons aux autorités scolaires compétentes de la RDC et à toutes les Organisations œuvrant pour la défense des droits de la femme d`agir en faveur de cette jeune fille en voie de perdre innocemment toute une année scolaire dans un contexte particulièrement difficile de la Province du Nord-Kivu. [NDLR : S’il est vrai que Mlle Katungo Mukosa Adeline avait dûment rempli les fiches d’identification comme candidate finaliste de l’école secondaire de l’année en cours, son nom doit se retrouver quelque part, à moins que le directeur ne dise qu’il avait aussi oublié de transmettre sa fiche d’identification]
 
Pour votre concours en plaidoirie, nous aider à contacter entre autres : 
 
1. Le Ministère de l’Education primaire et secondaire
2. La Division provinciale de l`enseignement primaire et secondaire
3. Le Préfet de l’Institut Bulumbi
 
Christian LukoghoDéfenseur des Droits de l`homme
Dubaï – Emirats Arabes Unis
Christianlukogho yahoo.fr
+971501492486
Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*