Un lecteur critique les

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
« Cher Benilubero,
Je lis régulièrement vos commentaires et réflexions. J’en suis bien ravi. Cependant, il me semble qu’une dimension des problèmes de la RDC n’apparait pas soulignée dans vos écrits.
.
Bien sur que les puissances étrangères occidentales comme les pays voisins ne sont au Congo que pour leurs intérêts. Tout le monde le sait. Et c’est ainsi que le monde est fait. Tout le monde sait que les agresseurs de la RDC se cachent derrière les étiquettes FDLR et LRA pour rendre l’Est du pays ingouvernable afin d’avancer la thèse de la balkanisation de la RDC. Vous n’avez pas à le répéter sans indiquer comment mettre à nu ce plan diabolique et l’arrêter par des actions concrètes.
.
La réalité est que la classe politique congolaise actuelle n’est pas capable de faire de la RDC un Etat puissant et prospère. Sa grande caractéristique c’est le clientélisme pour l’enrichissement personnel. Le peuple congolais dont vos correspondants parlent souvent ne compte pas pour les dirigeants politiques actuels. Vous devriez déjà le savoir et cesser de condamner les dirigeants qui trouvent leur compte dans la crise actuelle. Il faut au contraire chercher à mettre fin à leur exploitation du patrimoine commun de la RDC.
.
Le peuple congolais dont vous prenez souvent fin et cause est victime et si vous en faites partie, vous êtes aussi victimes et vous connaissez vos bourreaux. Vous avez donc le choix entre se complaire dans le costume de victime ou alors refuser d’être des victimes passives.
.
Quand un corps humain ne fonctionne pas bien et que les maladies le terrasse, on ne condamne pas les maladies. On se condamne soi-même pour n’avoir pas résisté aux maladies. Tout comme on ne condamne pas le Lion qui attaque le chasseur qui va légalement chasser dans la forêt. C’est le chasseur qui doit se défendre contre la bête.
.
Notre drame au Congo, c’est que nous, les Congolais, malgré les abondantes potentialités n’arrivons pas à nous organiser pour vivre et prendre la vie au sérieux. La vie est un combat où le plus fort gagne et survit ! Malheureusement on a l’impression que les congolais attendent tout d’un ailleurs qu’ils ne connaissent pas et croient beaucoup aux miracles, etc.
.
Pendant 13 ans, ceux qui contrôlent le Congo aujourd’hui ont étalé leur philosophie de conquête : ils ont utilisé les occidentaux pour avancer leurs thèses mensongères parce qu’ils savent que les congolais sont naïfs vis-à-vis des occidentaux. Ils ont aussi réussi à casser la force congolaise en démobilisant les combattants, massacrant les jeunes garçons (cas de Kiwandja, et dernièrement celui de Bukavu après l’affaire Kamerhe). Ils ont aussi réussi à acheter les députés nationaux et provinciaux pour qu’ils se tournent les pouces et ne votent aucune loi qui peut déranger leur plan de balkanisation du Congo. Malgré tous ces faits accablants qui se passent sous vos yeux, nous ne connaissons pas quelle stratégie vous avez mise en place pour cesser d’accompagner l’occupation de votre région !
.
Prenez cet exemple. Depuis 1994, la population du Kivu est victime des forces rebelles. Ailleurs dans le monde, tout le monde en aurait eu assez pour prendre des armes. Ce ne serait pas comme en Somalie parce que les somaliens se combattent. Ce serait plutôt comme en Israël. Tout male âgé de plus de dix-huit ans doit savoir manier les armes et défendre sa famille, sa maison, sa patrie contre les assaillants. Notez qu’en Israël l’Etat est puissant et capable de défendre les siens. Mais cela n’empêche que chaque israéliens soit toujours prêt à se défendre !
.
