00aacadoassis00

Lutte contre le Diabète sucré en Ville de Butembo

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Chers amis internautes, bonjour !

La lutte contre le Diabète sucré est une activité permanente en Ville de Butembo et ses environs !

Permettez-moi de vous présenter notre fidèle lecteur et Chef de Travaux, Nutritionniste Georges Musavuli (Directeur Exécutif du CADO asbl) dans ce portrait dressé par le Professeur KATSUVA MUHINDO Alphonse.

Selon lui l’expertise de Georges Musavuli en matière de diabétologie est un des moyens efficaces et une solution à la problématique du diabète sucré dans notre contrée.

Le professeur dans plusieurs universités de la place estime qu’il faut exploiter ce talent et génie de Georges Musavuli en faveur de la planification du diabète sucré en Province du Nord Kivu.

Vos suggestions et recommandations pour la planification des activités de prévention et prise en charge du diabète sucré en Province du Nord Kivu sont les bienvenues.

Pour ceux qui peuvent déjà soutenir ces activités, l’adresse e-mail du Chef de Travaux Nutritionniste Georges Musavuli est : morandkleiber.centrediabetic@yahoo.fr

Voici ce portrait. 

Chef de Travaux Nutritionniste Georges MUSAVULI M.M présenté par le Professeur Katsuva.

 00aacadoassis00

Homme de recherches-actions en santé et développement communautaires à Butembo.

Ensemble, nous pouvons le découvrir à travers son initiative, le Centre d’Assistance aux Diabétiques et Obèses / CADO.

 00aacadodebout00

I.  Georges MUSAVULI : HOMME D’INITIATIVES 

Diplômé en Latin-Philo à l’Institut Kambali de Butembo (1991) ;

Georges MUSAVULI, après avoir terminé ses études en Nutrition à l’ISTM-Bukavu (1995), est en contact avec les malades diabétiques de Butembo, à partir de janvier 1996, pour orienter leurs conseils hygiéno-diététiques. Les premiers bénéficiaires de ce contact, satisfaits de conseils, sensibilisent les autres malades pour que, eux-aussi, à leur tour, consultent le Nutritionniste Georges MUSAVULI.

La collecte des données et le traitement des résultats obtenus auprès de ces malades par Georges MUSAVULI, en juin 1996, montrent que la prise en charge du diabète est irrégulière et non satisfaisante en milieu hospitalier de Butembo ; ce qui inspire Georges MUSAVULI à concevoir un centre de prévention et prise en charge du diabète sucré à Butembo. Cette vision fut concrétisée, en novembre 1997, par la création du Centre d’Assistance aux Diabétiques et Obèses, en sigle CADO.

Ce centre fonctionna pendant 8 ans (de novembre 1997 à février 2005) dans un bureau étroit, loué et peu intime au n° 4 de la rue Kinshasa à Butembo.

Pendant qu’il construisait, en 2003, le bâtiment du Centre Médico-Diététique Père Morand Kleiber/CADO au n° 27, Kavitero. 

Georges MUSAVULI adhéra à la licence organisée par la faculté de Santé et Développement communautaire à l’ULPGL-Butembo. Dans le cadre de son travail de mémoire, Georges MUSAVULI mena ses investigations sur l’ « Evaluation de la prise en charge du diabète sucré dans les structures sanitaires de Butembo » ; il finit ses études avec distinction à la première session (72,2%), ce qui lui valut le Prix d’Excellence par la Fondation RAWJI de Kinshasa en août 2005.

En novembre 2005, Georges MUSAVULI initie l’Association des Diabétiques de Butembo/ADBo. Aussi, accompagné de son partenaire Français, Mr Jean Paul FRANCOIS, Georges MUSAVULI a encouragé les diabétiques de Beni à se regrouper au sein d’une association.

Tout en s’occupant de la prise en charge du diabète, Georges MUSAVULI est respectivement nommé Assistant de premier mandat (2006-2008) et de second mandat (2008-2010) à l’ISTM-Butembo.

Pendant sa carrière d’enseignant, il couple ses recherches scientifiques avec son expertise en Diabétologie ; 5 articles scientifiques sont, à cet effet, publiés dans les Cahiers du Centre des Recherches du Kivu, CERUKI, ISP-Bukavu.

Le 07 juillet 2010, Georges MUSAVULI est promu au grade de Chef de Travaux

(Arrêté ministériel n° : 26/MINESU/CABMIN/MML/EBK/PK//KOB/2010 du 07/07/2010 portant promotion et nomination du personnel de cadre académique et scientifique de l’l’Enseignement Supérieur Technique).Son domaine de recherches-actions est « Nutrition, Diabétologie et Maladies métaboliques nutritionnelles ».

Voici bientôt 15 ans (de janvier 1996 à mai 2011) que Georges MUSAVULI s’est engagé dans la prévention et prise en charge du diabète et d’autres maladies métaboliques nutritionnelles à Butembo et ses environs à l’Est de la RD Congo.

En guise de récompense, la Chancellerie des Ordres Nationaux des Têtes de Léopards/RDC, lui a décerné, à Goma le 16 janvier 2009, le Diplôme de Mérite civique en Diabétologie et Maladies métaboliques nutritionnelles. 

