Nouvelle Br

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
1. Butembo-FURU : Un accident mortel de circulation est survenu vers 20h00 mardi 17 février à Furu- Régideso. Un camion Fuso qui revenait de Beni s’est renverse sur une route plane à la suite d’une des pièces maitresses du camion qui s’était cassée. Aucune autre précision n’a été fournie sur la cause exacte du renversement du véhicule. Bilan : Une maman est morte sur le champ. Son corps est exposé ce mercredi 18 février à la morgue de l’Hôpital Général Matanda. L’identité de la victime n’a pas encore été rendue officielle en attendant que les membres de famille de la victime soient mis au courant.
.
2. Kanyabayonga-KABASHA : Un bus de la compagnie Lubwe Transit Agency, LTA en sigle, a fait un accident mortel à Kabasha après la cité Kanyabayonga. Bilan : 6 morts sur le champ et 8 blessés graves qui sont internés au Centre Hospitalier de Kanyabayonga, à savoir Cepromi et REBOIS.
.
3. Luofu-MIRIKI : Deux véhicules ont été incendié entre Luofu et Miriki par les FDLR. Bilan : plusieurs biens incendiés y compris les véhicules et des vivres destinés aux déplacés.
.
4. Butembo-KITULU : 6 bandits en mains armées ont été arrêté hier mardi 17 février à Butembo en cellule Kisesi (Kitulu) et Rutshuru (Rughenda). Ces malfrats sont soupçonnés d’être les auteurs du hold-up de l’Avenue Goma dans la nuit de Samedi au Dimanche. En attendant, les six malfrats méditent sur leur sort dans les geôles de Kakwangura.
.
5. Beni-KANGWANGI : Un bandit de grand chemin surnommé AGAPE a été abattu par les gardiens de prison quand ce dernier voulait s’évader de la prison centrale de la ville de Beni, en l’occurrence Kangwangi. Pour retrouver les évadés du mois de janvier 2009, le Maire de la Ville de Beni offre une prime de 100 US$ à toute personne qui mettra ses services sur les traces des évadés.
.
6. Butembo-RUGHENDA: Son Excellence Monsieur le Ministre du Travail et de la Prévoyance Sociale, Son Excellence Kambere Kalumbi est attendu à Butembo pour une visite dont la mission n’a pas été déclinée. Le Maire de la Ville demande aux bubolais et bubolaises de lui réserver un accueil chaleureux à l’aéroport de Rughenda. Sachant que le Ministre Kambere Kalumbi est du PPRD, les observateurs pensent qu’il vient tenter de remobiliser la base en faveur des opérations militaires rwando-congolaises dans une région où elles sont très impopulaires à cause du lot des souffrances qu’elles causent aux populations civiles.
.
7. Goma : Mr Kasero, agent de la DGM a l’aéroport de Goma a été tué par des FDLR à l’entrée du Parc de Rwindi quand il accompagnait la dépouille de sa tante paternelle morte dans un accident de voiture sur la route Rutshuru-Goma. La tante de Kasero était partie de Beni pour visiter Kasero quand elle est morte lundi à la suite d’un accident de circulation. En apprenant la nouvelle, Kasero avait quitté Goma pour s’occuper du corps de sa tante afin de le ramener à Beni. Malheureusement, le véhicule qui transportait la dépouille de sa tante est tombé dans une embuscade attribuée aux FDLR. Kasero ainsi que plusieurs passagers du véhicule sont morts. Quelle souffrance sur une route et dans une région supposée désormais pacifiée par les rwandais et les congolais ? De quelle paix retrouvée à l’Est du Pays s’agit-il pour Kinshasa et ses mousquetaires qui parlent de la réussite des opérations militaires en cours? Est-ce la paix du cimetière du Kivu et de la Province Orientale?
.
8. Goma : L’insécurité généralisée dans la ville de Goma fait peur aux congolais. Il ne se passe un jour sans que l’on apprenne des cas des tuéries par balles, des maisons cambriolées, etc. En 18 h00, heure locale, les Gomatriciens essaient d’être chez eux pour échapper au vandalisme qui va de 19 h00 à 21 h00. Mais cela n’empêche que les malfrats que les autorités administratives se contentent de qualifier « d’hommes armés » ou « Hommes armés en uniforme » ciblent les maisons de leurs victimes au cours de la nuit. Ceux qui sont affectés par ces tuéries nocturnes sont les congolais authentiques. Ceux qui voudraient quitter la ville de Goma pour chercher refuge au Grand Nord, ne peuvent plus car la Route Goma-Beni est en insécurité généralisée depuis le samedi 14 février passé. Attribuer cette insécurité aux FDLR est trop facile pour être vrai. Quelque chose couve au Nord-Kivu depuis l’entrée des troupes rwandaises au pays, l’intégration accélérée des miliciens du CNDP au sein des Fardc, le refus de Kinshasa de déployer des unités spéciales de Police pour protéger les populations civiles et leurs biens, etc.
.
Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*