logorefugiescongolaisuganda

SOS : Des Rwandais, Burundais, Ougandais émigrent en Occident comme réfugiés congolais

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

 COMMUNAUTE DES REFUGIES CONGOLAIS EN OUGANDA

                     B.P. 29184 Kampala

             Tel. 0774023860/ 0752023860

        E-mail: congorfcommug@hotmail.com

 logorefugiescongolaisuganda

DECLARATION DE LA COMMUNAUTE DE REFUGIES CONGOLAIS VIVANT EN OUGANDA FACE AUX MULTIPLES DESORDRES QUE L’ASSOTION INTER AID CREEE AU SEIN DE LA COMMUNAUTE DE REFUGIES CONGOLAIS EN OUGANDA.

 

A l’intention du Représentant Spécial du Haut Commissariat pour les Réfugiés (HCR) à Genève

 

Nous, Communauté de Réfugiés Congolais vivant en République de l’Ouganda, en sigle “CRCU”

 

Réunis en Assemblée Générale Extraordinaire ce samedi 05 / 02 / 2011 à l’Office du Bureau du 1er Ministre Chargé des Réfugiés dans l’objectif encore une fois d’analyser et d’enquêter sur les vrais causes des problèmes que la Communauté de Réfugiés Congolais vivant en Ouganda connait et qui conduisent jusqu’à déséquilibrer même la gestion et la vie de l’ensemble de la Communauté pour des raisons que tous nous ne maîtrisons pas et qui reste inconnus jusqu’a nos jours; 

Reconnaissant les prescrits des textes légaux du niveau national et international qui régissent et définissent le mode de vie des réfugiés en générale, tout en respectant les lois de la République de l’Ouganda, pays qui est pour nous, un pays d’asile avec toutes les conséquences possibles qui entourent notre sécurité; 

Après analyse particulière de l’Acte de 2006 qui définit les règles de sécurité et d’accueil des réfugiés en Ouganda et de quelques paragraphes de la Convention de Genève de 1951 ayant trait a la question des réfugiés; 

Soucieuse et jalouse du mode de vie de l’ensemble de réfugiés vivant en Ouganda qui, du reste regrettable et misérable alors que les Nations Unies par le HCR, mettent bien de fonds afin que la question des réfugiés ne cause problème; 

Consciente des financements que le HCR met a disposition de l’association Inter Aid pour qu’elle vienne en aide les différents réfugiés en problème et en besoin d’être assistes; 

Consciente que tous ces financements du HCR a l’association Inter Aid n’arrivent pas a destination et le reste dévie par ses leaders a des fins qui leurs sont propres; 

Inquiète des différentes formes des divisions que l’association Inter Aid créée au sein de la Communauté de Réfugiés Congolais vivant en Ouganda, lesquelles conduisent aujourd’hui a la haine tribale avec une crainte énorme de la xénophobie au lieu et place de la cohabitation et de la convivialité entre réfugiés congolais;

 Inquiète des fausses acquisitions que cette association proférer et porte a l’endroit des différentes personnalités sans preuves matérielles, jusqu’au point même d’induire en erreur certains agents des services de l’Etat ougandais dont “O.P.M”( the Office of the Prime Minister), qui sont obliges a travailler d’une manière ou d’une autre avec les réfugiés; 

Préoccupées par l’argent qu’elle distribue aux différentes personnes réfugiées congolais pour pérenniser sa division sans raison au sein de la Communauté de réfugiés Congolais vivant en Ouganda alors que, notre Communauté reste unie et organisée; 

Regrettant le fait de créer certaines personnes pour qu’elles viennent d’une manière ou d’une autre, brutaliser certains leaders de la Communauté, qui sont soient, membres du Comité Exécutif soient du Comité de Sage et cela, a n’importe quel lieu sans que le motif ne soit connu si peut être de vouloir confirmer les faits accuses aux certains membres de la Communauté de réfugiés Congolais; 

