Lettre ouverte a la nation Congolaise

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

 

A qui veut m’entendre.

Un cri d’émoi nous concernant.

La population du Kivu et de l’Ituri est tombée victime de son amour patriotique dans son engagement pour défendre l’intégrité du territoire national en posant un obstacle rigide au plan de balkanisation. Une des causes de cette tempête de génocide qui s’abat sur Goma-Butembo-Beni-Ituri, faisant joncher les sillons de nos villes et campagnes, des milliers de cadavres humains au milieu des marres de sang des patriotes innocents.
A la source de renchérir qu’il s’agit d’une mainmise due a l’exécution d’un plan de balkanisation de la RDC qui va sur toute l’étendue du Nord-Kivu avec des extensions au Sud-Kivu et ituri.
D’après plusieurs enquêtes, Seul le peuple Nande demeure la cible dorée, la proie à atteindre à tout prix, l’obstacle qu’il faut lever par une extermination systématique devant cette œuvre, sur laquelle nulle part ailleurs dans le pays, personne n’ose fixer son attention.
Ces congolais qui s’épaississent allégrement dans leurs pouvoir, leurs ambiance et leurs vanité creuse à Kinshasa, Lubumbashi, Kisangani, Matadi … tout en ignorant que la RDC a la fierté et la dignité d’être ainsi appelée, seulement quand elle est encore dans son intégrité. Mais une fois balkanisée, une telle fierté cédera à une lamentation qui ne prendra jamais fin.
Oh congolais inconscients ! Mangez, buvez, dansez, jouissez du temps présent partout où vous vous retrouvez sur la planète, selon votre habitude légendaire, mais sachez que vos frères et sœurs à Goma-Butembo-Beni et en Ituri sont massacrés, éventrés, violés, dépiécés, découpés comme des animaux à cause de leurs courage suicidaire pour la protection de la Nation. Mais hélas ! Ce sacrifice suprême dédié à l’intérêt commun de la Nation est saboté par leur frères qui ne font aucune preuve de patriotisme, compassion ni de solidarité ; par contre moqué par les institutions qui s’installent dans une indifférence totale.

