00aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaKi_copy

Manif de la population de Kiwanja contre les tueries des civils, pillages, etc.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

La population de la cité martyre de Kiwanja, Territoire de Rutshuru en Province du Nord-Kivu a décidé d’exprimer sa colère sur la place publique pour protester contre les tueries des civils et les pillages à mains armées perpétrés par les militaires et les policiers congolais. Cette population ne croit plus au mensonge selon lequel les atrocités commises sur elle seraient l’œuvre des FDLR, etc. La vérité longtemps cachée est apparue au grand jour dès que la population a découvert que les militaires et policiers congolais ne faisaient rien pour protéger les civils quand on fait appel à eux et que les malfrats tueurs n’étaient autres que les militaires et policiers congolais eux-mêmes. 

00aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaKi_copy

Manif dans les rues de Kiwanja en Province du Nord-Kivu

 

Courte Vidéo de la Manif de la population de la cité martyre de Kiwanja au Nord-Kivu (cliquez sur ce lien) 

Il apparait donc que le mensonge de la présence des groupes armés au Nord-Kivu comme ailleurs à l’Est du pays constitue le cheval de Troie pour l’occupation rwandaise de l’Est de la R.D.Congo. Il y aura toujours un FDLR ou un ADF-NALU tant que l’occupation ne sera devenue une réalité. C’est la raison pour laquelle, Kinshasa écrase tout mouvement rebelle au Bandundu, Bas-Congo, Equateur, mais laisse faire les FDLR, ADF-NALU, LRA, Mbororo, au Kivu et en Province Orientale.  

Le spectre de la partition de la RDC en 2006 entre Jean-Pierre Bemba à l’Ouest et au Sud pour le compte de l’Union Européenne et Joseph Kabila au Kivu et en Province Orientale pour le compte des Anglo-saxons réapparait en sourdine avec la montée en puissance de la candidature d’Etienne Tshisekedi à l’Ouest et au Sud. Jean-Pierre Bemba avait aussi emprunté la même voie. Les vaillants politiciens congolais qui avaient déraillé ce plan machiavélique tel Sampa Kaputo, d’heureuse mémoire, sont entretemps tous morts mystérieusement. Le peuple congolais dont la résistance au plan de la balkanisation du pays n’est plus à démontrer parviendra-t-il à dérailler de nouveau ce plan machiavélique? Y-a-t-il encore des vaillants politiciens congolais qui peuvent aujourd’hui sauver la RDC de la balkanisation ? 

Pour aider le peuple congolais dans sa résistance à la balkanisation de la R.D.Congo par le biais des groupes armés, le parlement, le sénat, ainsi que les candidats de l’opposition aux prochaines élections, devraient exiger incessamment une table ronde sur la question des groupes armés pour la vider une fois de tout son sens et la rendre définitivement caduque en R.D.Congo. Il suffirait de monter une force armée congolaise neutre, aguerrie et bien équipée qui n’a pas de compte à rendre à la coalition Kinshasa-Monusco-Kigali mais à la société civile congolaise pour arrêter tous ceux qui se disent membres des groupes armés à l’Est du pays. La vérité est que ces groupes armés sont une armée dans l’armée et la police congolaises pour rendre l’Est de la R.D.Congo ingouvernable et servir, au moment voulu, de prétexte pour l’autonomisation de la région. C’est pourquoi aucun FDLR, ADF-NALU, LRA n’a jamais été arrêté ou fait prisonnier par la grande armada militaire de la Monusco, des Fardc, des forces armées conjointes du Rwanda-Ouganda-RDC, etc. Ce mensonge doit être dénoncé aujourd’hui avant qu’il ne soit trop tard. 

La conclusion de la population est que l’ennemi des populations congolaises à l’Est du pays est l’armée congolaise elle-même. Depuis que le balkanisateur de la RDC s’est réconcilié Kinshasa et le CNDP, il avait fait de ces deux entités une seule armée contre ceux qui lui résistent toujours et qu’il n’a pas réussi à corrompre, à savoir, les populations civiles congolaises. Ainsi se réalise de nouveau la prophétie de Dona Béatrice Kimpa Vita, personnage dans un théâtre de Bernard Dadié qui sermonnait en ces termes ses compatriotes Kongolais à l’époque de l’occupation portugaise : « Votre ennemi c’est votre roi. Votre ennemi le plus dangereux… votre roi, Dom Carlos 1er ». 

Obède Bahati

Beni

©Beni-Lubero Online

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*