Risque de Contamination

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Le directeur de la prison centrale de Butembo déplore la lenteur constatée dans l’évolution en justice de certains dossiers de prisonniers.
 
Sur les 119 pensionnaires que compte cette prison, 9 seulement ont déjà été condamnés et les autres attendent toujours. Le directeur de la prison, monsieur Babu Ramazani indique que les prisonniers courent le risque d’être contaminés.
 
A ces jours, l’on compte 3 cas de maladie dont un tuberculeux et un empoisonné qui est dans un état grave. Faute de prise en charge des frais de fonctionnement des maisons carcérales par le gouvernement congolais, les détenus de Kakwangura survivent grâce à l’aide des personnes de bonne volonté qui ont souvent répondu à l’appel du directeur de cette prison.
 
Aujourd’hui, les responsables de Kakwangura se réjouissent de la permanence de l’eau en ce lieu et du bon état des WC. Mais combien de temps ce solution de dépannage sera la norme ! Un des plusieurs secteurs ou l’incapacité de l’Etat Congolais est notoire c’est bien celui l’univers carcéral qui est lié à la Justice.
 
 
Une année après l’entrée en fonction du gouvernement de la Troisième République, rien n’indique que cette situation va changer demain. Voilà un domaine dans lequel les députés qui se spécialisent en motion de défiance contre les responsables coupables ont de la matière : Une motion de défiance contre le Ministre de la Justice qui a en charge l’univers carcéral…
 
Maombi Aimee
Butembo
Beni-Lubero Online

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*