SOMMES-NOUS PERDANTS OU GAGNANTS? (par Daniel Syauswa, S.J.)

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

En ce jour, le compteur des visiteurs du site www.benilubero.com est passé à plus de 5000 visites depuis sa création le 1er janvier. Coup de chapeau aux fidèles visiteurs et aux fidèles « techniciens » qui assurent la mise à jour ! Un coup d’œil sur le livre d’or révèle des appréciations toujours croissantes et l’expression de ce que beaucoup attendent de ce site. Mais que gagnons-nous au juste en ayant un site consacré à l’actualité du pays des Yira ? Et que gagne finalement le GRAND NORD que beaucoup souhaitent voir se développer davantage grâce à benilubero ? Quels bénéfices pouvons-nous tirer de notre accès à l’Internet ? Je vous propose deux cas concrets et un défi.

Premièrement, il y a quelques mois seulement, pour avoir une information sur l’est de la RDC, tout le monde attendait que des journalistes étrangers fassent un reportage et parlent de « nous » et de ce qui se passait chez « nous. » Pour savoir ce qui se vivait à Kanyabayonga, à Lubero ou ailleurs, il fallait écouter Radio France International (RFI), BBC ou la Voix de l’Amérique. Il faut sans doute rester reconnaissant à ces journalistes qui prennent souvent des risques même en situation de guerre pour tenir le monde informé. Mais comme vous savez, le reportage sur Kanyabayonga (ce n’est qu’un exemple) était réalisé par quelqu’un qui était soit à Kinshasa, soit à Nairobi, et quelques fois par quelqu’un qui se trouvait vraiment sur le terrain! Par ailleurs, lorsque ce sont les autres qui parlent pour vous, ils peuvent contrôler l’information à votre avantage ou à leur propres gains. Quiconque détient la bonne information détient un pouvoir extraordinaire !

Heureusement Beni-Lubero Online aura permis aux hommes et femmes de Beni-Lubero de parler pour eux-mêmes et de communiquer leur propre expérience en ces temps de conflits. Un peuple qui peut parler pour lui-même est un peuple qui prend sa destinée en mains. Au moins partiellement. Nous pouvons espérer que cet espace publique renforcera notre capacité à prendre notre destinée en mains. Grâce aux correspondants de Beni-Lubero Online partout au monde, saurons-nous faire attendre le cri des hommes et femmes en quête de paix, non seulement en informant mais aussi en dénonçant ce qui tue la vie et en traquant l’ennemi là où il se trouve? Rappelez-vous, des réseaux de solidarité formés grâce l’utilisation d’Internet et de l’email ont permis de faire tomber des murs !

Deuxièmement, Beni-Lubero Online signifie aussi que ce qui était « local » devient « global ». « Nous » devenons publics par le fait même de nous connecter au web! Nos problèmes peuvent être connus de tout le monde. Mais par ailleurs, nos valeurs peuvent faire aussi partie des valeurs du monde ! Exposer le patrimoine culturel Yira c’est reconnaître qu’il peut apporter une contribution vitale à l’humanité, à l’Afrique. Quelles sont ces valeurs Yira qui enrichiront notre pays, notre continent, notre terre ? La solidarité ? Le travail tenace ? Le Patriotisme ? La Culture de la paix ? Il y a des raisons d’espérer que Beni-Lubero Online deviendra source de dynamique de développement du Congo. Notre ouverture au monde signifie aussi que le GRAND NORD s’offre plus d’opportunités pour apprendre des autres cultures…

Vient enfin le défi sous forme de question. Savez-vous combien de personnes vivant dans le GRAND NORD ont accès à un cyber café ? Juste une petite poignée. Serait-ce donc que Beni-Lubero Online bénéficie davantage aux Yira se trouvant à l’étranger ? Probablement, mais il n’y a aucun mal en cela. Mais si l’union fait la force, nous trouverons sûrement les moyens pour renforcer la capacité du site à rester en contact avec ses correspondants nationaux pour qu’une information fiable nous soit toujours fournie. Un autre grand défi demeure : permettre aux compatriotes présents sur les territoires de Beni-Lubero un accès plus grand à l’information dont nous bénéficions nous-mêmes. SI CE N’EST PAS DEMAIN, CE SERA TRES BIENTOT J’ESPERE. BEAUCOUP ONT EXPRIME LE DESIR DE SOUTENIR L’INITIATIVE DU SITE. VOICI LE MOMENT POUR EUX D’ENVOYER LEURS PROPOSITIONS sur beni_lubero@yahoo.fr

« Il a fallu plusieurs années pour construire les plus grands ponts de l’histoire ».

Si, grâce à notre site web nous pouvons bâtir un réseau fort de solidarité, oui, nous serons les grands gagnants !

N’ayons pas peur de rêver grand !

P. Syauswa Musondoli, S.J.,

Editorialiste de Beni-Lubero Online
dsyauswa@gmail.com

 

{moscomment}

.

 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*