Un Anglais se marie

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Un mariage pas comme les autres .Ce samedi 26/07/2008 devant l’officier de l’état civil de la Commune de  Mususa, en ville de Butembo, Mr Georges SNADDON de la nationalité britannique et Aimée BWAMI de la Nationalité congolaise se sont unis pour le meilleur et pour le pire.
Mr & Mme Georges SNADDON
Il était 14h 00’ quand les cérémonies nuptiales ont commencé devant une multitude d’invités venus pour encourager le nouveau couple. Le passé est passé. Tous les deux ont leur regard tourné vers l’avenir. L’époux qui dans le temps était marié, divorcé, célibataire, est de nouveau marié. C’est cela la vie qui est plus dans l’avenir que dans le passé.  
 
Le nouveau couple a opté pour le régime de la communauté universelle des biens.
 
Ce mariage est loin d’être contraire à la loi congolaise car le code de la famille du pays prévoit le mariage mixte, c’est-à-dire entre les personnes de nationalité différente. Cette même loi  est silencieuse sur l’écart d’âge entre les époux, car pour l’Etat Civil comme pour le christianisme, ce qui importe c’est l’amour entre les époux, dans ce cas, l’amour entre Georges et Aimée.
 
Grande Fête du mariage civil de Mr Georges SNADDON et Mlle Aimée Bwami
Dans un cas d’un mariage mixte selon le droit congolais, le mari peut acquérir la nationalité de sa femme et vice-versa. Il en est de même pour la loi britannique. Quant aux enfants qui seront nés de cette union, ils ont la possibilité de choisir à l’âge majeur soit la nationalité du père, soit celle de la mère.
.
Nous souhaitons au nouveau couple un heureux et fructueux mariage !
 .
Cédric  Mambola et Thérèse  Malule
Butembo
Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Un Anglais se marie

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Un mariage pas comme les autres .Ce samedi 26/07/2008 devant l’officier de l’état civil de la Commune de  Mususa, en ville de Butembo, Mr Georges SNADDON de la nationalité britannique et Aimée BWAMI de la Nationalité congolaise se sont unis pour le meilleur et pour le pire.
Mr & Mme Georges SNADDON
Il était 14h 00’ quand les cérémonies nuptiales ont commencé devant une multitude d’invités venus pour encourager le nouveau couple. Le passé est passé. Tous les deux ont leur regard tourné vers l’avenir. L’époux qui dans le temps était marié, divorcé, célibataire, est de nouveau marié. C’est cela la vie qui est plus dans l’avenir que dans le passé.  
 
Le nouveau couple a opté pour le régime de la communauté universelle des biens.
 
Ce mariage est loin d’être contraire à la loi congolaise car le code de la famille du pays prévoit le mariage mixte, c’est-à-dire entre les personnes de nationalité différente. Cette même loi  est silencieuse sur l’écart d’âge entre les époux, car pour l’Etat Civil comme pour le christianisme, ce qui importe c’est l’amour entre les époux, dans ce cas, l’amour entre Georges et Aimée.
 
Grande Fête du mariage civil de Mr Georges SNADDON et Mlle Aimée Bwami
Dans un cas d’un mariage mixte selon le droit congolais, le mari peut acquérir la nationalité de sa femme et vice-versa. Il en est de même pour la loi britannique. Quant aux enfants qui seront nés de cette union, ils ont la possibilité de choisir à l’âge majeur soit la nationalité du père, soit celle de la mère.
.
Nous souhaitons au nouveau couple un heureux et fructueux mariage !
 .
Cédric  Mambola et Thérèse  Malule
Butembo
Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*