Lubero: Pillage du dispensaire de Vulenze par les FDLR

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
           Dans la nuit du dimanche 22 février au lundi 23 février 2009, les militaires de F.D.L.R, probablement en fuite ont visité, mains armées, et pillé le dispensaire de Vulenze à Kighali, et le camp des enseignants de l’Ecole primaire Vulinza, situés à 22 km à l’ouest de la cité de Lubero, au Nord-Kivu, en République Démocratique du Congo.
 
          C’était vers 1heure du matin qu’ils ont commencé à piller. Selon les enseignants qu’ils ont d’abord pillés, ils cherchaient les médicaments, croyant qu’ils étaient des infirmiers. Ils sont entrés directement dans leurs chambres et avec leur lampe torche, ils pouvaient bien voir tout. Ils emportaient tout ce qui leur paraissait intéressants et cherchaient également les appareils téléphones GSM. N’ayant pas trouvé les médicaments, ils sont descendus chez les enseignantes à quelque 50 mètres pour chercher la même chose. Notons que les enseignantes habitent encore l’ancien bâtiment du dispensaire. Les menuisiers étaient encore là pour parachever la construction du bâtiment des enseignantes. Elles comptaient déménager dans une semaine dans cette nouvelle habitation construite par la communauté des Pères Croisiers de Mulo. N’ayant pas trouvé là non plus les médicaments, ils sont allés au dispensaire, situé juste en face, à 100 mètres. Ils ont emporté des médicaments, du matériel médical, de l’argent, des habits et autres articles. Ils ont même tapé sur l’huissier du dispensaire, un certain Luohe qu’ils ont obligé de transporter nuitamment leur butin de pillage. Notons également que deux autres personnes ont été tabassées par les pillards en questions : l’enseignant Evariste et le menuisier Kaghutsu.
Nous venons heureusement d’apprendre le retour de Lukogho qu’ils ont obligé de les accompagner.
Avec ce pillage, le dispensaire est réduit à néant, nous ne savons pas comment le faire redémarrer le plus tôt possible.
 
         Nous voulons informer que depuis plus ou moins un mois, le gouvernement congolais mène conjointement avec le gouvernement rwandais la traque des Interahamwe ou militaires FDLR (ancienne armée rwandaise d’avant le génocide de 1994) qui étaient présents à 30 km au sud ouest de Kighali-Kiviri dans la forêt. Nous nous demandons si les éléments qui ont pillés étaient en débandade, et qu’ils ont choisi de faire souffrir la population avant de déguerpir, en dépouillant les structures qui l’aident.
 
        Tous les enseignants et enseignantes et même le personnel infirmier du dispensaire sont des jeunes gens que la Communauté des Pères Croisiers recrute au niveau de Mulo pour aider le milieu de Kighali-Vulenze. Ce dernier est encore enclavé. Il faut un voyage de 22 km pour arriver à Lubero où se trouve l’hôpital. Les gens transportaient sur la tête ou sur tipoi (une sorte de brancard) les malades pour les faire parvenir à Lubero. L’école primaire qui y fonctionne encore dans les bâtiments rudimentaires est l’œuvre des Croisiers qui ont voulu aidé cette population dépourvue. Une école secondaire, sans bâtiment en matériaux durables y est maintenant en progression. Cette année la deuxième année fonctionne et l’année prochaine la troisième année.
 
        Le dispensaire offre les soins de santé primaires et de facilite la tâche aux femmes attendant famille en leur épargnant des grandes distances. Ce dispensaire est équipé par la Communauté des pères Croisiers en médicaments, lits, autres matériels. Les infirmières qui y travaillent ont été recrutées par les Croisiers .Les Pères Croisiers ont jusque maintenant aidé les écoles et le dispensaire au niveau de construction des bâtiments pour quelques salles de classe de l’école primaire, un bâtiment provisoire de l’école secondaire et le dispensaire, en construisant pour les enseignants et les infirmières et en payant leur prime, quelque modeste qu’elle reste. 
 Ils sont : 1. Les infirmières : Kavira, Noemi, Lukogho, huissier
               2. Les enseignants sont : Désiré, Gédéon, Germain, Roger, Evariste, les  enseignantes : Marie-Jeanne, Consolée, Madeleine, Henriette.
 
