Nouvelles Preuves de l’imminence de l’explosion du Nord-Kivu

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Beni-Lubero Online publie ce message qui circule sur l’internet pour la simple raison qu’il reprend certaines données vraies et confirmées par ses correspondants de Rutshuru et de Goma, à savoir, la mise à l’écart du Commandant de la Huitième Région et l’installation tacite de Laurent Nkunda comme commandant des forces militaires mixées ou brassées dans toute la province du Nord-Kivu, la responsabilité des généraux Numbi et Amisi Tango Fort pour masquer la balkanisation du Nord-Kivu et donner l’impression que Kinshasa est toujours en négociation. Il suffit que les élus congolais acculent le Gouvernement à mettre en application les pistes des solutions  proposées par ce message pour se buter à la réalité macabre qui se cache derrière  la  bonne mine qu’affiche le gouvernement Gizenga pour un pays à la veille d’une mégacrise.  BLO
  
LA RDC AU BORD DE L’EXPLOSION APRES LES ELECTIONS DE 2006-2007
 
EST-CE LA CONCRETISATION DES ACCORDS DE LEMERA ?
 
Encore une fois, la RDC est en danger ! Dans les prochains jours le Nord-Kivu sera coupé du reste de la République par l’ex-général Nkundabatware Laurent. Tenez : depuis janvier 2007 une nouvelle opération dénommée MIXAGE a remplacé le BRASSAGE des troupes armées. Actuellement les militaires de Laurent NKUNDA, à moins d’être identifiés, sont associés aux brigades brassées des FARDC pour constituer des nouvelles brigades dites Alpha, Bravo, Charli et Delta. Cela inquiète plus d’un observateur car les troupes des NKUNDABATWARE se gonflent au jour le jour. Des sources bien informées signalent qu’à partir de fin janvier 2007, les démobilisés de l’Armée Rwandaise quittent le Rwanda pour rejoindre Nkunda, ce qui justifié actuellement le gonflement de ses troupes. Le lieu de passage de ces démobilisés rwandais vers la RDC sont connus. Il s’agit de KIBUMBA, RUNYONYI, BUNAGANA…
 
D’autres troupes Rwandaises passent par l’Ouganda et reçoivent le ravitaillement chez DONAT KANANURA à BUTOGOTA.
 
L’autorité centrale de la RDC a envoyé au Nord-Kivu deux généraux pour matérialiser son projet macabre : il s’agit de John NUMBI et Gabriel AMISI qui n’associent pas le commandement local dans toutes les opérations qui lui passe ainsi au dessus de la tête.
 
Nos envoyés spéciaux dans la région notent que les deux généraux venus de Kinshasa sont tombés sous le coup de la corruption par Nkundabatware. Celui-ci leur a remis 600 vaches qui sont entrain d’être acheminés par avion, à Lubumbashi, fief du Président de la République. Cette opération a lieu depuis fin janvier 2007. A cette occasion, 1 million 300 mille dollars seraient venus du Rwanda pour faciliter l’opération de l’entrée des démobilisées Rwandais dans le Masisi et Rutshuru.
 
Au Stade actuel le mixage vient d’aboutir à l’occupation du territoire de Rutshuru par la troupe de NKUNDABATWARE. Le colonel MAKENGO (insurgé) commande la brigade Bravo, le colonel Mosala (ex-RCD/Goma) commande la brigade Alpha déployée à Kichanga et Kibirizi. Le colonel Yav commande la brigade Charli, il est l’unique issu des forces gouvernementales. La brigade Delta en formation sera commandée par autre insurgé. Comment peut-on comprendre cela ? Ce qui est grave c’est que les deux généraux venus de Kinshasa pour exécuter les accords de Lemera tels que ordonnés par le Chef de l’Etat élu sont entrain de faire partir les brigades brassés de la Province du Nord-Kivu pour ailleurs. La 14e brigade brassée à Rumangabo qui était au Nord-Kivu vient d’être déployée au sud-Kivu pour laisser libre place aux insurgés. La 2e brigade basée vers Butembo-Beni est en voie d’être relevée pour être remplacée par les insurgés. Cela étonne plus d’un congolais car d’aucuns savent que l’Armée congolaise est Nationale. Comment peut-on accepter que les troupes de Laurent Nkunda ne demandent qu’à être mixés au Nord-Kivu ? Pourquoi pas à Kisangani, à Kamina, à Kitona ….
 
L’on comprend très vite car si le mixage se fait ailleurs qu’au Nord-Kivu, le Rwanda ne saura pas verser ses démobilisées dans l’armée congolaise.
 
Voilà ce qui est grave ! le Président de la RDC permet que l’Armée congolaise soit mélangée à des démobilisés Rwandais pour former les FARDC, quel crime ! Maintenant c’est le chaos partout au Nord-Kivu. Ces démobilisés de l’Armée Rwandaise ont reçu des consignes de Kagame ; traquer les interahamwe. L’on se demande si c’est par la voie armée que le dossier FDLR trouvera solution.
 
Ceci constitue une interpellation à tout congolais car les accords de Lemera sont entrain d’être concrétisés en commença par l’occupation du Nord-Kivu. Demain ce sera le Sud-Kivu est l’objectif des accords sera atteint. En suite ça sera la jonction avec Peter Karim de l’Ituri pour embraser tout l’Est.
 
Toute la province est actuellement troublée par les brigades insurgées installées par Numbi et Amisi. On signale des guerres à Bunagana, à Vitshumbi, à Nyakakoma, à Katwigura, à Kiseguru, à Ishasha. Chaque jour une à deux personnes innocentes sont tuées, d’autres sont violées dans ces localités par ces insurgés. Nkundabatware a ouvert un centre de formation idéologique à l’ISP/Rutshuru où des jeunes sont recrutés pour suivre une nouvelle idéologie. Ce centre est sous le contrôle de son propre petit frère, le Capitaine SECO âgé de 26 et ce au vu et au su de deux généraux Numbi et Amisi. Le recrutement se fait à Mabungo-Kiwanja et ailleurs moyennant 100 dollars.
 
La situation est grave ! Kabila Kabange passe à l’assaut pour phagocyter les enfants du Nord-Kivu. Ce qui est grave encore ce que Kabila crache sur les paisibles populations du Nord-Kivu qui l’on élu à plus de 80%.
 
Il crache également sur les efforts de la communauté internationale laquelle veut trouver une issue pacifique à la question FDLR.
 
Voilà ce que nous appelons Accord de Lemera concrétisés.
 
Pistes de solution :
 
– Mixage ou brassage des insurgés de Nkunda en dehors du Nord –Kivu ;
 
Déploiement au Nord-Kivu des brigades brassées provenant d’autres provinces ;
Renforcement du département DDRRR/MONUC pour une issue pacifique au dossier FDLR ;
Rappel des Généraux commerçants NUMBI et AMISI à Kinshasa dans l’immédiat ;
Constitution d’une commission mixte des parlementaires originaires du Nord-Kivu, non originaires et députés provinciaux du Nord-Kivu.
 
Fait par les envoyés spéciaux de la population de l’Est à Goma, Rutshuru, Ishasha, Kiwanja, Minova, Sake, Jomba, Butembo, Bunia ce 18 février 2007.
 
HOREYE JUVENAL
KIMBERE LUKWI 
Du Blog Congolais/ édition du 18 Février 2007

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*