Soutien des Jeunes de Beni

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
LA JEUNESSE DE BENI MOBILISEE EN FAVEUR DU GOUVERNEUR du Nord-Kivu,
  JULIEN  PALUKU 
Suite à l’écho faisant état d’une motion de défiance initiée par 8 députés provinciaux tous de l’ AMP, le Club de Soutien aux Oeuvres de Julien Paluku Kahongya, le Club des Amis de JPK et la plupart des Associations des jeunes de Beni ont été obligés de descendre sur la rue pour manifester leur soutien au Gouverneur du Nord Kivu et contester l’initiative des députés provinciaux jugée tendancieuse.
En effet, la marche chapotée par le parti cher au Gouverneur avait un caractère hybride. D’une part elle consistait à témoigner aux yeux de la province que la population de Beni en général et en particulier la jeunesse  soutient le gouverneur et d’autre part manifester son mécontentement à l’unitive prise par les députés, qui jusqu’alors qui voient ce que leurs bases ne savent pas voir.
La marche avait pour point de départ ENERA une société privée bien connue à Beni et le point d’arrivée l’hôtel de ville de Beni. Où les manifestants ont remis à l’autorité urbaine un mémorandum après sa lecture par le représentant du club de soutien des Œuvres de JPK (CSOJPK).
En gros tous, comme un seul, mobilisés par le sens patriotique ont exprimé sans hésitation leur soutien au Gouverneur et ont d’une manière la plus sévère fustigé et condamné avec la dernière énergie l’idée des députés provinciaux du N.K. Ces derniers sont accusés de tous les maux : complice, mains visibles du Rwanda, déstabilisateurs des institutions provinciales …
Dans tous les cas, il y a un problème, car ce n’est pas pour la première fois, qu’une motion  de la même nature soit initiée contre l’élu du peuple Julien P.K. Et les cette mêmes groupes avaient déjouer la machine de la déstabilisation par une marche qui avait été très bien organisée autre fois  à Butembo et Beni.
En outre, on ne le dira  jamais assez que les manifestants se sont arrêtés qu’à la contestation et au propos de soutien sans pour autant évoquer les griefs lancés contre le Gouverneur. Pour certains il y a Vice de procédure, car  selon un des manifestants interrogé, les députés ont mal procédé. Ils devaient tout d’abord interroger les chefs de division concernés ou le ministère provincial qui a les finances dans ses attributions. Pour d’autre la raison de détournement de plus 370.000$ est une fausse accusation qui masque un complot contre le Gouverneur, qui pourtant travaille très bien ont-ils ajouté, complot monté de toute pièces par des main invisibles entre autre les alliés de Rwanda.
Nous ne sommes qu’au début au mandat et la  loi congolaise  réglementant le mécanisme de la motion contre une autorité politico administrative au niveau provincial sans limiter le nombre des motions qu’on peut dépasser pour un mandat. Et le Gouverneur court encore le risque d’être débarqué un jour. Ce qui n’est pas souhaitable pour la plupart de la population du Nord-Kivu en général et en particulier la population du Grand Nord.
 
MUKUKU MAMBOLA Cédric
Beni
Beni-Lubero Online

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*