Loncor R.C. Canada Réhabilite l’Hôpital de Manguredjipa

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
L’hôpital de Manguredjipa construit pendant la colonisation belge vient d’être réhabilité par une société Canadienne « Loncor Ressources Congo ». La population du secteur Bapere se réjouit de cette réalisation qui n’est certes pas un cadeau de Loncor Canada mais un fruit de divers contrats, léonins ou pas, signés par le gouvernement de Gizenga avec plusieurs firmes internationales.
 
Ministre Provincial de la Santé accompagné du Représentant de Loncor Resources Congo
Les travaux de réhabilitation ont débuté un peu timidement vers Mars 2008 après une visite des lieux par la firme « Loncor Resources Congo » à Manguredjipa.
Deux mois après,  les travaux ont abouti au look actuel des bâtiments de cet Hôpital de la région minière du territoire de Lubero. La cérémonie de l’inauguration a eu lieu le 16 mai dernier.
 
L’appui de cette société à la réhabilitation de l’hôpital comporte :  
– La retouche des murs des bâtiments par le crépissage,
– La peinture des murs,
– La réfection des escaliers,
– L’équipement de l’hôpital avec 80 nouveaux lits en planche « liboyo » fabriqués localement  plus  80 matelas neufs.
 
Les travaux de réhabilitation ayant pris fin, le ministre provincial de la Santé Dr Mbalutwirande Valérien a été dépêché sur le lieu comme  représentant personnel du Gouverneur du Nord-Kivu, Honorable Julien Paluku Kahongya, aux cérémonies marquant la fin des travaux de réhabilitation et le démarrage des travaux de « Loncor Resources Congo ».
  
Qu’on se rappelle que Loncor n’a pas pour rôle de réhabiliter les institutions de santé. Loncor est une des centaines des sociétés minières qui se ruent sur le Congo actuellement et qui est en phase de prospection à Mangurejipa depuis 2007.  
La réhabilitation de l’hôpital de Manguredjipa est une application de l’aspect social du contrat de Loncor avec la République Démocratique du Congo.  
D’après le représentant de Loncor à la cérémonie, Loncor promet :
          de participer à la reconstruction de la R. D. Congo en faisant de l’Hôpital de Manguredjipa un Hôpital de qualité,
          d’améliorer l’éducation  en prenant en charge la scolarisation des enfants, etc. Pour rappel, le secteur de Manguredjipa avec sa superficie de 9 096 Km² sur 18 000Km2 de tout le territoire  de Lubero,  ne compte que 24 écoles primaires, 9 écoles secondaires et Zéro université.
          De Construire une usine de traitement des minerais (comme MGL),
           D’approvisionner les hommes d’affaires  du coin à marchandises diverses,
          De former une main d’œuvre locale,
         D’ouvrir un bureau de représentation au Nord-Kivu pour une franche collaboration. (NDLR : pourquoi pas à Kinshasa, la capitale de la R.D. Congo ?)
 
La délégation de Loncor et celle de la province avaient été dépêché sur terrain grâce à l’hélicoptère de Loncor qui avait fait trois tours entre Butembo et Manguredjipa pour déposer les membres de deux délégations. Le premier atterrissage dans la Concession de l’Hôpital a eu lieu à 10h00, le deuxième à 11h00 et le troisième à 12h00, ce qui veut dire que la distance Butembo-Manguredjipa n’est que de 15 minutes en hélicoptère.
 
La manifestation a duré 3 heures.  
 
Parmi les membres de la délégation provinciale conduite par Dr Mbalutwirande  Valérien, Ministre Provincial de la Santé  et représentant spécial du Gouverneur du Nord-Kivu, on peut citer la présence du Directeur de Cabinet du Gouverneur, Professeur Kisangani Endanda ; L’administrateur du Cabinet du Gouverneur, Mr Papy Kataka, le Directeur du Cabinet du Ministre provincial de Mines et Energie, le Conseiller technique du Gouverneur chargé des affaires administratives et coutumières, Dr Tsongo Katamuliko Richard, les députés provinciaux de Manguredjipa tels que Kiezele Kanzuli, et Mukosa Senge, etc.
 
Tous ces visiteurs d’honneur étaient accueillis par l’Administrateur de Territoire Adjoint de Lubero, l’Honorable Lusenge Salvin, le Chef coutumier du Secteur de Bapere, Mwami Eugène Viringa Mayani Jean de Dieu, Le Médecin Chef de Zone de Santé de Manguredjipa, Dr Pierrot Kabemba Ngoy, et une foule immense de la population de Manguredjipa.
 
Discours du Mwami Viringa Mayani Jean de Dieu du Secteur des Bapere
 Plusieurs discours ont été prononcé dont celui du chef du Secteur Bapere, qui avait demandé au gouvernement de conditionner l’octroi des carrés miniers de Manguredjipa par la reconstruction des routes, la construction des écoles, des hôpitaux,  de mettre de l’ordre dans l’octroi des carrés miniers, et d’assurer la securité des étrangers comme celles des populations locales, etc.  
 