Regrettant le fait de voir qu’Inter Aid a même arracher le pouvoir du Représentant de la Communauté de Réfugiés Congolais vivant en Ouganda jusqu’au point de toucher a son mode de gestion et a dire aux réfugiés congolais de n’obéir aux ordres et autres dispositions arrêtées par le directoire de la Communauté, depuis juin 2010 alors que, c’est un Représentant élu par les Refugies Congolais et notifie par le H.C.R avec copie au gouvernement par l’O.P.M ; 

Vu que l’association Inter Aid a commence a faire écrire aux réfugiés les listes qui détiennent cinq (5) rubriques dont : le numéro, le nom et post nom, le numéro file ou du dossier, l’âge, le sexe et le numéro de téléphone pour des raisons dont l’ensemble des réfugiés ne maîtrise et qui donne beaucoup de questionnement mais sans réponse, jusqu’au point de penser si, c’est ne pas une façon de vouloir utiliser ces noms aux fins qui du reste égoïstes et flou et qui conduiraient aux agendas caches ; 

Vu que la collaboration de l’association Inter Aid avec certains agents de “O.P.M” (the Office Of the Prime Minister) et de la police en charge des réfugiés créée différents problèmes surtout aux réfugiés congolais et a la nationalité congolaise en particulière ( cfr: les dossiers des Ougandais, des rwandais et des burundais qui deviennent congolais et congolaises suite au refuge) ici en Ouganda sans que personne ne maîtrise les agendas qui se caches en faisant voyager les étrangers au lieu et place des réfugiés congolais ;

 Vu que la Communauté de réfugiés Congolais a aujourd’hui un problème direct avec le gouvernement Ougandais par son service « O.P.M » qui veut dire : « Office of the Prime Minister » (cfr : REVIEW OF YOUR REFUGEE STATUS IN UGANDA), une lettre écrite en date du 21 décembre 2010 qui du reste révèle une legerreter en ce qui concerne les confirmations des faits acquises aux certains membres du directoire de la Communauté de réfugiés Congolais vivant en Ouganda sans preuve ; 

Considérant les réponses des réfugiés congolais qui ont été accuses des :

         Personnes et ou responsables des enlèvements et des kidnapping de certains réfugiés congolais vivant en Ouganda,

         Personnes ou des responsables des intimidations accompagnes par des menaces de mort des certains agents de : O.P.M, de l’UNHCR et de l’association Inter Aid

         Organisation des renions illégales de la Communauté de réfugiés Congolais, toutes ces confirmations ont été faites sans qu’il y ait un rapport d’enquête au préalable qui détermine les preuves ;

P.S : les lettres des réponses adressées a Monsieur l’Assistant « Commissionner for Refugees »         qui est celui qui avait écrit la lettre : « Review of your refugee status in Uganda » des lettres sans réponses alors que ces réfugiés acquises souhaitent jusqu’aujourd’hui, d’aller au tribunal pour comparaître afin que les responsabilités soient établies ; il fait maintenant plus de quatre (4) semaines depuis qu’ils avaient écrit ces lettres face aux acquisitions de O.P.M qui représente le Gouvernement Ougandais en matière des réfugiés mais hélas, pourtant ces lettres devraient avoir des réponses 14 jours après leur réception ; 

Reconnaissant le pouvoir des Nations Unies par l’UNHCR dans la gestion des réfugiés que nous sommes en se referant aux différentes Conventions des Nations Unies et autres Accords ayant trait a la question des réfugiés et dont la République de l’Ouganda avait ratifier en terme de reconnaissance ;

Reconnaissant que la question des réfugiés est une matière purement internationale et qui relève au seul pouvoir des Nations Unies par l’UNHCR qui gère toutes les Communautés de Réfugiés ainsi que des mandats des Représentants des différents réfugiés en générale, chose qui prouve combien l’association Inter Aid est sous UNHCR et n’a donc pas les ordres a lui donner ; 

Entendu que les Nations Unies détiennent le pouvoir de protéger toute personne en danger et dans la mesure rapide, demander un tribunal international sur ce qui est d’un réfugié en conflit ou en difficulté avec un service local dans son pays d’asile ; 

Eu égard de ce qui précède, après débat et délibération des désordres et autres fausses accusations de l’association Inter Aid et des autres services de l’Etat Ougandais en charge des réfugié, nous recommandons ce qui suit : 

