Opportunités d’études aux Philippines

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Parmi les 5 chantiers du programme Gouvernemental de la RDC, l’éducation en est un. L’entrée dans le dynamisme de la mondialisation exige également le bilinguisme, c’est-a-dire parler français et anglais comme un atout majeur en plus de l’informatique.
En planification et exécution des projets, il ne s’agit pas seulement de viser l’atteinte des objectifs, ce qui est qualifié d’efficacité mais aussi et surtout il faut les atteindre à moindre coût, ce qu’on qualifie d’efficience. Dans le secteur de l’éducation de troisième cycle, les Philippines peuvent permettre l’atteinte de l’objectif d’améliorer la qualification de professeurs de nos universités avec efficience.
Nous avons estimé que livrer l’information pouvait constituer notre modeste contribution au progrès du secteur éducatif de notre pays en général et de notre contrée en particulier.
 
Brève présentation des Philippines
 
Nombreux peuvent ne pas savoir situer les Philippines sur la mappemonde et donc rejeter ainsi l’opportunité.
                                             
Le transport public ne pose pas assez de problème et il est abordable car on peut faire 40 à 50 km avec un dollars américain. Mais, vu la surpopulation et que les routes ne prévoient pas de trottoir pour piétons, tous les moyens sont utilisés.                       
 
Parlons de l’essentiel qui est l’Enseignement Supérieur et Universitaire
 
Un peu d’histoire
 
Le Pontifical and Royal UNIVERSITY of SANTO TOMAS et le University of San Carlos (USC) implantée a Cebu City, toutes d’obédience catholique se disputent historiquement la place d’université la plus ancienne du pays. La première a été créée en 1611 et la seconde en 1595 mais n’aura le statut d’université qu’en 1645.
Nous voulons dire que l’Enseignement Universitaire est vieille de près de 4 siècles dans ces iles.                               
 
                      University of the Philippines (UP Manila)              
Le pays compte une pluralité d’universités mais vous trouverez dans ce lien, les noms et localisations de 206 universités accréditées du pays selon les données de 2009. http://www.4icu.org/ph/
 
Voulez-vous venir étudier aux Philippines ?

Main Gate, Adventist University of the Philippines(AUP): 5000 étudiants avec prés de 800 étudiants étrangers avec  seulement 5 congolais dont  2 de Beni-Lubero.

Nous encourageons ceux qui veulent venir pour le troisième cycle et /ou pour le second cycle des domaines rares dans notre pays. Les plus jeunes devront commencer par le système de notre pays.
 
1.         Les moyens financiers
Les Philippines est un pays pauvre (mais de loin mieux que la RDC) et n’offre donc pas de bourses ni de travail aux étudiants étrangers. Il faut venir avec l’argent et avoir une source sûre qui vous soutiendra jusqu’à la fin de votre cycle. Comparativement à l’Europe et aux USA, les Philippines constituent une opportunité. Dans les universités Publiques, les coûts des frais académiques sont abordables. Les spécificités se retrouvent dans le web-site de chaque université.
2.         Passeport
La RDC ne dispose pas d’Ambassade ni de consulat aux Philippines. Il faut donc vous munir d’un passeport ayant la plus longue validité possible.
3.         Préparatifs linguistiques
Tous les enseignements se font en anglais. Lorsque vous désirez venir aux Philippines, commencez déjà avec l’apprentissage de l’Anglais dans un centre viable en RDC pendant 6 mois, car le faire ici le programme coûte cher et vous retarde pour débuter avec vos études. En titre illustratif, un seul module d’anglais de 54 heures peut vous couter 300 à 500$.
Ne vous trompez pas que vous viendrez apprendre l’anglais aux Philippines. Il n’existe pas de formule magique d’apprentissage. Il faut venir avec une base à partir de notre Pays et vous éviterez ainsi des frustrations inutiles dans les interactions à votre arrivée. Le séjour vous permettra seulement de parfaire votre anglais et de gober le langage technique de votre domaine.
4.         Préparatifs des documents académiques
Tous les documents académiques (relevés de points et attestations de réussite) doivent être traduits en anglais. On ne peut lire même pas une seule phrase en français ici. En outre, ils doivent être authentifiés soit au ministère de l’ESU et celui des Affaires Etrangères à Kinshasa soit à l’Ambassade de la RDC et celle des Philippines à Nairobi. Ne vous tromper pas avec l’authentification faite par les Notaires locaux. Il vous faut aussi un extrait de casier Judiciaire.
 
5.         Préparatifs vestimentaires
Il fait très chaud (Jusqu’à 33oc parfois). Il faut donc de chemises manches courtes et des T-Shirts. Notez aussi que les habits coutent très chers aux Philippines.
.
6.         Itinéraire à suivre et visa de tourisme
Pour quitter le Nord-Kivu et/ou autre endroit de la RDC, vous faites Kampala-Dubai-Manila ou Nairobi-Dubai-Manila ou Kampala-Bangkok- Manila, selon la compagnie utilisée. Le prix maximale actuellement pour un billet aller-retour (car c’est une exigence pour les vols internationales) est de 1600$. Le vol vous prend pas moins de 15 heures de temps.
 
            Les congolais sont autorisés d’entrer aux Philippines sans visa pour 21 jours. On vous accorde un visa de tourisme à votre arrivée à l’aéroport. Il suffit d’avoir une lettre d’invitation de votre université d’accueil. Ce visa dit de tourisme vous servira pendant les trois semaines pendant que vous procéderez à l’obtention de votre visa d’étudiant.
.
7.         Une fois aux Philippines
           Visa d’étudiant : sur présentation de vos pièces académiques et votre lettre d’admission, vous obtiendrez un visa d’étudiant pour une année et une carte de séjour ad hoc.
           Logement : il est fonction de votre université mais presque toutes les universités ont des logements.
           Régime alimentaire : l’aliment de base c’est le riz.
           Système éducatif et langue d’enseignement : le graduat dure 4 ans, la maitrise (licence en RDC) dure 2 ans et le doctorat pour celui qui est régulier dure 3 ans minimum.
           Comportement moral : il faut rester Chrétien même dans la diaspora comme Daniel l’a été à Babylone. Sinon les Philippines libéralisent la sexualité qu’elle soit hétérosexuelle ou homosexuelle.
 
8.         Pourquoi le choix des Philippines ?
Non seulement que ce choix se justifie par le coût abordable, mais aussi et surtout la qualité et enfin la plus grande chance de voir nos jeunes retourner pour servir notre pays, car les Philippines n’offrent pas d’opportunité d’emploi, ce qui est positif pour encourager le retour au pays natal.
Ne vous faites pas d’illusions, même les Américains et les Européens viennent étudier aux Philippines.
 
Bienvenu aux Philippines. Vous y recevrez le savoir et vous rentrerez bilingues en RDC, ce qui est déjà le vœu de l’actuel Ministre de l’ESU de voir la RDC devenir bilingue.
 
Pour tout contact
           
            Thaddee Katembo Kambere, BSND, MPH
            Doctorant en santé publique
            Adventist University of the Philippines
            Silang-Cavite Philippines
            Telephone : +639055790451
            E-mail: kakathaddee@yahoo.fr
            Skype : kakathaddee 
 © Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Un commentaire

  1. Aimable Mukuvulwa

    Je suis congolais ayant l’espoir de contunier avec mes études universitaires aux philippines précisément à AUP. Mais le moyen financier de mes parents est tellement à un bas nouveau ! Ne peut-il pas y avoir les gens de bonnes volontés qui peuvent me venir en aide? Je suis déjà gradué en théologie à l’uniluk, université adventiste de lukanga, DRC

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*