Une des victimes de l'incursion des égorgeurs à Mbau ce 28/10/2019

Mbau/Beni: Un soldat FARDC avoue avoir été associé aux égorgeurs par ordre de son commandant

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Une incursion meurtrière a été enregistrée à Mbau dans la nuit du 27 au 28 Octobre 2019. Le bilan fait état de deux morts morts, deux blessés et plusieurs maisons de commerce pillées.


Ce lundi, 28 Octobre 2019, les jeunes gens se sont mobilisés pour fouiller les traces de ces inciviques. Cette recherche s’est opérée maison par maison, porte à porte. La grande surprise a été de découvrir dans le logement d’un militaire des FARDC une énorme quantité de bien pillés dans des maisons de commerce. Le soldat intéressé fut aussitôt soumis à un interrogatoire serré. Il a tout avoué, reconnaissant qu’il a participé à l’incursion des présumés ADF et au pillage qui accompagnait cet événement, non pas de son propre gré, mais sur l’ordre de son chef direct…


C’est ainsi que se confirme tous les jours les preuves selon lesquelles les égorgeurs, déguisés en présumés ADF ou terroristes islamistes, ne sont autres que des soldats du gouvernement congolais eux-mêmes. Ils déciment les civils innocents selon un plan dextermination soutenu par le pouvoir en place.


Que des amples raisons pour insister inlassablement sur la nécessité d’une enquête internationale sur les violance et la tragédie de Beni afin qu’une justice équitable soit rendue.

Talangai Katchelewa
Beni

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*