Les Lauréats de la Bourse CIP-Kyaghanda Kikulu

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Le Comité International de Pilotage(CIP), organe chargé de la préparation des Conférences Internationales des Nande du monde entier vient de concrétiser sa  promesse tenue lors de la 2e Conférence Internationale Nande du 15 au 23 août2009 de Beni, notamment celle relative à l’octroi d’une bourse d’études en faveur de jeunes Nande issus des familles démunies ayant  réussi avec grande distinction au sortir de la 6e Primaire ou de la 6e Secondaire, étudiant dans la ville qui accueille la Conférence Internationale, et qui acceptent de servir la Communauté à la fin de leurs études.  Cette Bourse du CIP/Kyaghanda-Kikulu est la quatrième du genre à naître à Beni-Lubero en l’espace de deux ans. Il  s’agit de :

         Bourse d’Etudes Mumbere Vithi  de Saskatoon/Canada pour les enfants doués du Primaire,
      Bourse d’Etudes d’un ami de Beni-Lubero d’origine belge et qui a requis l’anonymat pour les enfants les plus pauvres de Beni-Lubero quelle que soit leur performance scolaire actuelle,
      Bourse d’Etudes Oscar Masimengo de New Brunswick/Canada pour les jeunes qui se distinguent dans le service de communication au profit des villages reculés de Beni-Lubero,
 –  Bourse d’Etudes CIP/Kyaghanda-Kikulu dont il est question dans cette dépêche.  Cette dernière-née des Bourses d’études  a un cachet particulier, à savoir, l’engagement pour tout un cycle d’études, soit six ans pour ceux qui sont au secondaire (2009-2015),  trois ans pour les universitaires (2009-2012). Autrement dit, pendant toute la durée du cycle, les bénéficiaires ne perdront pas leur éligibilité pour la bourse CIP/Kyaghanda-Kikulu. L’autre caractéristique de cette bourse CIP/Kyaghanda-Kikulu c’est la parité du Genre. Parmi les 4 lauréats  sélectionnés  dans chacune des villes de Beni et de Butembo, le principe de la parité du Genre a été suivi. Ces bénéficiaires ainsi que leurs familles manquent des mots pour souhaiter longue vie à tous ceux qui unissent leurs efforts pour aider les autres.
             
L’élève KYAKIMWA PENDANI (de 1ere CO. Institut de BENI) avec son Père PAHUNI NZENZULE et sa mère MBAMBU SOMALI.
                                  
L’élève HANGI MBUNDU Eric (1ere CO. Institut MUNYEMBELU/Beni) avec sa mère Kahindo et son Père MBUNDU MAMBOMINGI Michel
                                      
L’étudiant KATEMBO KIKWAYA Bertin (G1de l’Université Chrétienne Bilingue du Congo, en chemise) avec son Père Andrée KIKWAYA. (Photo tirée de KIZITO BIN HANGI,CIP/BENI)
 .
©Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*