Manif des Congolais d’Europe contre Joseph Kabila et les Musiciens pro-Kabila

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Le 12 mars 2011, les congolais venus de plusieurs pays d’Europe sont descendus dans la ville lumière de Paris pour appeler le Président Joseph Kabila à quitter le pouvoir avec des slogans « Kabila dégage ! »

Les griefs contre Joseph Kabila sont multiples :

  1. L’incapacité de mettre fin aux massacres des congolais (10 millions de morts depuis l’invasion rwando-ougandaise en 1996), aux viols des femmes, etc.
  2. L’occupation de la RDC par l’armée rwandaise
  3. La vie chère au Congo et le non paiement des fonctionnaires,
  4. Ses origines douteuses et floues. Une manifestante a dit : « nous ne connaissons pas sa mère »

Pour les congolais d’Europe, le Président Joseph Kabila ne doit pas partir seul au cours de cette année 2011 : Kengo wa Dondo, Thambwe Mwamba, André Kimbuta, Lambert Mende, etc. doivent aussi prendre la route du Rwanda le jour de la libération populaire de la RDC à la suite du maquillage qu’ils offrent à l’occupation rwandaise de la RDC. 

Au centre de la manif, il y avait un autre grand thème, à savoir un Haro sur les concerts en Europe des musiciens congolais qui font la propagande de Joseph Kabila ou ceux qui donnent des concerts au Rwanda sur invitation du régime de Paul Kagame, notamment Werrason Ngiama, Fally Ipupa, Tshiala Mwana, etc. La décision prise par la commission d’éthique est sans ambages : Il n’y aura pas de concert musical en Europe tant que les musiciens identifiés comme pro-Kabila n’auront pas prouvé leur séparation d’avec Joseph Kabila. Une façon de prouver cela c’est par exemple composer une musique qui n’est pas un opium des congolais croupissant dans la misère mais une musique pour mobiliser le peuple congolais pour son auto-prise en charge.

Selon le reporter Roger Bongos, le musicien Werrason aurait dit qu’il ne chanterait plus à la gloire de Joseph Kabila. Les Manifestants ont demandé à Roger Bongos de poster la vidéo de Werrason se désolidarisant de Joseph Kabila sur l’internet comme preuve. 

Les Manifestants de Paris n’ont pas oublié de dénoncer les Pasteurs qui prêchent dans leurs églises dites de réveil la soumission des congolais meurtris au pouvoir dictatorial de Joseph Kabila. Un appel a été lancé par les manifestants aux congolais d’ouvrir les yeux pour démasquer ces faux pasteurs aux petits soins du régime de Joseph Kabila. 

Cliquez sur le lien suivant pour suivre la vidéo du reportage de Roger Bongos : Manif des Congolais d’Europe à Paris, le samedi 12 mars 2011 

Correspondance Particulière de Paris/France 

©Beni-Lubero Online

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*