Dans la Province Orientale, après moins d’une année, il existe déjà des forces d’auto-défense vers Dungu et Faradje même si les armes ne sont pas des fusils d’assaut automatiques. Mais au Kivu après treize ans, les gens continuent à fuir, à écrire des memo demandant aux bourreaux avérés de leur rendre justice ou de venir les protéger. Ceux qui attaquent ont du sang dans leur corps comme nous. Ils meurent aussi. Si les Kivutiens résistent jusqu’à la mort, les attaquants auront aussi peur.
.
Il ne sert à rien de crier vers Kinshasa, la Monuc, ou la Communauté Internationale. ILS S’EN FOUTENT DE NOS MORTS. PLUS NOUS MOURRONS PLUS LEURS INETERETS sont servis, plus ils sont heureux. Vous le savez. Les minerais congolais sont plus intéressants économiquement que les congolais ! Vous devriez le savoir déjà, pauvres Kivutiens !
.
Que ceux qui sont innocemment massacrés prennent eux aussi les armes. Vous ne serez pas les premiers. C’est la loi de l’histoire ! Les Sud-Soudanais ont combattu les Arabes du Nord qui voulaient les exterminer. L’ANC de Mandela avait une branche armée. Les Français avaient eux aussi des milices pendant l’occupation allemande. Les mouvements de libération armée doivent nous inspirer nous les Congolais.
.
Ce ne sont pas les chars, les avions de chasse, et le type d’armes qui assurent la victoire, mais la détermination pour une cause que l’on sait juste. Dieu est du côté de ceux qui luttent pour la justice.
.
Cessez donc de pleurer. Sensibiliser, éduquer les Congolais pour une lutte contre toutes les planifications négatives.
NE CONDAMNONS PAS LES LIONS ET LES AUTRES BETES SAUVAGES DE L’OCCIDENT. APPRENONS A LUTTER ET COMPTER SUR NOS PROPRES MOYENS, ET NON A NOUS REJOUIR QUAND, APRES AVOIR MENDIE, NOUS RECEVONS DES DONS DU FMI ET LA BANQUE MONDIALE.
TOUTE PERSONNE OU NATION QUI EST BATTUE DANS LA LUTTE POUR LA SURVIE NE DOIT QUE SE CONDAMNER ELLE-MEME. LA VIE EST UN COMBAT.
.
La lutte pour la survie est une loi que nous ne pouvons changer. Les nations faibles seront effacées ou assujetties. Si vous avez eu la chance de voyager ou de lire, vous vous êtes rendu compte que tous les pays pauvres sont soumis à ce genre de pression d’exploitation. Mais certains pays pauvres sont mieux organisés que la RDC. Nous les Congolais parlons beaucoup. Nous disons que nous avons vu "clair". La vérité c’est que les autres ont vu plus clair que nous. La preuve? Nous sommes divisés, exploités, passifs, grands parleurs, viveurs, incapables de nous libérer du joug du néocolonialisme et de l’occupation qui n’est pas une figure de style mais une réalité au Congo.
.
La plus importante question est plutôt: "Que faisons-nous (les Congolais) pour répondre à l’occupation et au génocide en cours au Congo ? Avons-nous maintenant conscience de la place (la dernière place) qu’occupe la RDC dans le concert des nations ? Avons-nous pris conscience que les ressources humaines et naturelles de la RDC ne seront à nous que si nous sommes bien organisés et assez forts pour les exploiter, les commercialiser nous-mêmes? Voilà les vraies questions auxquelles je voudrais que les journalistes ou correspondants de Benilubero repondent.
.
Sincèrement,
Jeannot Kadima »
.

Réaction d’AAMBA MAKYEMAAYA: “Kadima a raison”
.
