Les Députés de la RD Congo, une bande des opportunistes et des corrompus!

RDC: A l’instar du président de la République, les gouverneurs de provinces atterrissent bientôt par et dans la corruption…

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Honte publique, honte universelle, quand toutes les institutions devant régir une si grande nation qu’est la République Démocratique du Congo n’ont pour règle de jeu que la corruption. La démocratie est complètement en périle. Car, souvent les prédateurs qui font parler l’argent volé à la nation pour acheter les consciences corrompues, ces Députés opportunistes, n’étant pas eux-mêmes convaincus que l’argent peut obtenir n’importe qui, n’importe quoi, ajoutent alors les intimidations, les menaces de mort pour imposer l’internisation de leur dictat.


Cette pratique, la corruption, est vraiment légitimée pour quiconque chercherait à se frayer un cursus honorum dans la politique en RD Congo, car instituée à partir du jour où les congolais ont accpeté un “président de la république nommé” en lieu et place de celui qui avait été démocratiquement “voté” selon la volonté intime du peuple.


Hier, c’étaient les postes de sénateur qui s’arrachaient au prix de fortes sommes de dollars qui, après avoir été raflées dans le trésor public par nos dirigeants prédateurs, sont maintenant semées dans la nature pour se rassurer de l’asservissement éternel du peuple congolais. Ce dernier a tout vu, mais s’est naïvement tu. Aujourd’hui les futurs présidents de nos provinces, les gouverneurs, sappuient sur le même moyen pour confisquer le pouvoir du peuple déjà au niveau de la base. Non, trop c’est trop! C’est tellement atroce contre notre peuple.
C’est pareil sur toute l’étendue de la République, c’est une honte universelle telle que cela s’illustre entre autre avec le cas de la province de l’Ituri :


Après l’arrivée de la délégation du FCC conduite par Madame Élisée Minembwe, députée du Kivu, avec comme mission

d’encadrer les députés provinciaux de l’Ituri comme des moutons dans une bergerie, on assiste maintenant à une succession de réunions qu’ils organisent à Bunia dans le cadre de l’exécution de cette mission en soutien au candidat Adubango parrainé, non pour le salut et le développement de l’Ituri, mais juste pour se garantir le succès prochain de l’évincement de cette province par des envahisseurs rwandais déjà installés à Tchabi et bien armés sous ouverture des FARDC pour la conquête d’abord de Djugu et ensuite de tout le reste de la province jusqu’aux confins du Haut-Uélé. Dans ce jeu réapparaissent les mains des prédateurs du pétrole de l’Ituri( Lambert Mende et son beau frère Pius Mwabilu ), profitant de l’opportunisme de certains enfants perdus de la même province, en l’occurrence le soutien logistique des sénateurs “Ituriens” Tibasima et Autsai. Présentement une messe noire se tient en la résidence de Tibasima. Au menu des discussions se trouvent entre autres la répartition de postes, la distribution argent et des parcelles aux députés…


Toute la ville en est informé car ils n’ont même pas la décence de se cacher. Le silence et l’inaction des habitants de cette province devant de telles actions injurieuses à leur endroit par ceux qui devraient être leurs avocats au but du changement, n’est-ce là la preuve d’un fénéantisme accablant de la part de notre peuple. En tout le congolais digne de ce nom a l’obligation de se lever et tout faire pour barrer la route à ces prédateurs qui ne se sont que trop amusés avec le destin de la nation.

Ngadjole Robinson
Bunia

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*