Citoyenne Congolaise

ORIGINE DES RWANDOPHONES CONGOLAIS ET LEUR MECANISME D’ OBTENTION DE NATIONALITE CONGOLAISE

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

RDC: Le sujet Rwandophone rebondit encore une fois … pour plus de lumière, veuillez lire de manière scientifique et dépassionnée, mon article sur “Origine des Rwandophones congolais et leur mécanisme d’obtention de Nationalité Congolaise”.

” ORIGINE DES RWANDOPHONES CONGOLAIS ET LEUR MECANISME D’ OBTENTION DE NATIONALITE CONGOLAISE ”

L’ histoire nous renseigne qu’au début de la colonisation chaque groupe ethnique était constitué en chefferie, sous administration d’un chef coutumier, ce qui aurait conduit à l’ identification des unités ethniques en RDC.
En dépit de cette identification, sanctionnée par la liste de toutes les tribus et qui figurait dans tous les documents, aucune trace de la population dite “Rwandophone” n’avait été repérée sur la carte administrative ou ethnographique du Congo de 1910 à 1960 dixit père León de Saint Moulin. Lire l’ouvrage du Père León de Saint Moulin ” Les Mouvements Récents de Population dans la zone de peuplement dense de l’ Est du Kivu, in Études d’ histoires Africaines, Kinshasa, 1975″

Partant de cette observation, il y a lieu de se poser la question sur l’origine de ladite population vivant en RDC. Ainsi pour y répondre, il serait mieux de remonter dans le temps en subdivisant son arrivée au Congo en 3 phases afin d’en saisir le contour.

I.Avant 1900

Pendant cette période l’immigration fut sporadique sur le sol RDC
~ Quelques familles rwandaises se déplacèrent séparément à la recherche des pâturages dans le Kivu.
~ Vers 1860, plusieurs familles rwandaises fuirent la tyrannie du roi rwandais Musinga pour s’installer au Sud Kivu.

II. De 1900 à 1960

Cette période fut caractérisée par une immigration massive des rwandais sur le sol congolais.
Ci dessous les principales vagues de cette immigration:
~1ere vague fut celle qui part de 1910 lorsque les missionnaires Belges installés au Rwanda vinrent introduire le christianisme dans le Nord Kivu et furent accompagnés de la Main d’œuvre rwandaise ( banyarwanda) et s’ installèrent dans le territoire de Rutshuru. Et lesdits missionnaires de district furent revêtus de pouvoir de destituer et de désigner un chef coutumier au Congo.
~La 2ieme vague part de 1914 à 1918 et fut constituée principalement des réfugiés fuyant l’ampleur du conflit sur les colonies allemands et aussi la terrible famine qui frappa le Rwanda pendant cette période. Ces immigrés rwandais s’ installèrent dans les territoires de Rutshuru et Masisi.
~3ieme vague part de 1937-1957: constituée d’ immigrés rwandais venus dans le cadre de la MIB(Mission d’ immigration Banyarwanda) et s’ installèrent dans les territoires de Gishari, Mushari, Bwito et Mukoto dans le Nord Kivu.

III. La période de post indépendance à nos jours

~Après l’arrêt du programme d’ immigration en 1957, cette période fut caractérisée par l’immigration clandestine suite aux conflits tribaux Hutu-Tutshi jusqu’à l’
indépendance du Rwanda en 1962.
~Une autre vague était constituée d’une multitude de réfugiés rwandais venus au Congo fuyant le génocide rwandais en 1994.
~La dernière vague officielle des rwandais était constituée des rebelles AFDL partenaires de Laurent Désiré Kabila en 1997.

Il sied de noter que jusqu’à nos jours les compatriotes qui vivent à l’ Est du pays, dénoncent les entrées clandestines des rwandais dans cette partie du territoire national.

Bref: Retenons que c’était pendant la colonisation que les rwandais commençaient à immigrer au Congo.

La seconde partie est consacrée à la question sur la démarche entreprise par les immigrés rwandais pour obtenir la nationalité congolaise.

I.Avant Indépendance

La 1ere loi sur la nationalité promulguée en 1892 stipulait que ” la nationalité congolaise s’acquiert par la naissance sur le territoire de l’ État congolais de parents congolais”. En toute logique, tous les immigrés rwandais ne pouvaient se prévaloir de la nationalité congolaise. De ce fait, ils ont donc gardé leur nationalité d’origine(cad la nationalité rwandaise).

II. Période post indépendance jusqu’à l’ accord de Lusaka

~En 1971 une 1ere loi promulguée attribuant la nationalité congolaise aux rwandais établis au Congo avant 1960 mais fut abrogée en 1972 car deux lois sur la nationalité ne peuvent coexister.
~La 2ieme loi promulguée en 1971 attribuant la nationalité congolaise à tous les rwandais établis au Congo avant 1951 fut également abrogée en 1981 car elle était en violation de la constitution et donc deux lois sur la nationalité congolaise ne peuvent pas coexister.

III. Les Accords de Lusaka

La question sur la nationalité des rwandophones vivant en RDC fut l’objet des négociations au dialogue de Lusaka, vu que les deux précédentes lois promulguées à ce sujet avaient directement été abrogées.

Une clause avait été dégagée au cours du dialogue qui stipule que “les parties réaffirment que tous les groupes ethniques dont les personnes et les territoires constituaient ce qui est devenu le Congo à l’indépendance doivent bénéficier de l’égalité des droits et de la protection aux termes de la loi en tant que citoyens”.
Cette clause vient encore consolider le critère de demande individuelle de nationalité congolaise conformément à la loi congolaise car l’accord souligne qu’il faudrait disposer obligatoirement d’un territoire constitutif du territoire national congolais au moment de l’ indépendance du pays. Or l’histoire nous renseigne qu’au moment de l’indépendance aucune chefferie ne portait le nom d’une tribu rwandaise. Toutes les chefferies portaient les noms des tribus qui habitaient au kivu .

En guise de conclusion, tous les immigrés rwandais établis au Congo n’avaient pas acquis collectivement la nationalité congolaise. Seuls ceux qui avaient individuellement introduit la demande pouvaient s’en prévaloir.

Sé/ Egée Mapathi Citoyenne Congolaise

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Un commentaire

  1. Je vous salut d’abord, avant de mettre un commentaire sur cette article partial.
    D’abord Musinga ne serait que roi du Rwanda depuis 1896. Donc, votre article est rempli des mensonges et des sentiments extremistes contre les banyabushi qui sont sur leur territoire depuis des temps immemoriaux. Et toi qui ecris cet article, est-ce que DIEU A CREE TES ANCENTRES SUR LA OU TU ES MAINTENANT? ARRETES DES MENSONGES.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*