Ceux qui exterminent les habitants de Beni, ses cachent derrière une fausse identité des ADF. Ce sont pourtant des envahisseurs étrangers qui, pour atteindre leur objectif, s’appuient sur ceux qui prétendent être nos leaders aussi bien dans la politique que dans l’armée. Où est le sérieux dans tout ceci ?
Tous ces dignitaires, honorables, leaders qui ne font que jurer au nom du mandat reçu par le peuple et pour le peuple ; mais de quel peuple parlent-ils ? S’agirait-il réellement de ce même peuple congolais massacres jour pour jour ?
Oh dignitaires, honorables, excellences… votre silence prononce nous pensons à croire que vous avez perdu toute sensibilité jusqu’à vous doter d’un cœur de pierre ? Est-ce que vos oreilles entendent les pleurs de vos électeurs ? – Car voici déjà six ans que les cris de détresse de vos frères et sœurs s’étourdissent jusqu’aux horizons les plus lointains de la planète. Finalement, quel peuple prétendez-vous défendre au Parlement, au Gouvernement, aux forums internationaux… ?
En natif de la région, je m’adresse aux dignitaires originaires de Butembo-Goma-Beni-Lubero-ituri, où êtes-vous ? Savez-vous que cette victimisation et humiliation de la population de Beni-Ituri-Lubero repose sur votre division due a la protection des intérêts partisans ? Pourquoi avez-vous la langue et les mains liées ? Est-ce à cause de la corruption des conspirateurs ? Est-ce une obsession pour le positionnement au pouvoir ? L’avarice, la cupidité et l’égoïsme ? C’est avec des paroles semblables à celles des saints et des anges que vous imploriez nos voix lors des élections… Mais aujourd’hui vos villages sont incendiés ; vos parents, frères, sœurs, cousins, amis, bienfaiteurs sont égorgés comme des moutons ; les rues des agglomérations qui vous ont portés et les vallées des villages qui vous ont bercés sont inondées de sang de ces innocents issus de vos propres chairs et vous osez demeurez insensibles comme si vous étiez des extra-terrestres !
Julien PALUKU fils de Lubero, à quoi jouez-vous dans tout cet acharnement par lequel vous tenez à décrocher le leadership de votre milieu de base ? Quel héritage avez-vous laissé après plus de dix ans à la tête de la province du Nord-Kivu?
Salomon Banamuhere fils de Rwenzori, ignorez-vous vraiment que vos villages baignent dans le sang, on aperçoit des têtes coupées, des enfants pilés, des membres et organes reproducteurs coupes, des femmes violées, des maisons incendiées, des sticks de bois enfoncés dans les organes des femmes des villages saccagés… en sentant en même temps l’amertume de fumée des incendies ? êtes-vous fier de vos réalisations politiques ?
Esdras Bahekwa, les appartements climatisés dus à votre honneur de diplomate dans les pays de confort bien éloignés de pauvres buissons congolais qui vous ont vu naître vous auraient-ils bouché les oreilles pour ne plus entendre les cris de détresse de tes frères sacrifiés ?
Antipas Mbusa Nyamwisi, fils de Beni, vous avez encore la fierté populaire de vous identifier en leader d’une population exterminée nuit et jour; écoutez les cris incessants de ces infortunés appelant a l’aide mais sans suite ; ne serait-il pas temps de faire l’aigle ?
Pierre Pay-Pay, êtes-vous toujours capable de dormir calmement sur vos cousins somptueux devant une telle désolation qui monte de votre base ?
NDIVITO Polycarpe, toute en étant à la tête de l’économie de la ville de Butembo, qu’est-ce que cette ville retiendra de votre positionnement ? Faire l’aveugle et le sourd face au massacre de tiens est inquiétant pour l’avenir et le développement de la ville de Butembo qui est en effondrement économique.
BWANAKAWA NYONYI MASUMBUKO, quel souvenir avez-vous laissé à Beni qui vous a élevé à la gloire à la vitesse d’ascenseur ? Quel secret gardez-vous encore en cœur, après tant de révélations accablantes sur votre autorité dans votre propre fief ?
Hommes d’affaires Nande, pouvez-vous dire ouvertement comment évolue le Business dans Beni-Lubero ? Où est passé cette fierté de « Butembo, la capitale économique du Congo » un effondrement économique s’observe, il n’y a plus de marchandises et plus d’approvisionnement suite a cette perturbation sécuritaire, qui ravitaillait jadis le grand Kivu, le grand Katanga, la grande Province orientale, l’Equateur, les deux Kasaï et même Kinshasa, la capitale du pays ? Rien n’interpelle donc votre conscience ?
Et vous, les chefs traditionnels Nande, vous qui incarniez la fierté de nos coutumes et êtes les gardiens des temples de nos tribus, jouez-vous encore le rôle légué par nos aïeux ou bien êtes devenus des complices dans le sacrifice du sang de vos frères ? Ne voyez-vous pas que vous allez droit vers un effondrement culturel et la population perd de plus en plus son humanité et son empathie ? Si tel est le chemin que vous avez choisi, alors vous pouvez continuer à vous repaitre allégrement, mais sachez au moins que, votre identité est en voie de disparition.
Et vous, les Nande de la diaspora, ignorez-vous que vos villages dévastés sont passés sous l’occupation des parias ? Auriez-vous oublié que vos postérités auront un jour à vous exiger leur véritable origine sans pour autant avoir la chance de vous soucier à cause de vos velléités ? Vous devriez vous sentir malheureux d’avoir perdu définitivement l’héritage sacré qu’est cette terre de vos ancêtres. Comprenez donc qu’il est temps de sortir du sommeil et des illusions…
Bientôt nous feront l’amère expérience d’une nostalgie illusoire ; car ce qu’on aura perdu restera à jamais irrécupérable, si nous n’agissons pas maintenant.

