Voici le vrai Dauphin de Joseph Kabila que Benilubero n'a cessé de dénoncer... TOUS CES TRAITRES qui collaborent à la misère du peuple congolais. Ils doivent tous être bientôt jugés et traités tels qu'ils le méritent!!!

Les décisions du président Felix Thisekedi, farse ridicule au sommet de l’Etat

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Au bout d’un mois d’investiture, Felix Tshisekedi semble semble de plus en plus complexé à la fois devant le peuple congolais et devant celui qui l’a nommé au poste du président de la République. Devant les congolais, il a la pleine conscience que la légitimité de son pouvoir n’est guère admise du fait qu’il a usurpé le pouvoir du héros du peuple, Martin Fayulu. Devant Monsieur Joseph Kabila, il se sent tout diminué de manière à peser moins qu’un grain de sable dans son apparence de président de la République. Une telle pression psychologique l’a tellement déséquilibré que, en réaction et par l’instinct d’autodéfense, il se perd dans des décisions non seulement irréfléchies mais surtout ridicules, trahissant son entier manque de contrôle de l’appareil étatique qu’il prétend désormais devenir le gestionnaire.


Mais, rien à faire! Aujourd’hui il n’y a plus débat que Félix n’est pas le président élu du peuple congolais. Son pouvoir résulte d’une usurpation, à travers un accord de protection et de partage de pouvoir avec Kabila. Curieusement, dans ce partage Kabila a 95% et Félix 5%. Comment voulez-vous que le peuple congolais le suive dans cette duperie? Il tentera donc vainement, par des discours et décisions creux, de persuader les congolais de tenir la commande des choses.


Parmi ces prétentions irrésponsables, la plus choquante est cette décision de ramener au pays tous les congolais de la diaspora qui sont essentiellement des réfugiés et exilés politiques. Ils sont comptés par “millions” en Europe, en Amériques, en Asie et en Océanie. Ils ont été forcés de quitter leur patrie mère par le viol, les massacres, la faim, le manque d’emploi, persécution politique injustifiable par les bourreaux, conditions de vie inhumaines, absence de droits de l’homme, privation de liberté d’expression, manque total de protection des personnes et de leurs biens… Maintenant ils se sont doté d’une “deuxième” patrie où ils peuvent épanouir leurs valeurs humaines. Ils sont devenus des sauveurs pour leurs familles restées au pays natal; c’est bien sûr de l’étranger qu’ils les nourrissent, leur assurent un logement, soins médicaux, scolarisation, les habillent; bref, ils portent tout l’espoir des leurs pris en otage par la misère organisée par le système dont Felix est devenu l’héritier.


Quelle solution Felix a-t-il déjà portée aux congolais écrasés par la misère et l’oppression des dirigeants à l’intérieur du pays pour qu’il se tappe le prestige de prétendre rassurer ceux de la diaspora des conditions de vie désormais meilleures? L’ANR, la Police, l’armée qui cachent les persécuteurs des innocents condamnés à l’exile ou refuge sont toujours sous le contrôle de Monsieur Joseph Kabila qui ordonnait ces chasses à l’homme – autant que Felix lui-même est tenu sous le même contrôle – ; où vont loger ces millions de congolais à retourner au pays, quand Felix lui-même, en sa qualité de président de la République n’a pas un logement officiel propre; les massacres des civils fuis à Beni continuent de plus bel sous le regard impuissant, totalement incapable de Felix qui prétend être le nouveau chef de l’Etat; les difficultés de subsistance (nourriture, soins médicaux, habitat, scolarisation, emploi etc.) sont devenues pire que jamais; aucun prisonnier politique de l’intérieur n’a été libéré… Felix devrait seulment cessé avec ces discours irrésponsables qui mettent inutilement l’existence des congolais de l’étranger en danger. Félix doit savoir que la parole du président vaut opinion officielle du pays tant sur le plan national et international. En effet, si des nombreux pays expulsent les congolais suite à sa déclaration que fera-t-il de ces familles? de ces parents qui auront perdu leurs emplois? A-t-il aujourd’hui où les loger? de quoi les nourrir? de l’emploi à leur donner?


Ainsi, en est-il également de la promesse de la scolarisation gratuite en septembre 2019, de l’augmentation de salaire des militaires, des fonctionnaires, libération des prisonniers… quand on sait Felix est otage d’un otage qui ne lui laisse qu’environ 5 pourcents de pouvoir (en gardant les 95 pourcents entre les mains de Joseph Kabila), qu’il n’a pas un gouvernement, ni budget.


Felix avait sciemment choisi la voie de trahison. Il devra alors la subir autant que le peuple et la Nation qu’il a vendus à un prix dérisoir.

Tinga-Tinga
Beni

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Un commentaire

  1. Vos informations sont fiables.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*