Ordination Sacerdotale de l’Abbé Jean-Anselme BONANE BAKINDIKA à Rome

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Ordination sacerdotale à Saint Pierre à Rome [www.benilubero.com].

« Me voici », a répondu l’Abbé Jean- Anselme Bonane Bakindika du Diocèse de Butembo-Beni en République Démocratique du Congo.

 

L’Abbé Jean- Anselme Bonane Bakindika, avec sept autres diacres, a été ordonné prêtre par l’imposition des mains de Son Em : Cardinal Crescenzio Sepe dans la basilique Saint Pierre ce samedi 25 mars. Ce jour est inoubliable ! En cette année du centenaire du Diocèse de Butembo-Beni, en célébrant l’ordination d’un prêtre de ce Diocèse dans la Basilique Saint Pierre, l’on se sent sous la peau de Mgr Henri Piérard a.a, son premier évêque, qui exprima sa joie en ordonnant trois de ses prêtres dans cette basilique en ces termes : « Envoyer un certain nombre d’abbés faire leur Théologie et prendre des grades dans les universités de la Ville Eternelle, c’est aussi prévoir l’avenir. J’aurai le bonheur d’ordonner prêtre trois d’entre eux dans la basilique même de Saint Pierre, et nous verrions ensemble le Bon Pape Jean XXIII ».

 

En cette solennité de l’Annonciation du Seigneur, l’ambiance était triplement de fête dans la Basilique Saint Pierre. Le matin, Sa Sainteté Benoît XVI y a remis, aux 15 cardinaux qu’il a créés, la pourpre cardinalice et la barrette pourpre, symbole de leur fonction. Parmi ces conseillers du Pape, on pouvait remarquer Mgr J. Levada, actuel Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, l’évêque chinois de Hon Kong, Joseph Zen, le Père Albert Vanhoye Secrétaire de la Commission Pontificale Biblique, Mgr Peter Poreku Dery, Archieveque Emerite de Tamale (Ghana) et les autres. Le soir de la même solennité, le Cardinal Crescenzio Sepe, Préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des Peuples, entouré de Mgr Sara, Secrétaire de la même Congrégation et de Mgr Jean Bosco Ntep Evêque d’Edéa au Cameroun et de nombreux prêtres, a présidé à la messe d’ordination sacerdotale des huit diacres du Collège Urbanium, dont les Abbés Jean- Anselme Bonane Bakindika du Diocèse de Butembo-Beni, Albert Désiré Ngelese Nangaa et Christophe Ngonde Wa Ngonde du Diocèse de Wamba tous de la République Démocratique du Congo. Dans son homélie, le Cardinal Sepe leur a rappelé la mission du prêtre, qui consiste en l’évangélisation, la sanctification et la charité. Ce qui, selon le Préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des Peuples, implique l’engagement pour la dignité de l’homme et surtout des pauvres et des plus petits. « Soyez des prophètes de la paix dans vos pays respectifs », a-t-il ajouté. Cela n’est possible, à son avis, que s’ils se libèrent de « toute pesanteur socio-politique, familiale et ethnique ». La célébration était riche en couleur. Elle a connu la participation des chorales des différents pays d’origine des ordinands. Ainsi pouvait-on écouter, à part le latin, langue liturgique de l’Eglise universelle, des chants en Kiyira et Swahili du R.D.C., en Bassa du Cameroun et en Chinois.

 

Le chant de la sortie, quoiqu’en latin est une composition de l’Abbé Jean Anselme lui-même. Sur la place Saint Pierre, exprimant leur action de grâce pour cet événement on ne peut plus grand, le « Bibuya » (Merveilles) et le Kyamavererera (Voici le jour) ont rythmé les pas de danse de certains et intéressé plusieurs autres personnes qui, par le fait, découvraient la richesse de l’interculturalité.

 

P. Mayani Paluku Adélard, a.a.,

Correspondant de Beni-Lubero Online

Rome (Italie)

.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*