Luberoconf2010SAASITA00

Lubero Jour 7 : Révélation: Manuels Scolaires Congolais falsifiés au Rwanda

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Le vendredi 13 Août 2010, Lubero devenue pendant toute la semaine la Capitale Culturelle Nande a continué à vibrer au rythme de la 3e Conférence Internationale des Nande. Comme d’habitude, tout commence par la prière et la synthèse des travaux de la journée précédente.

 

Pour ce vendredi, des Exposés sur l’Education et la vie Socioculturelle ont précédé les présentations en plénière des travaux en Carrefour suivies de leur adoption par la Conférence.

.

Parmi les grandes révélations du jour, on peut noter la falsification des manuels scolaires congolais au Rwanda et l’importance de l’éducation comme moyen le meilleur de transmettre la culture Nande aux jeunes générations.

 

Le premier Intervenant Mr KASEREKA SAASITA, Secrétaire Exécutif du Syndicat des Enseignants du Congo (SYECO) en Territoire de Lubero, a présenté la situation générale de l’enseignement Primaire et Secondaire dans la Province Educationnelle du Nord-Kivu II (entité correspondant à Beni-Lubero), avec une attention particulière au Territoire de Lubero. 

Luberoconf2010SAASITA00

Mr SAASITA a exprimé le regret de voir que les enseignants de la RDC en général et du Territoire de Lubero en particulier, sont délaissés par le gouvernement congolais. Les conséquences de cet abandon sont multiples. On peut citer la baisse du niveau de l’enseignant, la désertion des écoliers/élèves, l’insolvabilité des parents, le manque de motivation des enseignants, etc.

Dans sa présentation, Mr SAASITA a dénoncé les incendies et les pillages perpétrés par les groupes armés étrangers contre les écoles du Territoire de Lubero où l’on voit toute la documentation scolaire s’envolée en fumée ou vers des destinations inconnues. D’après l’orateur, certains ouvrages pillés dans les écoles du Territoire de LUBERO par les hommes en armes dits FDLR auraient été retrouvés au Rwanda. Le contenu de ces manuels scolaires congolais serait entrain d’être altérer profondément pour falsifier l’histoire, la géographie, la sociologie, etc. de la R.D.Congo. Si cette révélation s’avère juste, elle démontrerait que le plan d’occupation et de colonisation de l’Est de la R.D.Congo que les collabos congolais ainsi que la communauté internationale essaient de camoufler serait toujours de mise et n’épargnerait aucun secteur de la vie. Aux congolais de  l’Est du pays d’ouvrir l’œil et le bon pour faire échouer ce plan machiavélique qui voudrait altérer le secteur de l’éducation, moteur de tout développement, pour coloniser l’Est de la R.D.Congo.

 

Avant de passer à l’étape suivante, un des représentants des Parents des Enfants boursiers de Beni de la bourse du Comité International de Pilotage (CIP) du Kyaghanda Kikulu, a pris le micro pour saluer l’assemblée. Dans son petit mot, ce parent a remercié le CIP pour l’octroi des bourses d’Etudes aux enfants de Beni-Ville. Il a alors exhorté les Bathunga du monde entier à la solidarité avec les parents pauvres à travers le CIP et les autres structures du Kyaghanda Kikulu.

 Luberoconf2010boursier00

Monsieur MATHE MBUNDU, Parent du boursier Hangi MBUNDU

 

Les travaux du vendredi 13 août 2010 ont connu la participation d’une hôte de marque en la personne de Madame KASWERA SIKWAYA TAWITE, Administrateur de Territoire-Adjoint en charge des Finances en Territoire de Lubero.

 Luberoconf2010sikwaya00

Madame KASWERA THAWITHE SIKWAYA s’adressant aux participants

Dans son speech, l’Administrateur Yira du Territoire a souhaité la bienvenue à tous les Bathunga dans le territoire de Lubero. Elle a ensuite fait un appel à la toute communauté Nande d’unir ses efforts pour la promotion de la femme dont elle est ambassadrice à ses assises.

