Les Nande disent Non

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
PROVINCE DU NORD –KIVU
ASSOCIATION CULTURELLE NANDE /A.C.N.- KYAGHANDA asbl.

 
POSITION DE LA COMMUNAUTE NANDE FACE À LA TENUE A GOMA DE LA CONFERENCE SUR LA PAIX, LA SECURITE ET LE DEVELOPPEMENT DES PROVINCES DU NORD ET DU SUD-KIVU
.
 
TRANSMIS copie pour information à (aux):
    • Honorable Président du Sénat à KINSHASA ;
    • Honorable Président de l’Assemblée Nationale à KINSHASA ;
    • Son Excellence Monsieur le Premier Ministre de la République Démocratique du Congo à KINSHASA ;
    • Son Excellence Monsieur le Ministre d’Etat chargé de l’Intérieur, Décentralisation et Sécurité à KINSHASA ;
    • Son Excellence Monsieur le Ministre de la Défense Nationale à KINSHASA ;
    • Son Excellence Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale à KINSHASA ;
    • Son Excellence Monsieur le Gouverneur de la Province du Nord-Kivu à GOMA ;
    • Son Excellence Monsieur le Gouverneur de Province du Sud-Kivu à BUKAVU ;
    • Honorable Président de l’Assemblée Provinciale du Nord-Kivu à GOMA ;
    • Honorable Président de l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu à BUKAVU ;
    • Honorables Députés Nationaux du Nord-Kivu à KINSHASA ;
    • Honorables Députés Nationaux du Sud-Kivu à KINSHASA ;
    • Monsieur le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies au Congo à KINSHASA ;
    • Monsieur le Président du Secrétariat Technique de la Conférence sur la Paix, la Sécurité et le Développement du Nord et du Sud-Kivu à KINSHASA ;
    • Messieurs les Représentants des Confessions Religieuses (Tous) ………………………………………………………………………
    • Monsieur le Président du BARAZA LA WAZEE Intercommunautaire pour la Paix et le Développement à GOMA.
    • .
A SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU
CONGO A KINSHASA
.
Excellence,
A l’occasion de la tenue à Goma de la Conférence sur la Paix, la Sécurité et le Développement des Provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu ;
Vu la Constitution de la République Démocratique du Congo, spécialement en ses articles 63, alinéas 1 et 3 et 64, nous citons :
« Tout congolais a le droit et le devoir sacré de défendre le pays et son intégrité face à une menace ou à une agression extérieure.
Toute autorité nationale, provinciale, locale et coutumière’ a le devoir de sauvegarder l’unité de la République et l’intégrité de son territoire sous peine de haute trahison » ;
« Tout Congolais a le devoir de faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui prend le pouvoir par la force ou qui l’exerce en violation des dispositions de la présente Constitution.
Toute tentative de renversement du régime constitutionnel constitue une infraction imprescriptible contre la Nation et l’Etat. Elle est punie conformément à la loi ».
Vu l’ordonnance présidentielle, N°07/075 du 20 Decembre2007, portant
sur la convocation de la conférence sur la Paix, la Sécurité, et le
Développement des Provinces du Nord Kivu et Sud Kivu ;
Considérant la lettre signée par les Députés Nationaux du Nord Kivu et Sud Kivu, au moi de Mai 2007 contre l’organisation d’une Table Ronde inter Communautaire ;
Vu les statuts créant la plate-forme BARAZA LA WAZEE Intercommunautaire des ethnies autochtones du Nord-Kivu, laïque, apolitique et sans but lucratif du 19 octobre 2OO2 ,en ses articles 1 et 4 ;
Dans le souci de contribuer à la recherche des solutions à la crise actuelle au Nord-Kivu en vue d’un développement durable et harmonieux pour tous ;
S’appuyant sur l’échec du dialogue inter kivutiens tenu à Bukavu en 2001 ;
Nous, communauté Nande, soucieux de notre responsabilité devant Dieu, l’histoire et la Nation, réaffirmons ce qui suit :
La communauté Nande n’est pas partie prenante et dit NON à la tenue de la Conférence sur la Paix, la Sécurité et le Développement des provinces du Nord et du Sud-Kivu à Goma dont elle ignore les tenants et les aboutissants.
Elle est convaincue de s’être déjà acquittée majestueusement de son devoir de sensibiliser ses fils et filles de se désolidariser des groupes armés et d’adhérer au processus de brassage. Et pour cette fin, ses fils, ex-maï-maï, à l’instar du Colonel JACKSON, jadis basé à MBINGI et à NYAMILIMA et le Général KASEREKA KIBAMBA, jadis opérant dans le territoire de Rutshuru, ont respectivement rejoint les centres de brassage de NYALEKE dans le territoire de Beni pour l’un, et à KAMINA au Katanga pour l’autre.
2° La question de l’insécurité au Nord-Kivu étant essentiellement militaire, elle nécessite des solutions militaires qui n’ont rien de commun avec les communautés qui vivent en harmonie au sein de toutes les structures sociales, telles que les Eglises, les Ecoles, les Marchés, les Hôpitaux, etc.
3° L’existence au Nord-Kivu depuis bientôt six ans du BARAZA LA WAZEE Intercommunautaire, qui est une structure regroupant toutes les communautés autochtones de la Province du Nord-Kivu et des autres provinces de la RDC, est une illustration éloquente de la coexistence pacifique entre ces ethnies sœurs.
Eu égard à tout ce qui précède, proposons :
a) Au Gouvernement Congolais :
D’imposer l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue de la RDC, en commençant par le Nord-Kivu et le Sud-Kivu, sans condition ni préalable ;
D’arrêter et traduire en justice tous les chefs des groupes armés réfractaires au processus de brassage, sans distinction de tribus ;
De réorganiser l’armée et prendre en charge nos vaillants militaires au front ;
De dépolitiser l’armée, et sanctionner tous les officiers coupables de corruption et de traîtrise.
b) A la Communauté Internationale :
– De régler immédiatement et définitivement la question de rapatriement des FDLR au Rwanda, leur pays d’origine,
– D’imposer un dialogue inter-rwandais, à l’instar de celui de Sun-City pour la RDC ;
– De créer un Tribunal Pénal International pour le Congo en vue de mettre fin à l’impunité.
c) Aux Autres Communautés Sœurs :
– De rester vigilantes et de ne pas céder à la manipulation des politiciens qui cherchent à nous opposer par des termes importes au Congo à partir d’autres cieux, comme: tribalisme, génocide, apartheid, cohabitation pacifique, etc.
d) A nos vaillants Fardc :
– Bravo ! Vous avez prouvez de quoi vous êtes une armée forte, contrairement aux discours des politiciens selon lesquels : « Nous n’avons pas d’armée » ou « Notre armée est faible » ;
– Méfiez-vous des cadeaux alléchants qui vous sont proposés afin de céder le terrain à l’ennemi sous peine de trahir le peuple ;
– Courage jusqu’au bout, le peuple est derrière vous.
En conséquence, la communauté Nande met en garde quiconque tentera de s’ériger en son délégué au sein de cette Conférence dont seuls les initiateurs savent les tenants et les aboutissants.
.
Fait à Goma, le 23 décembre 2007
.
Pour la Communauté,
.
1) Me FATAKI L                          2) Patrick Nzoloka
        Président de l’ACN                           Président de la Jeunesse
.

Assemblée Générale du 23/12/2007
.
Association Culturelle Nande
 
Beni-Lubero Online

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*