Liste des victimes du massacre de Kiwanja

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Pour mémoire :
Le 5 novembre 2008, des troupes rwandaises dirigées par Laurent Nkunda ont massacré des civils innocents dans la cité de Kiwanja, Territoire de Rutshuru, Province du Nord-Kivu. L’identification par les proches est en cours. Cette première liste n’est donc pas exhaustive car certaines zones sont encore inaccessibles aux survivants qui cherchent les traces de leurs frères, sœurs, maris , épouses, fiancées, enfants, voisins, amis, etc.

Les médias des grandes puissances tentent de faire oublier ce massacre qui met à nu la cruauté des Tutsi au Congo. Quand les Tutsi tuent, il n’y a pas génocide. Merci ONU pour ce silence ! Rappelez-vous que la Monuc était à Kiwanja pendant que les Tutsi égorgeaient les congolais de Kiwanja. Quand un tutsi meurt même de malaria au Congo, il y a génocide, haine ethnique…
.
Deux semaines après le massacre de Kiwanja, les médias des grandes puissances ainsi que les autorités du monde qui défilent à Goma et à Kinshasa font tout pour ne pas parler du massacre de Kiwanja mais de l’aide humanitaire. La Monuc s’occupe a créer des camps des déplacés au lieu de sécuriser le retour des déplacés chez eux, et le retour des Tutsi au Rwanda. Les medias du monde tentent d’attribuer toutes les cruautés du Nord-Kivu aux militaires congolais. Heureusement que le peuple congolais sait aujourd’hui que la solde des militaires a toujours été détourné par des membres du gouvernement. Ce fait est une grande trahison. Les Kalachnikov et les uniformes militaires ne sont pas détournés pour faire des militaires congolais des tueurs de leurs propres frères et sœurs. La justice, si on en avait au Congo, devrait s’occuper de près de ce mal pernicieux.
.
Le complot national, régional et international contre la R.D. Congo se révèle grand et en phase finale. Raison pour laquelle, les fils et les filles authentiques du Kivu doivent utiliser tous les canaux possibles pour faire connaitre au monde l’ampleur du génocide en cours au Nord-Kivu. Les témoignages des Fardc loyalistes sont accablants et n’épargnent personne. Il apparait de plus en plus que le génocide en cours qui a commencé il y a longtemps vise les militaires congolais (Mushaki, Rumangabo) et les populations civiles (Kiwanja, Rutshuru, Kanyabayonga). Le dépeuplement du Nord-Kivu de militaires et de la population civile, créerait l’espace voulu pour les Tutsi qui attendent de régner en maîtres solitaires sur l’empire du Coltan, du Gaz Méthane, de la Cassitérite, etc. Devoir de Mémoire oblige : mettre par écrits les noms des victimes, les récits des survivants, enregistrer sur des cassettes audio les témoignages des survivants ( militaires loyalistes et civils) de Mushaki, Rumangabo, Kiwanja, Kanyabayonga, , filmer les événements, prendre les photos des maisons pillées et détruites avant que les bulldozers de l’ONU ne viennent les raser… Envoyer par internet pour conservation ces récits, ces photos, ces cassettes audio, etc.,  à un frère, un ami loin du Nord-Kivu…. Un jour qui n’est pas loin, quand tous les complices de Nkunda au sein du gouvernement de Kinshasa auront été mis hors d’état de nuire, et les rwandais renvoyés dans leurs milles collines au Rwanda, ces pièces à conviction serviront la cause de la R.D. Congo, un pays un et indivisible.
.
C’est le moment de faire ce travail de mémoire pendant les témoins du génocide silencieux en cours que les évêques catholiques du Comité Permanent viennent de dénoncer dans leur message. Le Premier Ministre Muzito a effleuré ce génocide silencieux orchestré par la complicité des membres de son gouvernement. Si pour certains on en est encore aux soupçons, le détournement de la solde des militaires au front est un crime monumental pour qu’on le laisse passer. Muzito a frappé sur la table il y a deux jours. Il a découvert le pot aux roses, l’origine de la démoralisation des Fardc. Va-t-il se montrer courageux là où Gizenga a tout simplement fermé la bouche ? La crédibilité de Muzito est désormais suspendue sur cette question militaire ainsi que de celles des infiltrés de Nkunda au gouvernement congolais. Pour résoudre le mal à la racine, il doit remplacer toute la chaine du commandement militaire et des services de securité, etc.
.
Cette infiltration nkundiste de l’armée congolaise aurait été discutée par la France et l’Angola. Toute aide militaire de l’extérieur ne réussira que s’il y a changement au sommet du commandant de la Huitième Région Militaire au Nord-Kivu, changement du Chef d’Etat Major des Fardc, changement au ministère de l’intérieur, de la défense, de la décentralisation, de la communication, des infrastructures, etc. Avec des gouvernants à double face, le gouvernement congolais fait peur a ceux qui veulent l’aider car il ressemblerait à un grand vase avec un trou béat. Les Nande appellent ce genre de vase « OMUTOVOKE ». Ce vase ne retient rien car tout ce qu’on y met sort par le trou. Dans le cas de la R.D. Congo, tout ce qu’on donne à la R.D. Congo va au Rwanda et en Ouganda. C’est ainsi que Joseph Kabila et Muzito si eux-mêmes ne sont déjà corrompus, doivent secouer le cocotier du gouvernement pour que toutes ses pourritures tombent… Ils doivent incessamment ouvrir un autre front à Kinshasa pour espérer faire du progrès au front du Nord-Kivu. Sans ce front de Kinshasa, l’aide militaire d’où qu’elle viendra ne donnera pas les fruits escomptés.