 

L’exposé du Professeur ULIMWENGU VIVOMBANO, Secrétaire Académique de l’Institut Supérieur Pédagogique(ISP)/OICHA-Territoire de Beni a attiré l’attention des participants sur la vie Socioculturelle et Politique chez les Nande qui doit s’enraciner dans les valeurs culturelles pour contribuer au développement intégral de la contrée. Le Munande ne peut donner en à la politique du pays que ce qu’il a de particulier, à savoir, ses valeurs culturelles.

 Luberoconf2010Ulimwengu00

Mr ULIMWENGU VIVOMBANO en plein exposé

Parmi les valeurs culturelles Nande léguées par les ancêtres, il a cité le respect de Dieu créateur, de devins, et des coutumes ancestrales. Nos ancêtres ont toujours lutté contre la sorcellerie, l’exclusion de la femme, la paresse ou le parasitisme, et des pratiques incestueuses qui tendent à refaire surface dans des milieux où notre culture n’est pas bien transmise. Le meilleur moyen de transmettre notre culture aux générations futures c’est l’éducation par la scolarisation de nos enfants, encore faut-il que nous soyons maîtres des programmes scolaires pour y inclure des cours ou des sessions sur la culture. L’Historien a mis les participants en garde contre l’analphabétisme qui est un danger contre le commerce que certains appellent la vocation du Munande. Pour que le commerce soit prospère dans la région, il faut mettre les enfants, futurs commerçants à l’école.

Poursuivant avec le même thème des valeurs nous léguées par les ancêtres, l’Historien a mis en garde contre la vente illicite des terres, seul héritage de nos ancêtres. La terre des Nande n’est pas à vendre. Chaque fois qu’il y a demande de terre, la coutume Nande reconnait le pouvoir de distribution de la terre au chef coutumier. D’où la nécessité, selon l’orateur, de restaurer le pouvoir du chef coutumier chez les Nande. Un peuple sans chef est un peuple voué à disparaître.

 

La journée a été clôturée par les présentations des résultats des travaux des différents carrefours. Pour ce vendredi, la Conférence a adopté par un vote démocratique à main levée, trois projets, à savoir :

1. La construction des Sites Culturelles Nande,

 Luberoconf2010vote00

Des participants adoptant une résolution d’un travail en carrefour

2. L’Appui à l’encadrement et la Promotion des Artistes et Artisans Nande,

3. L’Appui à la Formation et à la Professionnalisation en milieu Nande.

 

Treize autres projets seront adoptés demain samedi 14 août 2010.

 

Chaque soir, après les travaux du jour, les artistes musiciens et danseurs traditionnels animent la détente des participants et des habitants de Lubero.

 Luberoconf2010danse00

DANSE CULTURELLE TRADITIONNELLE

 

La journée de demain samedi 14 août 2010 sera consacrée à la poursuite des mises en commun des travaux des différents carrefours et aux élections des animateurs des différents organes du KYAGHANDA KIKULU.

 

Les candidatures de la dernière heure peuvent être transmises demain samedi aux organisateurs, au plus tard à 12 h00, heure de Lubero. Des numéros de téléphone utiles à ce propos :

+243 997 838, +243 993 535 353, 998 394 996, 816 079 158, 997 694 193.

Les candidatures des Bathunga suivants ont déjà été reçues par le Secrétariat du Kyaghanda Kikulu aux différents postes de Président, Vice-président, Secrétaire Général, Trésorier, Conseiller ou Sages du Kyaghanda Kikulu, Coordonnateur Général et Coordonnateur Technique du CIP, etc.

  1. Mr KAMBALE MWAMI II (Canada),
  2. Mr Edgar KATEMBO MATESO ( Butembo)
  3. Mlle MBAMBU Gentille (Kisangani),
  4. Mr Jackson KALUNGERO ( Beni),
  5. Mlle Anuarite KYALIMA (Oïcha),
  6. Mr Jules KASEREKA VAYIKEHYA ( Butembo)
  7. Mr James Kambale Mathe (Goma)
  8. Mr Jacques Mumbere Vithi (Canada)

 .

Obède Bahati

Lubero

©Beni-Lubero Online

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*