Le referendum constitutionnel en R.D.Congo

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Selon le contexte ‘depuis son indépendance, le 30 juin 1960 , la République Démocratique du Congo a été confrontée à une série de crises récurrentes dont l’une des causes fondamentales a été la contestation de la légitimité des Institutions et de leurs animateurs. Cette contestation a pris un relief particulier avec les guerres qui ont déchiré le Pays de 1996 à 2003.  

     Dans le souci majeur de mettre fin à cette crise de légitimité, les délégués des composantes et entités, réunis en Dialogue Inter-congolais, ont convenu dans un Accord Global et Inclusif signé à Pretoria en Afrique du Sud le 17 décembre 2002, de mettre en place un nouvel ordre politique fondé sur une nouvelle Constitution à soumettre au référendum populaire, le 18 décembre 2005’ et le 19 décembre 2005.  

     ‘Le Référendum Constitutionnel est une consultation par vote direct au cours de laquelle la population enrôlée se prononce par OUI ou NON sur le projet de la constitution devant régir la République Démocratique du Congo au terme de la transition. 

     C’est sur base de cette Constitution démocratique que le peuple congolais pourra choisir souverainement ses dirigeants, au terme des élections libres, pluralistes, démocratiques, transparentes et crédibles.  

     Dans ce cadre, l’organisation et la gestion de la Consultation référendaire ont été confiées à la commission Electorale Indépendante (CEI), conformément à la Constitution de la Transition en son article 155 et à la Loi n°04/009 du 05 juin 2004 portant organisation, attributions et fonctionnement de la Commission Electorale Indépendante, en son article 7, alinéa b

 ( Transmis par Ir Albert Kakule Kayitenga,Cadre et Formateur Principal de la CEI, Nord-Kivu)

.

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*