"Je vous avais dit la même chose la fois passée cessez de croire que ce son des FDLR OU LRA qui font ces tueries ,ce sont des rwandais et des ougandais qui se cachent derrière l’étiquette FDLR-LRA, alors il vous faut sensibiliser la population les personnes qui sont encore capables d’agir hommes femmes ,jeunes femmes et jeunes hommes de s’organiser pour faire l’autodéfense ça ne sert à rien de pleurnicher devant la Monuc et autres les ong internationales toutes sont derrière le malheur des kongolais ,un exemple au Burundi ces tutsis du Burundi avaient malmenés des Hutus des années ,mais le jour ou les hutus ont pris les armes hommes et femmes même des vieux qui étaient capables de manier le fusil ,vous avez vu comme les tutsis se sont repliés, alors si nous Kongolais continuons à pleurnicher, nous risquons mortellement, vous savez que les rwandais de haut plateaux du groupe frp ne veulent pas allés au brassage et personne ou autorité ne les dérange pas pcq ils savent leur plan, pour moi je félicité nos frères Fuliro des groupes armes des Fuliro et des Bembés qui aussi ont refusé l’intégration car ils savent le danger qui les guette si une fois ils abandonnaient la population à elle même, jamais le cndp est une bande des soldats rwandais pure et simple ,ils se livrent au massacres des populations du kivu en avançant l’argument que ce sont les FDLR,,IL NE FAUT PAS OUBLIER QUE les rwandais et des ougandais sont conseiller par les anglo-saxons , ces anglo-saxons ont tué les autochtones de l’Australie, du canada, des USA, et partout là ils colonisaient, alors le système « kill them soft » est appliqué aux kongolais , c’est à nous les Kongolais de se réveiller et dire non à toutes actions malignes que utilise ces rwandais et ougandais pour dépeupler le Kivu, il est temps que vous autres de beni lubero des s’organiser pour arrêter ces criminels et bandits, ll faut que le groupe je ne sais des kifua fua s’organisent et les autres groupes commencent à défendre la population comme avant, au lieu de vous laisser distraire par ces tueurs et pilleurs .
.
Benilubero vous écrivent bcp mais vous oubliez les nouvelles importantes ou vous avez peur que les autorités collabos ne vous incarcèrent pas ou vous tuent, alors si nous continuerons à vivre avec cette peur ,nous serons tous exterminés comme faisaient les anglais au canada et en Australie les peaux rouges sont les propriétaires des Amériques mais il faut voir comment est ce qu’ils vivent aujourd’hui ,alors vous voulez que ne subissons le même sort ? Je respecte commandant Yakutumba à FIZI, ZABULON COMMANDANT FULIRO À UVIRA ET D’AUTRES QUI RESTENT SUR LE QUI VIVE.
Dès Aujourd’hui il faut dire la vérité à la population que ce ne sont les vrais FDLR QUI LES TUENT CESONT DES RWANDAIS CE SOLDATS RWANDAIS QUI SONT ENTÉS MASSIVEMENT ET INTÉGRÉS À LA HATE DANS FARDC. AFINQUE S’ELLE VOIT LES FARDC VENIR DE SE TENIR À L’ÉCART POUR SE SAUVER. AULIEU DE RESTER LÀ PENSANRT QU’ELLE PROTGÉE OR ALORS QUE C’EST SON TUEUR QUI QU’ELLE APPROCHE SOIT DISANT PROTECTEUR.
aCHENI UJINGA TUPIGANE ,WE HAVE TO STAND UP ,ORGANIZE OURSELVES ,WE DON’T HAVE TO WAIT ,NOBODY IS THERE TO HELP US BECAUSE ALL OF THEM ARE AGAINST US BECAUSE OF OUR WEALTH, SO DON,T COUNT ON MONUC,ONG’S AND OTHERS THOSE ARE CONDUCTING SO MANY OPERATION WHIC AIM TO HARM US AND KILL US , YOU CAN SEE HOW OUR PEOPLE ARE REFUGEES ARE REFUGÉES IN THIER OWN LAND AND NO BODY CARES ,EVEN THE INTERNATIONAL COMMUNITY IS AMONG THOSE WHO WANT TO SEE ALL ROOTED Congolese, ABORIGINAL PEOPLE TO DISPPEAR FROM THE MAP AND THE PLACE TO BE TAKEN BY TUTSIS FROM RWANDA.
