Nicolas Sarkozy choisit le camp de Kagame

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

 

Selon Bernard LUGAN, Nicolas Sarkozy en ne parlant que du génocide des Tutsi lors de sa dernière visite au Rwanda, a craché non seulement sur les victimes HUTU du Génocide rwandais, mais aussi des français, des espagnols, des belges, etc. Et pourtant le TPIR à ARUSHA reconnait que des Hutu modérés figurent parmi les victimes du génocide de 1994? Au lieu de l’appeler genocide des Tutsi, Sarkozy l’aurait appelé : « Génocide Rwandais » tout simplement.
 
Aussi la thèse selon laquelle le génocide rwandais avait été planifié longtemps en avance par l’AKAZU a été déjà reconnue par le TPIR à Arusha comme un montage parce que l’AKAZU n’a jamais existé réellement, son idée ayant été une invention des opposants au régime de Juvénal Habyarimana. Pour cela, le beau-frère de Juvénal Habyarimana qui était accusé comme cerveau de l’AKAZU a été acquitté par le TPIR faute de preuves !
 
Il est étonnant, fait remarquer Bernard LUGAN, que Nicolas Sarkozy ait choisi d’ignorer toutes ces décisions de justice, pour « chausser les bottes de Kagame ». Le journaliste interviewant Bernard LUGAN, a ajouté que le Journal Le Monde continue aussi de répéter la version Tutsi de l’histoire du génocide. En effet selon Bernard LUGAN, il y a des journalistes, des ONG, des Associations, etc. en France qui véhiculent la version Tutsi du génocide rwandais.
 
En conclusion, Bernard LUGAN demande à Nicolas Sarkozy de laisser la justice continuer l’instruction du dossier et de tenir compte des décisions déjà rendues par le TPIR.
 
Cliquez sur ce lien pour visualiser l’interview de Bernard LUGAN !
 
.
© BLO
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*