SOS: le CNDP de Nkunda n’a pas dit son dernier mot !

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Le RACODIT, Rassemblement des Congolais pour la Défense de l’Intégrité Territoriale, porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que le CNDP de Nkunda a trompé tout le monde en signant l’Acte d’Engagement pour la Paix au Nord-Kivu durant la conférence de Paix de Goma.
.
En effet, il y a des gens au sein du CNDP qui ne sont pas d’accord avec la conclusion de la conférence de Goma. Le CNDP étant divisé en deux, un groupe accepte d’arrêter avec la guerre et rejoindre le processus de brassage tandis que l’aile dure du CNDP reste dans le maquis pour continuer avec la guerre sous le nom de FPC, Front Patriotique Congolais. Cette décision a été prise à la réunion du dimanche 27 janvier 2008 au domicile de Mr. BISETSA à Rubare.
Selon le plan initial, la guerre devrait commencer le lundi 4 février 2008 dans tout le territoire de Rutshuru: Kibirizi, Nyakakoma, Rubare…
.
Malheureusement pour le FPC, ce plan a été divulgué par imprudence par à un motard à qui un courrier avait été remis le 31 janvier 2008 pour un commandant militaire FPC de Rutshuru. A la place, le courrier voulu secret est tombé non pas à destination, mais entre les mains des FARDC.
.
D’après ce courrier, les dirigeants signataires de ce plan sont, entre autres:
1. Paul Mali ni Kazi, Chef coutumier de Rutshuru ( fils de feu Mwami Ndeze):
2. Le major JP, commandant de police de Rutshuru;
3. Le capitaine Faustin, commandant second de la police à Rubare;
4. Le pasteur SERIBORI de la CEPAC, Rubare;
5. Monsieur KISHIGWA, préfet de l’institut Rubare;
6. Monsieur Biramba, Directeur de l’Ecole Primaire KALONGERA à Rubare;
7. Monsieur KABURI Modeste, chef de groupement Bukoma
8. Monsieur MUSEMBURO BISETSA de Rubare
9. Monsieur KWIZERA Philippe de Rutshuru-Centre.
.
Le RACODIT demande instamment au Gouvernement Congolais ainsi qu’à la MONUC de prendre leurs responsabilités, chacun à ce qui le concerne, afin que les congolais qui ont offert plusieurs fois la paix à ses bourreaux ne continuent plus de souffrir à cause des Tutsi, une ethnie étrangère accueillie au Congo sur une base humanitaire.
Nous remercions vivement ce digne fils du Congo qui a permis à ce que ce plan diabolique soit porté à la connaissance de l’opinion tant nationale qu’internationale. Nous demandons au Gouvernement Congolais de lui assurer une securité conséquente ainsi qu’aux membres de sa famille.
.
Butembo, le 03 février 2008.
Le Coordonateur du RACODIT
Kahindo Edgar
.
Correspondance adressée à Beni-Lubero Online

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*