aaaaaakasindiville00
Une vue de Kasindi/Lubiriha

Matériel de fabrication de bombe des présumés ADF intercepté à Kasindi

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Actuellement, c’est toute la région de Beni-Lubero qui est dans l’agitation, après l’interception, il y a 10 jours, par le service de douane, d’un lot de produit en tout suspect au niveau du post frontalier congolais de Kasindi.Il s’agit essentiellement de deux tonnes et demi de mercure blanc, dont ni la provenance réel et ni la destination précise n’est définie.


Celui qui se présente comme déclarant en douane en charge de cette marchandise est en lui même suspect, un ougandais non bien connu dans le circuit habituel des déclarant en douane localement connu, qui s’est aussitôt volatilisé dans la nature après l’obstacle rencontré à la frontière. Dès lors, la fuite d’information commencera à gagner les opinions, et c’est de ce fait que BLO entamera ses enquêtes sur l’arrestation par la douane de Kasindi du produit dont il est question. Deux découvertes stupéfiantes ont été retenues comme suit:

Le Mercure blanc arrêté est destiné aux égorgeurs autrement appelés “présumés ADF”

La fuite à la fois du chauffeur du véhicule transportant ledit mercure et du prétendant déclarant en douane en charge de cette marchandise ont d’emblée suscité la curiosité de BLO jusqu’à stimuler une enquête approondie. C’est alors que des indiscrétions de certains FARDC proches du réseau des généraux Delphin Kahimbi et Amisi Gabriel ainsi que des agents de la DGDA (service de douane) au sentiment patriotique en post à Kasindi fourniront tour à tour ces révélations:


– Le colis saisi par la DGDA à Kasindi, c’est du mercure blanc pesant deux tonnes et demi;
– ce mercure est destiné aux tueurs de la région de Beni pour la fabrication des bombes artisanales et des explosifs pour l’usage militaire;
– Selon le plan du transfert de ce matériel, ledit mercure devait être récupéré par les destinataires à mi-chemin avant d’atteindre la ville de Beni, par le scénario d’une pseudo-attaque invasive desdits maquisards.

Implication et complicité du général John Numbi

Des sources irréfutables en place au poste frontalier de Kasindi ont dévoilé la tentation d’intervention du général John Numbi, pour faire libérer illicitement le mercure arrêté. Cet officier, bien connu pour ses multiples crimes au nom du pouvoir, a d’abord voulu user de son poids et de ses influences pour obtenir la libération du mercure. Cette piste ayant échoué, il a organisé le transfert d’une somme de 50 mille dollars américains pour corrompre les agents et services concernés à la frontière de Kasindi ayant le pouvoir de faire libérer la marchandise. Cependant, ici également il y eut échec, parce que tout le monde craint la répercussion qu’aurait une telle mafia, après que la fuite d’information de la saisi de ce mercure ait gagné toutes les opinions.

Recommandation

La population locale, ne pouvant plus compter sur ses irigeants nationaux, exige de la communauté internationale, en l’occurrence de la MONUSCOdont le mandat vient d’être renouvelé, de s’investir pourretrouver toutes les personnes impliquées dans le dossier du transert de ce mercure blanc. L’implication du général John Numbi devrait orienter une attention spécifique des enquêtes sur le degré de complicité des dignitaires congolais, voire des régimes qui se sont succédé au pouvoir aux deux derniers mandats.

Yvette Vumilia
Kasindi

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

2 plusieurs commentaires

  1. Le fait que Félix Tshisekeki ait accepté de protéger les criminels de l’ancien régime, la paix à l’Est de la RDC est incertaine. John Numbi, tout le monde connait ses œuvres. La coalition FCC-CACH est contre nature.
    Comment peut-on chercher la solution au problème avec ceux qui l’ont créé????????

  2. C’est Monsieur Tshilombo Tshisekedi qui devrait répondre, c’est lui le commandant des armées et qui a envoyé le controversé général à l’est du pays. Toutes ces personnalités citées déjà par les panapapers, d’autres sanctionnées par les USA et EU que votre président illégitime n’arrive pas à faire enquêter et poursuivre en lieu et place de continuer à leur confier des tâches en lien avec la sécurité et la souveraineté du pays.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*