La police nationale molestant les femmes en manifestation pacifique à Butembo

S.O.S!!! Une femme candidate Député de l’opposition menacée de mort par le pouvoir à Kisangani…

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

J’ai échappé de justesse à la mort ce nuit du 12 au 13 décembre 2018 à Kisangani.

Je m’appelle Madame Aline ENGBE Geneviève une des leader de LAMUKA dans la Ville de Kisangani où je suis candidate à la députation nationale ( No 29).

Depuis trois jours, je reçois des menaces de mort à travers des appels et des messages qui me reprochent d’être parmi ceux qui ont fait basculer Kisangani en faveur de Fayulu.

 » Si tu ne cesses pas de soutenir ton Fayulu, nous allons t’éliminer ».

Voilà ce qu’ils repetent.

Suite à ces menaces, je passe la nuit ailleurs.

Cette nuit, vers 4 H00, ils sont passés à l’action.

Après avoir escaladé le mur, ils ont cassé la fenêtre de ma chambre et s’y sont introduit.

Ils étaients armés de fusils et d’armes blanches.

Ils ont pris mon sac, mon ordinateur portable et tout ce qu’ils pouvaient emporter.

Ils sont repartis en disant:  » Elle nous a échappé, mais nous finirons par avoir sa peau car c’est elle qui a influencé les motards, les étudiants et la jeunesse à devenir fanatiques de Fayulu.  »

Face à cette situation, j’alerte toute la communauté nationale et internationale.

Désormais, je tiendrai le pouvoir pour responsable de tout ce qui pourrait m’arriver à moi, à ma famille et à mon équipe.

Fait à Kisangani,

Le 13/12/2018

Aline ENGBE Geneviève

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*