II. LE DIABETE-BUTEMBO AVANT 1997 

Mal prise en charge, cette maladie générait beaucoup de complications chroniques et invalidantes (cardio-vasculaires, rénales, oculaires, articulaires, buccodentaires, cutanées nerveuses, …) marquées d’un état de santé médiocre et critique associée à une insuffisance pondérale sévère, et se soldant ainsi par une mort atroce et précoce. 

III. LE DIABETE-BUTEMBO APRES 1997 

Le 19 novembre 1997, Georges MUSAVULI crée le Centre d’Assistance aux Diabétiques et Obèses, en sigle CADO.

Depuis la création du CADO au 23 mai 2011, le registre de fréquentation de nouveaux cas révèle 5.106 diabétiques pris en charge ; ce qui représente une moyenne annuelle de 392 nouveaux cas, soit approximativement 1 nouveau cas par jour.

Ces diabétiques sont soumis aux stratégies classiques et aux normes internationales des soins du diabète. Leur autoprise en charge est promue à domicile.

Plus de 85% des diabétiques sont soignés par les stratégies non pharmacologiques (conseils hygiéno-diététiques, régimes alimentaires et gymnastiques) quelques fois associées à la Mono ou Bithérapie orale.

Avec le CADO, les diabétiques de Butembo éprouvent de l’espoir de vivre ; ils ne considèrent plus le diabète comme une maladie fatale, mais plutôt comme un état à surveiller quotidiennement. 

Avant 1997, le diabète sucré était considéré comme une maladie fatale à Butembo et ses environs. « Aucune préparation n’était mise en place dans le milieu hospitalier pour répondre efficacement aux besoins que laisse prévoir la prise en charge du diabète ; ceci tant du point de vue du personnel, du matériel de diagnostic-surveillance que des stratégies hygiéno-diététiques et médicamenteuses du diabète ».

Le 14 novembre 2010, Georges MUSAVULI initie le Club des Marcheurs à Pieds de Butembo ; la marche sportive (gymnastique) pour lutter contre l’obésité (excès de poids) et ses conséquences (diabète gras, goutte, rhumatismes, maladies cardio-vasculaires, …).

Aussi, depuis l’inauguration officielle du matériel spécialisée de laboratoire de biochimie au sein du Centre Médico-Diététique Père Morand Kleiber/CADO, le 02/01/2010, Georges MUSAVULI est politiquement engagé, parmi les acteurs de 5 chantiers de la RD Congo, pour servir davantage la population Congolaise en général et les malades en particulier en vue d’un accès facile et approprié à la santé. 

IV. CONCLUSION

En matière de soins de prévention et prise en charge du diabète, l’expertise du Chef de Travaux Nutritionniste Georges MUSAVULI est excellente et unique de son genre en RD Congo.

Population de Butembo! Exploitons ce génie et talent de Georges MUSAVULI pour que la planification des activités du diabète ne soit pas seulement locale, mais bien plus provinciale, nationale et pourquoi pas régionale.

Ne serait-il pas notre hommage et fierté que de Butembo vienne un Expert de grande renommée en Diabétologie ?

 

Fait à Butembo, le 23 mai 2011.

 

Prof . KATSUVA MUHINDO Alphonse 

© Beni-Lubero Online

.

            Nos félicitations à Georges Musavuli dans la lutte contre le diabète sucré

C’est avec intérêt que nous venons de lire le message du Professeur Katsuva Muhindo Alphonse qui félicite le Nutritionniste-Diététicien G. Musavuli pour l’initiative qu’il a prise en créant un centre spécialisé dans la prise en charge de l’une de grandes maladies chroniques qui n’épargne aucune couche sociale de nos jours, le diabète sucré.

 Nous joignons notre voix à celle du Professeur pour plébisciter son appréciation de cette initiative combien louable et encourageons le CT Musavuli d’aller de l’avant. 

La lutte contre tout phénomène de santé et particulièrement le diabète avec un réseau causal aussi complexe demande la contribution de tous et donc une approche multidisciplinaire couplée d’avec une collaboration intra- et inter-sectorielle. 

Pour une amélioration des services enfin d’assurer la prévention primordiale, primaire, secondaire, tertiaire et même quaternaire (dans sa nouvelle conception), nous appellerions d’abord les hommes et femmes de bonne volonté d’apporter leur appui à ce centre (le diabète étant une maladie à effets socio-économiques) et tous les professionnels de santé et les acteurs de secteurs connexes de bien vouloir collaborer avec cette structure. Nous souhaiterions voir les gestionnaires de la santé (médecins de chef de zone de santé ) recourir à l’expertise de ce centre pour l’organisation des séminaires de mise en niveau des infirmiers et autres professionnels de santé dans la prise en charge des personnes vivant avec le diabète, car l’unique centre ne pourra répondre aux besoins de tous les demandeurs de ces service alors que l’incidence de la maladie va crescendo, même en dehors de Butembo. 

Il serait temps d’intégrer les services de centre dans les soins de sante primaire au niveau des structures et faire de l’initiateur un superviseur du programme. Si une telle suggestion trouverait gaie de cause, alors le centre resterait d’un service de référence pendant que les soins seraient déjà rapprochés des bénéficiaires. 

Thaddée Katembo Kambere, RND, MPH.

Chef de Travaux, UNILUK

Doctorant en santé publique, spécialité Soins de santé préventifs

Adventist University of the Philippines

P.O.Box 1834 Manila/Philippines

Cellphone : +639055790451

 » People don’t care how much you know until they know how much you care » 

 

© Beni-Lubero Online

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*