Révision Constitutionnelle : La société Civile du N/Kivu désavoue son Président Provincial Jason LUNENO

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Révision Constitutionnelle : La société Civile du N/Kivu désavoue son Président Provincial Jason LUNENO

FORCES VIVES DE LA R.D. CONGO

SOCIETE CIVILE DU NORD-KIVU

COORDINATIONS URBAINES ET TERRITORIALES DU GRAND-NORD

E-mail :socivbeni@yahoo.fr, socitelub@yahoo.fr

Tél : 0993535353,0994009193, 0997784884, 0994902457

 

DECLARATION DE LA SOCIETE CIVILE DU GRAND-NORD FACE A LA REVISION CONSTITUTIONNELLE PAR LE PARLEMENT CONGOLAIS

 

C’est avec très grande déception que les forces vives du Nord-Kivu viennent d’assister à la révision de la Constitution Congolaise par le Parlement National sur instigation de l’Exécutif de la R.D.C.

Face à ce recul démocratique, la Société du Nord-Kivu dénonce, le complot contre le peuple, souverain primaire, et fustige de la part des gouvernants le mépris des électeurs dont ont fait montre les élus nationaux.

Considérant que les politiques de la mauvaise présidentielle s’est passé de consulter le peuple pour réviser à leur gré la loi suprême du pays, les forces vives du Nord-Kivu appelle la population à la vigilance et au vote-sanction en 2011 afin que ceux qui ont confisqué le pouvoir des souverains primaires en paient les conséquences. 

Par ailleurs, la Société Civile du Nord-Kivu précise à l’intention à l’opinion, publique que la déclaration à la presse nationale de Monsieur JASON LUNENO, Coordinateur Provincial de cette structure en Province, tendant à soutenir cette révision constitutionnelle n’engage à rien les forces vives du Nord-Kivu d’autant plus que ce dernier n’avait consulter sa base (Coordinations Urbaines et Territoriales)

Et, au regard de ce manquement commis par Sieur JASON LUNENO, nos Coordinations se désolidarisent de ses actions et lui retirent leur Confiance jusqu’à ce qu’il retire ses déclarations

Enfin, la Société Civile du Nord-Kivu appelle la population Congolaise en générale et celle du Nord-Kivu en particulier à signer des pétitions pour dénonces ce mal, qu’est la révision constitutionnelle. Elle met à témoins la MONUSCO, l’Union Européenne, les USA, le Cet les autres partenaires à la démocratie contre la volonté des gouvernants actuels à isoler du pouvoir de décision la population et vicieux le processus électoral.

Pour la Société Civile du Nord-Kivu: 

–           La Coordination Urbaine de Beni, Mr. Gilbert KAMBALE, Président

 –          Ville de Butembo, FABRICE MAGHULU, Président

–           Ville de GOMA, DJENTO MAGHUNDU

–           Territoire de Beni, OMAR’KAVOTA /Président

–           Territoire de LUBERO, MALIKIDOGO MUTSUVA, Président

–           Territoire de WALIKALE, Charles KISA

 

Transmis à Beni-Lubero Online par OMAR’KAVOTA,

Président de la Société Civile en Territoire de Beni 

© Beni-Lubero Online

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*