Ouverture de deux Instituts de médecine traditionnelle

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Du nouveau dans l’univers de formation médicale à Beni-Lubero ! Après plusieurs exploits en médecine moderne en termes du nombre d’institutions d’enseignements en médecine pour la formation des infirmiers de niveaux A3, A2, A1, A0 et des médecins généralistes, l’heure est à l’implantation d’une institution d’enseignement en médecine traditionnelle.
 
En effet, une association dénommée Recherche Agricole des Plantes Medecinales pour la Promotion Socio-sanitaire (RAPS en sigle) existe à Butembo depuis 1999.
.
Cette association a pour objectif de promouvoir la recherche en médecine naturelle
dans le but d’améliorer la santé de la population par la médecine naturelle. C’est ainsi que RAPS vient d’initier deux Instituts qui fonctionnent à l’Avenue du Centre, N° 68 Quartier Lumumba, Commune Kimemi, Ville de Butembo, au Nord-Kivu, RDC.
Il s’agit de :
l’Institut Technique en Phytothérapie (ITP en sigle),
l’’Institut Supérieur de Recherche en Médecine Naturelle (ISRMN en sigle).
 
 
Ces deux institutions fonctionnent depuis cette année 2006-2007. L’ITP forme pour le niveau A2 et l’ISRMN pour le niveau du Graduat.
 
Toutes les deux institutions sont reconnues par l’Etat à travers l’autorisation MIN RST/SG/180/002/2007 DU 28/05/2007 du MINISTERE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE et dument signée par Mr MIAKA MAKENGO, Secrétaire Général du Ministère de la Recherche Scientifique.
 
Conditions d’admission à l’Institut Technique de Phytothérapie (ITP) :
Avec fini le Cycle d’Orientation (deux ans de l’école secondaire)
La formation dure 4 ans
NB : L’ITP est l’équivalent de l’ITM en médecine traditionnelle.
 
Conditions d’admission a l’’Institut Supérieur de Recherche en Médecine Naturelle (ISRMN en sigle) :
Avoir un diplôme d’Etat comme dans tout Institut Supérieur.
La formation pour le Graduat dure trois ans.
 
L’objectif de ces deux institutions d’enseignement en médecine traditionnelle qui sont une nouveauté en République Démocratique du Congo, est de former et renforcer les capacités des étudiants tradipraticiens en matière de recherche.
 
Parmi les matières de recherche, on peut citer entres autres,
L’identification et la multiplication des plantes médicinales,
La cueillette et le conditionnement des plantes médicinales,
La préparation des liqueurs médicinales suivant les normes scientifiques,
– La recherche des médicaments pour les malades courantes a Beni-Lubero,
  
L’ISRMN et l’ITP sont une œuvre du RAPS-Butembo. Une équipe de 20 membres pilote le RAPS qui a comme coordonnateur Mr. KAMBALE VAHUGHO Charles.
Le RAPS dispose de deux centres de traitement des plantes médicinales à KIRUMBA et à Butembo et d’une Maternité avec service de pédiatrie traditionnelle dans la Cité de Lubero.T
raiteine Naturelle,
Mr. Kambale Vahugho dans son Centre de Traitement en Médecine Traditionelle,
Avenue du Centre, Ville de Butembo.tembo

 

L’étape suivante du RAPS est l’ouverture d’un laboratoire d’analyse et des productions des médicaments naturels et ainsi qu’une clinique de traitement en médecine naturelle.
.
Pour tout renseignement, contacter
Mr KAMBALE VAHUGHO Charles
Tel : 0990283204 ou 0813054466
.
Juvénal Paluku
Butembo
Beni-Lubero Online

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*