STOP WASTING YOUR TIME WATING FOR SOMETHING WE WON’T GET, WE ARE STRONG ENOUGH TO DEFEND OURSELVES THE WE DID IN 98 -2002, SO STOP DREAMING god IS THERE FOR THOSE WHO HELP THEMSELVES, WE CAN’T WAIT FOR MIRACLE BECAUSE MIRACLE DOESN’T EXIST MIRACLE IS OURSELVES TO FIGHT,DON’T WASTE TIME PRAYING IN CHURCHES BECAUSE THAT IS THE ONLY WEAKNESS THE WHITE MAN PUT IN US SO THAT WE CAN DEPEND ON THEM ,THEY DON’T HAVE WHAT WE DON’T ,WE HAVE ALL THEY HAVE BUT ,US WE USE THEM IN THE WRONG WAY.
OKAY TIME TO LET YOU THINK WHAT YOU SHOULD BE TELLING THE POPULATION SO THAT THEY KNOW WHAT IS GOING ONE AND HOW TO AVOID THE DISASTER". (AAMBA MAKYEMAAYA)

.

Réaction de Nduire Kakungu à l’article de Kadima
.
"Chers compatriotes,
Je suis très déçu par les propos de notre compatriote "Jeannot Kadima" dans son article publié sur www.benilubero.com ce mercredi 27/05/2009. Il a du mépris pour les gens du Kivu, en utilisant des expressions comme : "L’occupation de votre région", "Si les Kivutiens résistent …", "pauvres kivutiens", etc…
Pour lui, le Kivu est une région qui ne fait pas partie intégrante du Congo. Les Kivutiens doivent seuls se battre contre l’ennemi. Bien sûr, tous nos compatriotes de l’Ouest et du Centre tiennent les mêmes propos. Mais ils se trompent. Le même danger qui menace le Kivu, menace tout le Congo. Les Congolais doivent se sentir solidaires et défendre ensemble tout le territoire congolais. Dans une famille, les frères et sœurs sont toujours solidaires et font tout pour protéger toute la famille.
.
Lors du massacre de Kiwanja, vous avez tous vu cette photo qui a fait le tour du monde, un enfant de moins de 10 ans transportant son petit frère au dos pour fuir les tueurs tutsis de Nkunda. Voilà ce qu’on attend de chaque congolais, être solidaire avec ses frères de toutes les régions face à l’ennemi.
.
Le problème du Kivu, le problème du Congo tout entier est politique. Nous avons une classe politique corrompue. La corruption est le plus grand ennemi du Congo. Si les ennemis prennent le dessus, c’est à cause de la corruption. Notre crise est d’abord une crise morale. Nous avons perdu toutes les valeurs morales (l’honnêteté, l’amour de la patrie, l’amour du travail bien fait, la lutte contre la prostitution). La corruption est omniprésente (à l’université, dans les écoles, dans les hôpitaux, même dans les églises, etc…). C’est chacun pour soi et Dieu pour tous.
.
Notre ami Kadima a bien dit que "Dieu est du côté de ceux qui luttent pour la justice", je suis d’accord mais pour compter sur l’intervention divine nous devons vivre dans la grâce et non dans le péché tel que nous le sommes maintenant.
.
Une chose me console, "Personne ne connait l’avenir", mêmes Kagame, Museveni, Kabarebe qui font la pluie et le beau temps aujourd’hui, qu’est ce qu’ils deviendront demain. Monsieur AAMBA MAKYMAAYA l’a dit, qui savait que les hutus auraient un jour le dessus sur les tutsis au Burundi. Qui vivra verra.
Salutations distinguées et amicales!"
Nduire Kakungu

.
Tous droits de reproduction et de diffusion reservés © Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*