Politiciens congolais…

Monsieur Félix Tshisekedi, essaie un peu de te tenir face a un miroir, en te regardant droit dans les yeux et répète avec conviction, je suis fière d ‘être appelé président de la république démocratique du Congo.
Carly Nzanzu Kasivita, il est temps de savoir que tous ce que la population du Nord-Kivu attend de vous c’est de sonner la clochette a votre hiérarchies pour que la sécurité dans votre province soit une réalité et non simplement une promesse.
Martin FAYULU, quel est l’aboutissement de votre combat ? Par ce silence prolongé face à cette tragédie que vous avez jaugée de votre propre doigt lors de votre passage en campagne électorale à Beni, auriez-vous rallié sans remord le camp des traitres ?
Jean-Pierre BEMBA, en vous effaçant totalement de la scène publique, auriez-vous rejoint la partie de ceux qui se sont fait qualifiés à juste titre des médiocres ?
Moïse KATUMBI, quand l’espoir d’un peuple devient béant, pensez-vous seulement quelle dignité un leader politique peut tirer dans un pays caractérisé par une cruauté satanique de l’homme contre l’homme, tel que cela est vécu à Beni et en ituri devant une attitude totalement apathique de votre part ?
Homme politique congolais, réveillez-vous ! Vous n’avez qu’un seul pays qui vous reconnaîtra dans votre dignité et droit de citoyen, la RD Congo. Vous avez tout intérêt à protéger ce pays ainsi que son patrimoine humain et matériel, car il est votre unique berceau.
Généraux et Officiers des FARDC, votre mission principale est de protéger la population et ses biens. N’est-ce pas cette même population qui à la machette, hache et fusils est tuée? Voir, cependant, cette situation perdurée jusqu’aujourd’hui, il y a de quoi soupçonner une mainmise de votre part dans cette situation persistante.

Le peuple congolais tout entier doit savoir que la communauté Nande subit un génocide payant le prix du sacrifice dû pour la protection de l’intégrité de la patrie, qui est en fait une lutte d’intérêt commun. Et pourtant elle reste délaissée à elle-même, malgré ses multiples appels au secours et à la solidarité nationale. Certes, elle semble perdre une bataille, mais elle ne perdra jamais la guerre. Et il est grand temps que tout congolais se réveille et se joigne au combat.
Pour finir, chers compatriote nul d’entre nous n’est sans ignore la situation déroulante a l’Est du pays du jour au lendemain. Quel est votre apport pour qu’ensemble tapons un poing sur la table et disons écrire partout sur les réseaux sociaux je suis Beni ne change rien. Il est temps de s’entre conscientises pour faire face au vrai problème.

 

Jacques Mumbere Vithi
Membre du regroupement de la société civile congolaise
Fils du Nord-Kivu

 

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

2 plusieurs commentaires

  1. Nous lisons larme aux yeux, cependant que les religieux seraient aussi interpelé ainsi que ceux qui organisent les groupes d’auto défense complices

  2. Nous vous voyons Venir !
    L’AFRIQUE N’EST PAS VOTRE ELDORADO ! ! !

    Nous vous souhaitons du bonheur durant vos quatre prochaines années à la tête des ÉTATS-UNIS D’AMERUQUE !

    Nous vous exhortons de vous occuper des problèmes des États-Unis d’Amérique et non pas de l’Afrique ! Sachez que nous les Africains, nous sommes capables de subvevenir à nos besoins et traiter nos problèmes !
    Sachez que:
    Nous n’avons pas besoin de vos nourritures, car nous sommes capables de nous nourrir, de travailler nos champs et vous nourrir aussi !

    Nous n’avons pas besoin des vos armes, car sans vos armes nous sommes capables de nous pacifier et vivre en harmonie comme des frères de sang et unis dans la peau !

    Nous n’avons pas des vos leçons, car nous avons notre propre histoire et laisser nous éduquer nos générations, car Trump a bien exposé votre nudité ! Occupez-vous de votre démocratie et nous nous allons nous occuper de la nôtre !

    Nous n’avons pas besoin de vos réactions sur nos affaires, problèmes, car ça ne vous regardent pas!

    Ne vous occupez pas de nous et de nos familles, car vous n’êtes pas notre créateur ! Laissez notre créateur s’occuper de nous et de nos futurs !

    Ne vous occupez pas de nos élections, car nous ne nous sommes pas occupés des vos élections aussi !

    Ne vous occupez pas de nous, de tout ce qui nous concerne, car nous ne sommes pas vos descendants, nous sommes tous égaux !

    Nous vous encourageons de penser au social, la sécurité,… de vos frères Américains et nous nous allons nous en occuper pour nos frères Africains .

    Si vous avez des plans machiavéliques sur l’Afrique, nous vous assurons dans l’amiable, la fraternité, le bon, que vous allez nous rencontrer sur votre chemin !

    L’AFRIQUE EST CAPABLE SEULE SANS VOTRE AIDE!

    RESTEZ CHEZ VOUS SVP!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*