Cardinal_Monsengwo

Un Congo sans guerre: Vision du Cardinalat de Laurent Monsengwo

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Cardinal_Monsengwo 

Laurent Cardinal Monsengwo Pasinya

Archevêque de Kinshasa

Prêtre-Cardinal de Santa Maria di Regina Pacis” in Ostia mare

Né le 7 Octobre 1939

Prêtre le 21 Décembre 1963 à Inongo

Evêque Auxiliaire d’Inongo le 4 Mai 1980

Evêque Auxiliaire de Kisangani le 7 Avril 1981

Archevêque de Kisangani le 1 Septembre 1988

Archevêque de Kinshasa le 2 Février 2008

Elevé au Rang de Cardinal le 20 Novembre 2010

Messe Solennelle à Kinshasa: le 5 Décembre 2010

.

Kinshasa, telema ongenge na mwinda mwa Kristu »

Kinshasa, lève-toi, resplendis de la lumière du Christ’

Ce dimanche 5 décembre 2010 le stade des Martyrs de Kinshasa est pris d’assaut par des fidèles venus de quatre coins de l’Archidiocèse pour prier avec le nouveau cardinal Laurent Monsengwo Pasinya ( 71 ans) créé à Rome le 20 novembre par sa sainteté le pape Benoît XVI.

Arrivé à Kinshasa le mardi 1er décembre 2010 alors que l’Eglise du Congo célébrait la fête de la bienheureuse Anuarite, martyr de la pureté, le cardinal Laurent Monsengwo a joui d’un accueil on ne peut plus délirant. Le cortège cardinalice a fait le tour des grandes artères de la capitale. « Boyei Bolamu, tata Cardinal » « Cardinal na biso aye », « Félicitation, papa Cardinal », pouvait-on lire sur les calicots et panneaux postés sur des places publiques de la capitale.

Le dimanche 5 décembre une grand messe a été dite au stade des martyrs. Le cardinal a lui-même présidé à l’Eucharistie devant une foule nombreuse de fidèles. Plusieurs personnalités et dignitaires ont répondu oui à ce rendez-vous. Des évêques et archevêques des autres diocèses de la RDC ainsi que ceux des diocèses de pays voisins ont entourés de leur sollicitude pastorale son éminence le Cardinal Laurent Monsengwo. Les prêtres y ont participés en centaines.

Parmi les hôtes de marque nous signalons la présence du Président Joseph Kabila et les membres de son gouvernement, la première Dame de la République du Congo qui était escortée par une forte délégation brazzavilloise.

Dans son message court, bilingue (français et lingala) et très applaudi le nouveau cardinal a d’abord rendu grâce à Dieu qui l’a élevé à ce titre de responsabilité pastorale. Ne sachant quoi rendre au Seigneur, Le cardinal Monsengwo a promis rendre à Dieu un Congo exempt de guerre et de misère sous toutes ses formes et cela au prix de sacrifice voire au prix de martyre, s’il le faut. La population de l’est de la RDC a entendu par là que le nouveau cardinal offre à Dieu une province où l’on entendra plus parler de génocide et de bain de sang, une province où règne une harmonie naturelle et pacifique ! (Isaïe 11, 1-10). Tout projet de vie qui ne prend pas en compte les intérêts du peuple est sans objet, a renchérit son Eminence le cardinal Laurent Monsengwo.

Débutée à 10 heures trente minutes avec l’entrée triomphale de son éminence au stade des martyrs qui en a fait le tour pour bénir les fidèles venus nombreux de tous les coins, la célébration eucharistique a pris fin à 14 heures sous une forte chaleur propre à la ville province de Kinshasa. Félicitations, Tata Laurent cardinal Monsengwo. Joyeux et fructueux minestère sous ta dévise : In fide veritatis

P. François Nzanzu, a.a.

Masina/Kinshasa

© Beni-Lubero Online

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*