00aaaaaaaaaaaaIBTPbutembo_copy

Pour éviter la politique du cordonnier mal chaussé, L’IBTP Butembo lance un projet de construction des ses bâtiments en dur

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

L’Institut des Bâtiments et des Travaux Publics, IBTP Butembo est la seule institution supérieure publique de Butembo qui jusque là fonctionne dans ses propres locaux sur un terrain lui appartenant de plein droit. En revanche, ces locaux sont construits en planche et ne suffisent pas pour accueillir toutes les activités académiques de l’Institution. Consciente de ces difficultés, la nouvelle équipe qui vient de prendre les commandes à l’IBTP depuis juillet dernier, vient de décider d’entamer une étape historique pour cette institution publique.

00aaaaaaaaaaaaIBTPbutembo_copy 

IBTP/BUTEMBO en Cellule SABA, Quartier KIMBULU, Commune de Bulengera

En marge de la cérémonie de collation des grades académiques et de clôture de l’année 2010-2011 et l’ouverture de la suivante, le Professeur Paluku Kazingufu Lukanda, nouveau Directeur Général de l’IBTP Butembo vient d’annoncer le début des travaux de construction des bâtiments en briques. Selon le Professeur Kazingufu, il ne faut pas faire la politique du cordonnier mal chaussé. L’IBTP qui forme des ingénieurs en bâtiments publiques, des topographes, des géomètres etc. ne peut demeurer sans locaux en dure, alors que depuis 1993, sa création dans la ville de Butembo, les 334 cadres qu’il vient de déverser sur le terrain ont changé l’image de la ville de Butembo, Beni, Goma, Kisangani, Bunia, Kinshasa etc. par la construction des édifices, des ponts, des bâtiments aussi bien publics que privés. Ces centaines de cadres de l’IBTP Butembo, des ingénieurs techniciens sont maintenant très sollicités sur le marché des chantiers partout en Afrique et depuis quelques jours, en République Populaire de Chine faisant la fierté du beniluberois.

Convaincus qu’aucun enfant ne peut refuser d’habiller sa mère, le Professeur Kazingufu et son comité de gestion en appellent à la contribution de tous pour la réalisation de ce rêve qui prouvera pour la nième fois que le beniluberois peut se prendre en charge jusqu’à la construction des bâtiments d’une institution publique faute de présence visible de l’Etat. 

Déjà le Samedi 27 août 2011, à l’occasion de la cérémonie de collation des grades académiques et de remise des diplômes homologués aux ressortissants de l’IBTP, quelques centaines de poches de ciments ont été récoltés lors d’une collecte circonstancielle. Ceci permettra au comité de gestion de l’IBTP de lancer déjà les travaux dans la foi et l’espoir que d’autres dons suivront jusqu’à la réalisation du projet. 

Cependant, vue l’ampleur des travaux à effectuer, le Secrétaire Général Administratif, Muthethe Bin Vweya a dans son mot, lancé un appel à la générosité de tout homme et de toute femme de bonne volonté en dehors de la communauté de l’IBTP, de contribuer à la réalisation du projet. 

En même temps que ce chantier ambitieux, l’IBTP vient aussi d’annoncer l’ouverture d’un centre informatique spécialisé à l’intention de ses étudiants. Ce centre permettra aux ingénieurs techniciens de se mettre au pas de l’évolution des techniques de construction de plan et d’architecture à l’aide de l’informatique et de gestion informatique des chantiers, etc. ( usage des logiciels Autocad).

00aaaaaaaaaaaaaaaIBTPcad_copy 

Par ailleurs, l’IBTP envisage former son personnel administratif en vue de le rendre beaucoup plus compétitif. Voilà pourquoi il vient d’ouvrir un second cycle dans certaines filières y organisées notamment en Bâtiment &Travaux Publics et en Architecture. 

La réalisation de tous ces projets de l’IBTP nécessite la contribution de tout un chacun ! 

Le Professeur Kazingufu et Comité de Gestion de l’IBTP

Contacts : +243 997 760 638/ +243 998 606 161

No du Compte Bancaire IBTP : COODEFI : 5675/b 

Déogratias SIKU

Butembo

©Beni-Lubero Online

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*