Nkunda annonce son entr

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
La déclaration est de Nkunda lui-même : « Je passerai la fête de Noël à Goma, à défaut j’y entrerai au cours des trois jours après Noël ». Nkunda a fait cette déclaration le 13 Décembre 2008 à l’Hôtel de Mr. BIRIHASI, un sujet Hutu ami de Nkunda, chez qui il prend très souvent son repos de guerrier.
.
Cette déclaration est prise au sérieux dans les milieux des observateurs congolais de Goma où des infiltrés du CNDP seraient entrés en petits groupes des miliciens habillés en tenues militaires des Fardc et de la Police Nationale Congolaise. La position avancée de ces miliciens du CNDP préparant l’entrée de Nkunda dans la ville de Goma, se trouverait à Kibumba.
.
Comme force d’appoint, le CNDP compte désormais sur les miliciens Hutu du Faux Pareco, une milice du notable Hutu de Rutshuru, Mr. Paul Mali ni Kazi. En effet, le rapprochement de Nkunda avec les Hutu se précise. Par contre la haine de Nkunda à l’égard des autres tribus du Nord-Kivu est très manifeste. Lors du bouclage porte à porte de Rubare le vendredi 19 décembre 2008, à partir de 20 heures, heure de Rubare, les jeunes Hutu arrêtés étaient conduits à Rumangabo pour un entrainement militaire. Ceux de la tribu Nande et Hunde étaient conduits sur l’ilot de la mort, Kirwa, d’où ils ne sont jamais sortis.
.
Pour certains analystes de l’occupation du Nord-Kivu, cette menace de prendre la ville de Goma peut être aussi une stratégie de Nkunda de forcer l’ONU de ne pas appliquer sa dernière résolution sur le Congo. En effet, si Nkunda n’a pas pris Goma au mois d’octobre dernier, ce n’est pas pour des raisons humanitaires, mais tout simplement à cause des ambassadeurs des grandes puissances ayant leur QG à Goma. Ces derniers tentent de ne pas travailler ouvertement en territoire sous occupation rebelle. Il en est de même de l’armada des ONG internationales dont la densité au Km² est la plus élevée au monde sans que leur action en faveur des victimes congolaises soit visible.
.
Deux questions se posent : Les ambassadeurs des grandes puissances en poste à Goma ont-ils fini leur mission de balkanisation du Nord-Kivu pour que Nkunda y entre pour prendre possession de son règne? Ou alors, se sentant acculé par l’ONU, Nkunda veut-il, par sa menace de marcher sur Goma, forcer la main à ses anciens parrains de l’ONU pour que ces derniers n’utilisent la force contre ses miliciens conformément à la dernière résolution de l’ONU?
.
Correspondance particulière de Rubare
Territoire de Rutshuru
Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*