1.         Aux Nations Unies par le HCR :

         De remettre au claire la Convention de 1951 et autres textes complémentaires pour que les réfugiés soient geres dans le respect des textes légaux internationaux mais surtout de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ;

         De bien dire la loi telle qu’il se doit afin que les réfugiés soient rétablis dans leurs droits longtemps viole au vu et au su des autorités ougandaises qui assistent impuissamment et sans rien dire ;

         De clarifier le mode de gestion des financements que le HCR donne a l’association Inter Aid pour que leur gestion soient mis au claire et en faveur des réfugiés qui sont et doivent être les 1er bénéficiaires mais, continuent a souffrir ;

         De stopper les financements que le HCR donne a l’association Inter Aid pour auditer sa comptabilité et sa gestion financière , dans la mesure du possible, carrément rompre avec cette association afin de permettre la gestion directe de le HCR avec ses réfugiés que nous sommes ;

         De soutenir le Représentant des réfugiés congolais ainsi que le six autres réfugié accuses d’enlèvement des réfugiés congolais et des autres maux dont le menace de morts de certains agents de :O.P.M, de le HCR et de l’association Inter Aid, ces derniers ont d’autres accusations a caractère pénale. Au nom de la Communauté de réfugiés Congolais, ces derniers avaient déjà demander un tribunal pour que les coupables soient punis par la loi car le réfugié reste une personne sacrée comme tant d’autres ;

         De donner l’ordre a le HCR et au Gouvernement ougandais, d’organiser les différentes Communautés de Réfugiés pour qu’ils s’unissent avec de messages de Paix et d’amour, dans le cas contraire, déclarer la terre ougandaise impropre pour la paix des réfugiés surtout ceux, congolais ;

         Si l’Ouganda ne veut pas instruire ses services qui travaillent avec les réfugiés a respecter tout le temps la Convention de 1951, la Convention de l’OUA de 1969 et de l’Acte des Réfugiés vivant en Ouganda de 2006 mais aussi, de cesser de faire voyager les non congolais au lieu et place des réfugiés congolais ; il faudra donc a cet effet, déplacer tous les réfugiés Congolais sur une nouvelle terre voisine de la RDCongo en attendant soit, le retour au pays pour certains réfugiés et le 3eme pays pour les autres , si non trop c’est trop avec les services ougandais qui travaillent avec les réfugiés que nous sommes ;

         L’unité de réfugiés reste recommandée, les diviser pour des fins égoïste c’est un crime contre l’Humanité qui a besoin des réfugiés, l’association Inter Aid mérite une sanction a cette fin. Nous vous prions en vous exhortant d’organiser une enquête spéciale sur terrain et dans le monde des réfugiés pour une assurance des ces informations et dégager des pistes de solutions a cette fin ;

         De soutenir dans les jours qui suivent ici, la Communauté de Réfugiés Congolais vivant en Ouganda dans ses futures démarches d’aller en justice contre le Gouvernement Ougandais car les faits accuses doivent être vérifies après enquête sur terrain et accouches dans un rapport precis contre certains réfugiés et l’ensemble de notre Communauté ; 

2.         Au Gouvernement Ougandais :  

•           De rassurer aux réfugiés que la terre ougandaise est accueillante et qu’elle doit être différente de celle que nous avions fuit en entendant la paix chez nous et le 3eme pays pour les autres,

•           De toujours faire le suivi du travail que vos services charges des réfugiés font vis-à-vis des réfugiés pour que le monde ne vous condamne des différentes violations des droits de l’Homme et surtout, de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ;

•           De rassurer l’opinion nationale ougandaise, des réfugiés et des Nations Unies par le HCR que les investigations et les enquêtes faites sur les allegations des faits graves concernant les enlèvements des certains réfugiés congolais, des menaces des morts de certains agents de : O.P.M, HCR et de l’association Inter Aid sont avérés

•           De répondre avec précision aux lettres de réponses que les réfugiés congolais accuses par votre bureau « O.P.M » (cfr :Review of your refugee status in Uganda) des criminels pour qu’elles se sentent libres a comparaître en justice avec leurs accusateurs afin que les responsabilités soient établis, dans le cas contraire, les indemniser pour avoir saper leur réputation;