1. BWAMUNGU MANU (HUTU) , Q. MABUNGO
2 KATSUVA (NANDE ) , Q. BUUMBA
3 KAKAGANGA SERUNDO (Hutu),Q. MABUNGO II AV. ISHASHA CEL. RUGABO
4 SENZIZE (Hutu), Q. Mabungo
5 NDUNGUTSE (Hutu) Q. NYONGERA
6 KAMBALE KASUMBA(Nande), Q. MABUNGO II
7 MUMBERE BUUSA BOSKO (Nande) Q. Mabungo
8 KASEREKA ROGER (Nande), Q. Mabungo
9 MUHINDO ELIZE( Nande) , Q. Mabungo
10 KASEREKA CRISON (Nande) , Q. Mabungo
11 NDAMUHANGA MUBERUKA(Hutu), Q. Mabungo
12 MASIKA ELIZA MARIA (Nande), Q. Mabungo
13 NDABISHOBOKA (Hutu), Q. Mabungo, Déplacé de KATWIGURU
14 NYAMENGERE FRANCOISE(Hutu), Q. NYONGERA
15 LAMBERE BAZIRAKE ( ?), Q. Nyongera
16 INNOCENT BITAKA ( ?), Q. Nyongera
17 PALUKU KAMATE (Nande) , Voisin de Eglise Kimbangu
18 MUHINDO KALIVUHA ERIC (Nande) plus 22 corps non loin de l’Eglise KIMBAGU
19 SUMBE (Nande) – PEAGE ROUTE MABUNGO
20 SABIN (Nande) – Idem
21 JANVIER (Nande) – Idem
22 MANIROGUHA MUTUNGUYE (Hutu) , KAMULIMAKOLO
23 SENGIYUMWA MIZERERO (Hutu) , Kamulimakolo
24 SEMAHANE(Hutu) brulé dans sa maison
25 KAKURU ( Nande), Kamulimakolo
26 NZUMBA MAYALA ( ?), KAMULIMA
27 MUTOKA ( ?) , Même famille KAMULIMA
28 TEMBEYA ( Nande) Idem
29 JACKSON( Nande), Idem
30 DESIRE ( Nande), Idem
31 CHIZA (?), Idem
32 LANGO LOHAKA ( ?), Idem
33 RAPHAEL DUNIA (Nande) , Idem
34 BEBE (Nande), Q. KAMULIMA
35 A coté du camp militaire 5 morts des civies, même famille, non identifiés
36 HARERI MANO MAHANO (Hutu), Q MABUNGO
37 BYAMUNGU (Hutu), Fils de KATANA à MABUNGO
38 BIRINGIRO (Hutu) Famille MABUNGO II
40 NDUNGUTSE (Hutu) , Q Mabungo
41 BIENVENU (Hutu) 1 ½ de parties d’un corps d’enfants, Q. Mabungo
42 IMANI (Hutu), Rescapé de Katwiguru
43 NYANGANYI (Hutu), Q. MABUNGO II
44 1 mort non identifié à Rwabera –
45 6 morts dont Papa NEEMA et 5 inconnus (fosse commune) -Q. MABUNGO II/
46 6 morts Av. NYONGERA au bord de la route ISHASHA Roger seul identifié –
47 JORO (Nande), une Fille de NYONGERA
48 BIRINGIRO (Hutu),Q. MABUNGO II AV. ISHASHA
49 BOSCO MUHUBA (Hutu), Q. MABUNGO II AV. RUGABO CHEZ PAPA MUHINDO KAMASUHA
50 KAMBALE KASUMBA (Nande), Q. Mabungo
51 KASEREKA ROGER (Nande), Q. Mabungo
52 MUHINDO ELIZE (Nande), Q. Mabungo
53 KASEREKA CHRISO (Nande), Q. Mabungo
54 NTAMUHANGA(Hutu), Q. MABUNGO II AV. RUGABO
55 NTIBASHOBAKO (Hutu), Q. NYONGERA rescapé de KATWIGURU
56 2 morts inconnus ( ?) Q.NYONGERA au bord de la route
57 KAKULE FRANCOIS ( Nande), Q. BATURANDE AV. SEMULIKI
58 Fils de BANGAMWABO ( Hutu), rescapé de BUSANZA
59 MUHINDO ( Nande), MABUNGO II, Eglise Neo-Apostolique
60 MBALE (Nande), Q. MABUNGO I
61 ROGER MOTARD (Nande), PETIT MARCHE MABUNGO
62 MBAFU( Nande), Hotel GREFAMU
63 Petit frère de MOISE (Nande), Q. BUHUNDA
64 KASEREKA FIMI(Nande), Q. BUHUNDA AV. BATANGI
65 KAPALATA(Nande), Petit frère de MANDEFU ( interco)
66 DAMI (?), Q. BUHUNGA
67 FRANCOIS (?), Q. BUTURANDE
68 ELIZA ( ?) Q. MABUNGO II AV. RUGABO
69 NSENGI YUNWA (Hutu), Q. BUHUNDA Près de l’institut KIWANJA Cité
70 KASEMA (Nande), Q. Buhunda
71 KASIWA MUNDEKE (Nande), Q. Buhunda),
72 KASEREKA Justin (Nande), Q. Buhunda
73 PALUKU HALIKI (Nande), ELEVE A L’INSTITUT WANDA 4e HP
74 KAKULE MALEMO (Nande), Q. BUTURANDI
75 6 morts tués à KAHUNGA au champ (Noms inconnus) –
76 Champ de maman KOLETA 3 morts civils inconnus –
77 3 morts enfants (fosse commune), KAMULIMA MERGO
.
Du Blog des congolais

.
posté par Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*