         Des gens provenant de ces localités de Masereka-Magheria-Luotu, Mulo, sont allés chercher des champs à cultiver dans les localités de Kighali, Kilaghu et autres. Les Croisiers n’ont pas abandonné cette population. C’est la raison pour la quelle ils ont initié ces structures (écoles et dispensaire), précisément à Vulenze (Kighali).
 
         Nous regrettons que ces actes de vandalisme risquent de décourager ces jeunes gens qui étaient prêts à se donner corps et âme pour le bien de la population de Kighali-Vulenze. Pour le moment, ils sont venus à Mulo pour un temps, afin de se refaire des traumatismes de ces tristes événements. Nous sommes également consternés, car connaissant la façon dont ces choses se passent ici à l’est de notre pays, il n’y aura jamais de dédommagement de la part de l’Etat. 
 
 Le village de Kighali a été systématiquement pille et nous signalons une autre information stipulant que la radio Katoyo (Tayna) à Kasugho venait d’être pillée.  
Médicaments et matériels pillés 
Description
 quantité
1.
Quinine, 500 mg
 8 boîtes
2.
Cotrimoxazole, 480 mg
6 boîtes
3.
Metonidazole, 200mg
6 boîtes
4.
Aspirine ,500mg
4 boîtes
5.
Amoxy, 250 mg
5 boîtes
6.
Ampicilline, 250mg
5boîtes
7.
Ampicilline syrop
20 flacons
8.
Arinate
4 boîtes
9.
Paracétamol, 500mg
4 boîtes
10.
Maalox
7 flacons
11.
Cimétidine, 200mg
5 flacons
12.
Pafaverine, 80 mg
6 boîtes
13.
Salbutamol, 4 mg 
 5 boîtes
14.
Fansidar,
4 boites
15.
 Fer
4 boîtes
16
Vitaglobin sirop, ,250 ml
10 flacons
17.
Hemoforce sirop, 250 ml
5 flacons
18.
Aldomet
2 boîtes
19.
Cafergot
3 boîtes
20.
 diclofenac
 5 boîtes
21.
 Pomade inflagine 
6 tubes
22.
Pomade gobalm
 
Matériels pillés à la même occasion
1.
Speculum
2 pièces
2.
Thermomètre
4 pièces
3.
tensiomètre
2 pièces
4.
stéthoscope
2 pièces
5.
Machine calculatrice
3 pièces
6.
Appareil pour dosage glycémie
1 pièce
7.
hemoglobinomètre
1 pièce
8.
Pince porte aiguille
4 pièces
9.
Pince de pozzi
1 pièce
10.
 Pince anabomique
5 pièces
11.
ciseaux
4 paires
 
Autres articles pillés au dispensaire de Vulenze
12.
 3 Draps de lits
Employés pour emballer les choses pillées
13.
Argent emporté
 Somme 257 dollars US
14.
 Pagne (habit pour femme)
 8 paires
15.
Soulier pour femme
4 paires
16.
 tricot
 4 pièces
17.
Jacquet
2 pièces
18.
 Lampe torche
3 pièces
19.
 Foulards (pour couvrir la tête)
2 pièces
 
 
Matériels   et articles pillés chez les Enseignants de l’Ecole primaire Vulinza
1.
 Savon de lessive
 8 barres
2.
 Savon de toilette
 15 pièces
3.
Drap de lit
 7 paires
4.
Pagnes (habits pour femme)
 5 pièces
5.
 Soulier pour dame
 4 paires
6.
 Soulier pour homme
 5 paires
7.
 Piles crayon
8 paires
8.
 parfum
2 flacons
9.
 Pantalons pour monsieur
 8 pièces
10.
 Chemises
9 pièces
11.
 Argent
 56 dollars US et 11400 francs congolais (soit une valeur de 16,28 dollars américains)
 
P. KAHINDO KIGHOMA Jean-Marie, Croisier
MULO (Nord-Kivu)
Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*