•           D’interpeller l’association Inter Aid pour son mode de gestion et le fait de voir qu’elle créée les divisions tout en faisant grandir la haine au sein de la Communauté de réfugiés Congolais vivant en Ouganda, l’on ne sait pas les raisons qui la motive car elle ne veut pas l’organisation de la Communauté de Réfugiés Congolais ;

•           D’interdire a cette association de se mêler dans la gestion des différentes Communautés de réfugiés dont surtout, celle Congolaise ;

•           De dire a vos services, de stopper aussi le système de faire inscrire de non congolais sur la liste de réfugiés congolais et de les faire voyager a ce nom ; car la nationalité congolaise est une et exclusive, elle ne doit pas être distribuée aux étrangers seulement parce qu’ils arrivent en Ouganda et se déclarent ainsi ou parce qu’ils sont orientes ainsi par vos services ( tout commence par la police ainsi que dans les camps de refuge);

•           S’il est difficile de trouver solution a tous ces maux, prière dire haut et fort aux Nations Unies que la terre ougandaise n’est plus favorable surtout pour les réfugiés congolais de la RDCongo ;•           …

3.         Aux autres Communautés de réfugiés :

         De demeurer forte et unie pour le développement de nos Etats une fois de retour , les divisions ne nous avanceront a rien si pas créer la haine ;

         De toujours collaborer dans le et le malheur, nous sommes tous exiles sur le sol qui n’est pas notre ;

         De ne jamais céder aux bêtises de n’importe qui, ensemble nous sommes forts ;         …

4.         A la Communauté de Réfugiés Congolais vivant en Ouganda et a tous qui nous lisent :

         La nationalité congolaise reste une et exclusive, elle s’obtient sur demande par une simple lettre de demande de la nationalité congolaise pas en se déclarant réfugiés en Ouganda bien que consciente et conscient que tu es non congolaise ou congolais ;

         De se souder les coudes, nous sommes issus de la RDCongo, les intérêts égoïstes suite a des petites sollicitations de Inter Aid et des autres services au détriment de tes sœurs et frères ne doivent pas nous ravir notre identité jusqu’au point d’oublier notre culture et notre provenance ; que nous les voulions ou pas, nous sommes Congolaises et Congolais ;

         La trahison est un mal qui tue le monde, céder a ses caprices c’est devenir traître a vie et c’est pécher contre sa réputation et contre son Dieu ;

         A vous tous qui etes égares, enfant prodigues, nous vous rappelons de retourner a la maison qui est votre Communauté de réfugiés Congolais vivant en Ouganda, votre conscience suffit car vous etes appelées filles et fils de la RDCongo, l’on ne vous appellera jamais ougandaise ou ougandais 

                                  Fait a Kampala, le 05/02/2011

                         Pour la C.R.C.U, les listes de signatures qui suivent :

                       

No       NOM ET POST NOM            No TELEPHONE       SIGNATURE

01        WILLIAM KAZADI +256 774023860

           

02        Mme. PAMELA KIBIBI       +256 785429166

           

03        ZENGA NKORANYI N.      +256 756048618

           

04        Elie MUGARUKA CH.        +256 775374028

           

05        Mme.HADIDJA MUHAWENIMANA        +256 787920945

           

06        BAUNDA MAELEZO          +256 774181768

           

07        David WILONDJA WABENGA      +256 753060077

           

08        Jean Paul NSHUGIBIRI        +256 753176257

           

09        SONGA BWAMI F.  +256 757423276

           

10        BABS BIRORA         +256 756634020

           

11        Mme. SALAMA LUPANDO M.      +256 785046649

           

12        KIKOBA HOMERE  +256 757206674

           

13        KAMATE NGOVI J.M.        +256 752521146

           

14        BYAMULIRO FAUSTIN     +256 773021043

           

15        Mme Léonie MUDUMBI       +256 778864344

           

16        LUHAVO JEAN        +256 757087127        

 

© Beni-Lubero Online

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*