L’abbé Masimengo Jean-Emmanuel,  délégué du Diocèse Catholique de Butembo-Beni et représentant  le BDOM  a, dans son discours, parlé de l’historique de l’hôpital de Manguredjipa, de la faible contribution de MGL des belges qui n’avait construit durant toute la période de son exploitation des mines de Manguredjipa, qu’un seul hôpital, une seule école primaire, des routes sans aucun pont en dur, et qui s’était limité à donner des habits et des poissons salés = MAKAYABO =  aux travailleurs de sorte qu’après son départ aucune trace  de MGL n’est resté à Manguredjipa.[ NDLR : Il y avait tout de même les bâtiments des belges rénovés par Loncor].
 .
Mot du Médecin Chef de Zone de Manguredjipa à l’occasion de la visite de son Excellence le Gouverneur de Province du Nord-Kivu
 
 Son Excellence Monsieur le Gouverneur, 
Son Excellence Monsieur le Ministre des Mines et Energie
Messieurs les représentants de la société Loncor Resources Congo
 
Mesdames, Messieurs,
 
La zone de santé rurale de Manguredjipa est très honorée par votre présence ici en ce jour pour le lancement des activités de la société Loncor ressources Congo et la visite des travaux de réhabilitation de l’Hôpital Général de Référence de Manguredjipa qui ont été financées par la dite société.
 
Je voudrais exprimer, les remerciements de tous les acteurs du secteur de la santé dans la Zone de Santé:
 
 – Aux autorités politico administratives de notre pays, qui ne cessent de fournir des efforts pour améliorer la qualité de la vie de tous les congolais,
 
– Aux responsables de la Société Loncor Resources Congo qui ont choisi de mettre la priorité de leur action Sociale sur le secteur de la Santé.
 
La réhabilitation de l’ HGR Manguredjipa est pour nous seulement un don offert par LRC mais surtout un signe qui témoigne que la reconstruction est effective dans la collectivité Secteur de Bapere.
 
En effet L’Hôpital qui a connu une période florissante à l’époque de la MGL (Société Minière des grand Lac) est tombé en dégradation depuis sa cession à l’état Congolais en 1961 jusqu’à sa cession en gestion au Diocèse de Butembo- Beni en 1995.
 
En 34 ans de dégradation, l’Hôpital a été réduit à des bâtiments inhabitables (sans portes ni Fenêtres) où les chèvres venaient passer la nuit et a du fermer ses portes faute des médicaments et du personnel vers les années 1993.
 
Cette sombre époque ou certains responsables sont arrivés au plus bas de l’irresponsabilité en creusant dans les bâtiments de l’hôpital à la recherche de l’or, est une illustration de ce que nous avons tous appelé « la mort de l’Etat ».
 
Prenant en pitié la population, Feu Mgr l’archevêque KATALIKO a été la   première personne qui est venue à notre secours. 
 
Le BDOM et l’IPS ont affecté du personnel à l’hôpital de Manguredjipa et la réhabilitation physique est intervenue en 1999-2000 à travers le financement de MEMISA-HOLLANDE qui pour la même occasion a donné à l’HGR la grande partie du matériel qui s’y trouve aujourd’hui.
 
De 2001 à 2005 le milieu a connu une période d’insécurité liée à la présence des milices Mai-Mai.
 
L’HGR n’a pas été pillé comme cela été le cas dans d’autre milieux.
 
Ceci c’est grâce à la population et au personnel qui même au plus fort des affrontements n’ont jamais déserté l’hôpital.
 
Aujourd’hui avec le financement de LRC les six bâtiments de l’HGR ont été réhabilites et deux cuisines sont en construction. L’Hôpital va être équipé de 80 lits et matelas.
 
Cependant pour jouer efficacement son rôle, l’Hôpital devra dans l’avenir :    
 
                     -Améliorer les capacités de son personnel
 
                      -Equiper tous ses services.
 
Le gouvernement et les partenaires dont LRC devront nous aider à améliorer.
 
En effet certains patients   sont transféré à Butembo par manque d’équipement. Nous souhaitons tous la reconstruction du pays et on ne peut reconstruire un pays qu’avec l’aide de la population.
 
L’objectif pour tous les congolais est la reconstruction.
 
Si la population doit participer à l’œuvre de la reconstruction, il faut qu’elle soit en état physique de le faire.
 
Il est donc impérieux que la santé jadis priorité des priorités soit tout simplement une vraie priorité et que tous en soient bénéficiaires.
 
La zone de santé de Manguredjipa longtemps laissée pour compte remercie tous ceux qui de près ou de loin contribuent au retour de la paix, à l’amélioration de l’infrastructure routière et enfin à l’amélioration physique des infrastructures sanitaires et leur fonctionnement.
 
La population utilisatrice de ces infrastructures le personnel soignant et personnel chargé de l’entretien nous devons tous nous entraider pour que l’hôpital garde l’aspect qu’il a aujourd’hui.
 
Les responsables veilleront à n’admettre qu’un minimum de gardes malades par malade et non toute une famille pour un seul malade.
 
 Ils veilleront à ce que tout ce qui n’est pas nécessaire aux soins des malades n’entre pas dans les salles.
 
Il s’assurera que le personnel chargé de l’entretien tienne propre les locaux et effectue un nettoyage régulier et que les enfants ne font pas des graphiques sur les murs et que les déchets ne sont pas jetés autour des bâtiments.
 
La zone de santé souhaite un séjour en Manguredjipa et un travaille fructueux à la société LRC et émet l’espoir de voir la collaboration se développer d’avantage entre elle et la société pour le bien-être de toute la population
 
Que vive le
 
Que vive la RDC que vive LRC
 
Que vive la ZSR de Manguredjipa
 
Je vous remercie    
 
 
FAIT A MANGUREDJIPA, LE 16 MAI 2008
 
Le Médecin chef de Zone de santé de Manguredjipa
Dr Pierrot Kabemba Ngoy
 
Juvénal Paluku
Manguredjipa
Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*