N/Kivu : Les Femmes demandent le respect des accords de paix

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
COLLECTIF DES ASSOCIATIONS FEMININES POUR LE DEVELOPPEMENT
« CAFED »
 
Tél. :
– (+243) 994202107
– (+243) 997728273
– (+243) 813499271
 
E-mail :
cafednordkivu@yahoo.fr
gogkav@yahoo.fr
edosnziavake@yahoo.fr
 
ACTION DE PLAIDOYER SUR LE RESPECT DES ACCORDS SIGNES PAR LE GOUVERNEMENT DE LA RDC ET LA RESOLUTION 1325 DANS LA PROVINCE DU NORD KIVU
 
FICHE DE PRESENTATION DU PROJET
 
Nom de l’organisation soumissionnaire :
 
COLLECTIF DES ASSOCIATIONS FEMININES POUR LE DEVELOPPEMENT,
CAFED en sigle 
 .
           Son adresse complète :
o          Tél. : (+243) 997728273 – 898699963 – 813499271
o          E-mail : cafednordkivu@yahoo.fr
o          N° 20, Avenue Butembo, Centre-ville, Commune de Goma, RD. Congo
 
Les noms des personnes de contact, leurs fonctions et leurs contacts :
           Mme Edos NZIAVAKE                    : Coordinatrice, Tel : 0997728273
           Mme Gogo KABUO KAVIRA         : Présidente du CAFED,  Tél. : 0994202107
           Mme Aline KYAKIMWE                  : Comptable, Tél : 0817504691
 
                     CONTEXTE ET JUSTIFICATION
 
            La province du Nord Kivu vient de traverser   plus d’une décennie des guerres des différentes formes dites de libération, de rectification et autres … , et ces guerres ont amené le gouvernement à des répétitions des accords signés avec les groupes de rebelles. Les accords signés : l’acte d’engagement de Goma ; l’accord de Paix de IHUSI, le Pacte sur la sécurité et le développent dans la région des grands lacs, le communiqué conjoint de Nairobi, les négociations de Nairobi …
            Le non respect de ces accords signés n’a pas ramené la paix durable mais entraine d’autres conflits continuels. Dans le cadre du projet de sensibilisation des groupes armés, des leaders d’opinion sur le respect de contenu des accords signés et de la résolution 1325 ; certaines recommandations ont été émises par les leaders d’opinion et les leaders des groupes armés pour la recherche de la Paix durable dans la province du Nord Kivu.
Après la signature des accords, le recrutement des jeunes recommence dans certains territoires au Nord Kivu. On note l’existence de l’APCLS, FLEC à Masisi, du FPLC à Kiwanja/Rutshuru.
 
OBJECTIF GLOBAL :
 
           Contribuer à la recherche de la Paix dans la province du Nord Kivu par   le respect des accords signés et de la résolution 1325,         
 
OBJECTIF SPÉCIFIQUES :
 
           Amener les autorités provinciales à rétablir l’autorité de l’état sur toute l’étendue de la province du Nord Kivu
           Impliquer les femmes dans les instances de prise de décision à tous les niveaux.
 
            RÉSULTAT ATTENDU
 
           L’autorité de l’Etat est rétablie sur toute l’étendue de la Province du Nord Kivu ;
           L’implication de la femme est effective dans la Province à 50% conformément à la constitution de la DRC et le respect de la Résolution 1325
.
STRATEGIE DE MISE EN OEUVRE
 
            Le CAFED, pour la réussite de l’action de plaidoyer va impliquer les délégués de tous les territoires de la province du Nord Kivu enfin de mieux faire l’état de lieux des milieux reculés pour l’enrichissement du document à remettre à l’autorité provinciale et confirmé l’authenticité de la réalité dans nos milieux. Chaque membre de l’équipe aura un rôle précis à jouer, les radios, TV locales seront impliquées.
 
 IMPLICATION DES BÉNÉFICIAIRES
 
            L’indentification des besoins a été faite lors de l’exécution du projet et des émissions radios sur le respect des accords de Paix et l’acte d’engagement et la Résolution 1325 à Rutshuru, à Masisi centre, à Goma, auprès des leaders d’opinion et les leaders des groupes armés.
 
PRINCIPALES ACTIVITÉS À MENER 
 
En rapport avec l’objectif spécifique
           Organiser des séances d’actualisation du contexte de la province du Nord Kivu ;
           Préparer le document de plaidoyer ;
           Prendre contact avec les autorités provinciales ;
           Tracer le calendrier des séances de plaidoyer.
 
En rapport avec l’objectif spécifique 2
           Faire l’état de lieu de la situation des femmes dans les instances de prise de Décision        .
           Relever l’échantillon des compétences des femmes
 
IMPACT DU PROJET
 
A long et à court terme seront :
           La lutte contre la prolifération des milices  
           La réduction des foyers des tensions La circulation libre des personnes dans tous les territoires
           Les activités du développement vont démarrés
           La présence des investisseurs dans la province
                                                                    
Pour le CAFED,
.
Edos NZIAVAKE,
Coordinatrice du projet
Goma
©Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*