Les Fardc imposent une taxe aux fermiers de Mwenye

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
 
Les localités de Mwenye, Vulyasene, Musenge, Kambaila, Mwamba, Mulumba et Rwagha à une trentaine de kilomètres au Nord-Ouest de Butembo sont en proie à une insécurité généralisée. La population locale pointe du doigt les soldats Fardc et les miliciens mai-mai.
.
D’ après un berger dans une des fermes situées dans ce coin, les militaires FARDC ont institué une taxe mensuelle obligatoire de dix dollars que doit payer tout fermier. Toujours selon la même source, la semaine dernière, quatre chèvres ont été emportées d’une ferme à Mulumba par des hommes en treillis militaires et en armes; trois autres veaux ont été abattus par balles avant d’être emportés par les mêmes hommes. La disparition des porcs, chèvres, poules, régimes de bananes et causettes de manioc reste la nouvelle à partager chaque matin par les paisibles populations qui n’en croient pas à leurs yeux que leur coin jadis calme soit devenu une tanière des vipères.
.
Selon nos sources, les biens pillés servent à la restauration des militaires, vendus sur place à certains citoyens à un vil prix, ou alors acheminés à Butembo, transportés de force par les paysans jusqu’à Butuhe afin d’être chargés dans des véhicules en partance pour Butembo.
.
Tous ces actes de vandalisme s’opèrent au vu et au su des autorités locales sans qu’aucune action dissuasive ne soit prise à l’égard de leurs auteurs. La population est prise ainsi en otage par ces malfrats armés qui font la loi dans toute la contrée.
.
Aimée Maombi
Butembo
Beni-Lubero Online

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*