Les Chefs des Quartiers de Butembo à l’école de la Démocratie

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Dans son souci de bien servir la population de la ville de Butembo, le numéro de la Ville, Mr Wabunga Singa a signé l’arrêté n°3072/VB/065/K.323/2006 relatif à la permutation de certains chefs de Quartiers de la Ville. Interrogé sur le critère de permutation d’un chef d’un quartier à un autre, le Maire de la Ville a répondu que son souci est. de mettre l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. L’expérience administrative du Maire à la tête de la Ville vient de prouver qu’il ne suffit pas d’être habitant d’un quartier pour en être son chef. Avec l’exode rural provoqué par la guerre d’agression rwando-ougandaise qui dépeuplé les campagnes au profit des grandes agglomérations, et qui a instrumentalisé les ethnies jusqu’au point de les opposer les unes aux autres, une situation qui est. à la base du retour au bercail des Nande qui vivaient dans d’autres provinces, notamment dans la Province Orientale, Au Sud-Kivu et à Goma, les quartiers de Butembo n’ont plus leur homogénéité légendaire d’antan. Les Nande revenus au bercail par le fait de la guerre ramènent dans leurs bagages leur expérience dans tous les domaines de la vie et du savoir. Ceux qui ont évolué sur place, sont aussi riches de leur connaissance du terrain. Cette situation en appelle à une rencontre des cultures ou mieux d’expériences qui nécessite un dialogue permanent surtout quand il s’agit de gérer ensemble la res publica. Pour trouver un terrain d’entente, une petite démocratie s’impose pour savoir ce que dit la majorité des habitants du quartier et quel individu répondrait mieux aux attentes des habitants du quartier. Certains quartiers qui étaient sous le contrôle d’un chef coutumier sont devenus du jour au jour des milieux extra-coutumiers voire urbanisés. C’est. pour essayer de répondre à cette situation que l’actuel Maire de la Ville de Butembo avec son staff, se met à l’écoute de chaque quartier pour discerner quel chef lui conviendrait le mieux. Cela n’est. pas un travail facile mais la permutation sur base de consultation de la base est. une loi élementaire de la démocratie. Sans démocratie à la base, comment peut-on espérer une démocratie au sommet?

L’arrêté susmentionné a reparti comme suit les chefs de certains quartiers: Quartier CONGO YA SIKA: Chef MATHE KIVWANA

Quartier CENTRE COMMERCIAL: – Chef KAMATHE KANZONGA.

– Chef-Adjoint: PEPIN KARAHIRE

Quartier VUNGI: Chef KIKENE

Quartier MATANDA: Chef MALO

Quartier BUYINYOLE: – Chef KACHELEWA

Chef-Adjoint: MULIMIRWA

Quartier MUKALANGIRWA: Chef VIHUNDIRWA

Juvénal Paluku,

Butembo

Beni-Lubero Online

.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*