00acsallukangabatim00

Révolte des Elèves de l’Internat de l’Institut de Lukanga/Lubero

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

La Mission Adventiste de Lukanga, les bâtiments de l’Ecole Primaire et de l’Ecole Secondaire, le dortoir des garçons et celui des filles, les voitures ont été saccagé par les internes en colère. Les dégâts sont importants ! 

Tout a commencé par une révolte des internes garçons de l’Institut Lukanga qui, alors qu’ils payent 205$ comme frais de l’internat et 25$ comme frais scolaires, disent qu’ils sont mal nourris et privés de télévision. 

00acsallukangabatim00

      Institut Lukanga en Territoire de Lubero (Credit Photo Thaddee Katembo) 

Lukanga est considéré comme la pépinière de la formation adventiste, avec ses deux grandes écoles : Institut Lukanga (Pédagogie générale et biochimie) et l’Institut Technique de Lukanga. Ces deux écoles sont alimentées par deux internats : celui des garçons et celui des filles. 

Le vendredi 6mai, à 22h30, les jeunes élèves de Lukanga se sont soulevés contre leur Directeur d’Internat en cassant les vitres de leur dortoir. Ils sont allés jusqu’à casser la porte de l’Internat des filles pour que celles-ci entrent dans la manif. Ils ont sillonné toute la mission en train de détruire tout ce qu’ils rencontraient à leur passage. La voiture du pasteur de la mission n’a pas été épargnée.

00acsaldegatslukanga00 

 Vitres cassées d’un bâtiment (Credit Photo Baledi Lambert)

Le Samedi, comme c’était le jour du Sabbat, le Pasteur de la mission de Lukanga a dû faire appel à la Police Nationale Congolaise (PNC) pour assurer la sécurité des chrétiens qui venaient célébrer le Sabbat. 

Pendant ce temps ces jeunes élèves en colère bloquaient le passage aux alentours de leurs écoles. C’est ainsi qu’ils ont rencontré le Pasteur de la division adventiste de Rwese à bord de sa Jeep qui voulait s’enquérir de la situation. Ils l’ont arrêté avant de saccager sa Jeep. Le serviteur de Jéhovah n’a eu son salut que dans sa fuite dans la vallée de Lukanga.

 00acsallukanga00

         (Credit Photo Baledi Lambert)

Cette situation s’est poursuivie jusqu’au Dimanche 8 Mai. Depuis lors, les autorités Adventistes de Lukanga ont fermé les deux internats de la place. La securité sur toute l’étendue de la mission de Lukanga est assurée par la police. 

Correspondance particulière de Lukanga

©Beni-Lubero Online

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*