Lubero : Rapport 2009 de l’ONG Uprossante

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
UNION POUR LA PROMOTION SOCIO SANITAIRE
«   PROMOTION   –   ACTION   –    DEVELOPPEMENT »
Siège social : BUTEMBO/NORD KIVU/R.D.Congo
E-mail : uprossante@gmail.com
Contacts : + 243 99 40 06 714
+ 243 99 42 03 777
 
RAPPORT D’ACTIVITES EXERCICE 2009
 
L’UPROS-Santé est une Association Sans but Lucratif (asbl) qui vise l’amélioration des conditions socio-sanitaires des communautés de base avec leur pleine participation pour un développement durable en vue de lutter contre la vulnérabilité entraînée par la pauvreté suite aux guerres successives orchestrées par des groupes armés au Nord Kivu.
Elle intervient principalement dans les domaines de la Santé, Eau et Assainissement ; et a trois domaines transversaux : Genre – Violences Sexuelles, Environnement, Sécurité alimentaire.
Au cours de l’année 2009, nous avons réalisé des activités dans le projet intitulé « Intégration de la Santé Communautaire autour de Butembo » dont les objectifs sont :
         Objectif général: Contribuer à l’amélioration de l’état sanitaire des communautés locales
         Objectifs spécifiques:
1.         Réduire le taux de morbidité des maladies d’origine hydrique et d’autres maladies transmissibles et environnementales ;
2.         Susciter l’auto prise en charge sanitaire communautaire ;
         Activités réalisées:
 
Dans la première phase du projet, nous nous sommes limités seulement aux activités visant le changement des comportements humains nuisibles à la santé compte tenu de nos ressources très rudimentaires.
 Les activités réalisées sont : 
1.         Formation de 57 élèves de l’Institut Technique Médical sur la chaîne de transmission des maladies d’origine hydrique et du péril fécal ;
2.         Sensibilisation 85 jeunes sur les mesures d’hygiène, d’assainissement du quartier et la maintenance des sources aménagées et non aménagées pour l’approvisionnement en eau potable;
3.         Organisation d’une Conférence-débat à Lubero sur la problématique des installations sanitaires (Latrines et douches) et la gestion des immondices dans la Cité de Lubero à l’intention de 45 étudiants de l’UNOUV extension de Lubero   ;
4.         Organisation d’une Conférence-débat à Musienene sur les maladies transmissibles : IST et VIH/SIDA, la prostitution et la drogue à l’intention de 38 étudiants de l’UNOUV extension de Musienene ;
5.         Sensibilisation de 214 chefs de ménages sur la maintenance des sources aménagées et l’assainissement du milieu en ville de Butembo.
Dans la deuxième phase du projet, nous nous sommes plus focalisé sur la promotion des initiatives locales d’auto prise en charge sanitaire communautaire dans les villages qui ont plus des personnes vulnérables .Les activités réalisées sont :
1.         Sensibilisation de 375 ménages sur les mutuelles communautaires de santé,
2.         Constitution de 23 Réseaux Communautaires de Santé,
3.         Sensibilisation de 504 ménages sur les Caisses villageoises communautaires,
4.         Sensibilisation et Vulgarisation de l’élevage du petit bétail (Lapins, Cobayes, Poules) auprès de 238 ménages,
5.         Formation de 230 membres des Réseaux communautaires de santé sur les mutuelles communautaires de santé,
         Difficultés rencontrées:
Au cours de l’exécution du projet, nous nous sommes heurtés contre des difficultés d’ordre matérielles et financières d’autant plus que nos ressources sont encore insuffisantes et surtout que l’association dépend en grande partie des parts sociaux et cotisations mensuelles de ses membres. C’est pourquoi des grandes activités n’ont pas pu être réalisées, il s’agit de :
1.         Aménagement de 20 sources d’eau potable,
2.         Construction de 6 Unités de production des géniteurs (lapins, cobayes et poules),
3.         Construction des installations sanitaires pour 67ménages et pour 4 écoles,
4.         Octroie de 1300$ comme fond de démarrage aux 13 caisses villageoises communautaires de santé,
5.         Renforcement des capacités de 23 Réseaux communautaires de santé.
A côté de ces activités, s’ajoutent les difficultés d’ordre organisationnel telles que le moyen de transport, l’équipement informatique et le renforcement des capacités de l’équipe de la coordination, du Bureau d’Etudes, Recherches et Planification ainsi que de la Direction Managériale de l’UPROS-Santé.
         Pistes de solutions:
Pour que l’UPROS-Santé puisse répondre favorablement aux attentes des populations locales et vulnérables, il faut une forte mobilisation des ressources matérielles, financières et techniques d’abord par ses membres et puis auprès d’autres partenaires, nationaux et étrangers pour que l’association arrive à :
1.         Avoir des moyens de déplacement pour la Coordination,
2.         Avoir des outils informatiques et d’autres équipements,
3.         Avoir un personnel suffisamment formé et capacité,
4.         Avoir un budget solide,
5.         Etre compétitif sur terrain.
 
Pour l’UPROS-Santé
 
Richard Muhindo Mwiravalyaki, Assistant Technique
 
Jacques Muhindo Sikuli, Coordonnateur
 
Butembo
 
©Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*