Le président Felix Tshisekedi en rêve, pendant que ses proches sont sur le point d'être exterminés

UN PLAN MACABRE DE L’ELIMINATION DES HOMMES DE TSHISEKEDI

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

BLO avait tout prédit!

Dans son article du 11 janvier 2020, BLO avait alerté Mr Félix Tshisekedi et son entourage d’un plan macabre de l’élimination physique de plusieurs membres de ses proches. C’était à l’occasion de la disparition surprenante de Mr Gilbert Mundela Tshimango, un des conseillers les plus importants de Mr Félix Tshisekedi et martyr du patriotisme congolais. Cet homme d’Etat assez consciencieux établi depuis des années aux USA avait, en plus des bonnes connexions à l’international, un grand souci pour la RD Congo. Son souci pour le redressement de son pays d’origine et sa relation avec le président lui ont valu le sacrifice suprême.

Aujourd’hui, à l’allure où vont les événements autour de Mr Félix Tshisekedi, on peut se rendre compte que non seulement le président n’a pas eu le temps de prendre au sérieux l’alerte, pourtant très fondée, de BLO, mais qu’en plus ses amis-ennemis sont passés à la grande vitesse. Et les conséquences sont néfastes d’abord pour ses familiers biologiques et politiques, ensuite pour les Kasaïens qui, en considérant la présidence de Fatshi comme une opportunité historique à ne pas rater, se sont « embourbés » précipitamment dans une mangeoire empoisonnée, mais également pour toute la nation congolaise caractérisée politiquement, en ce dernier quart de siècle, par une léthargie. Il est donc très urgent d’en prendre conscience et de se mobiliser pour découdre ce complot.

De la duperie du pouvoir de Félix Tshisekedi

Aujourd’hui plus que jamais, il faut que les congolais comprennent la duperie du pouvoir de Felix, basé sur une alliance contre-naturelle. Et en voici les caractéristiques :

1º. Il y a, d’une part, ceux-là qui ont le pouvoir, c’est-à-dire les vrais dirigeants du pays, et, d’autre part, ceux qui ont publiquement le gouvernement.
2º. Ces dirigeants, qui gèrent le pays dans l’ombre et contre les vrais intérêts de la nation, non seulement soumettent les gouvernants, sinon qu’en plus ils décident sur qui, quand et comment appliquer ce qu’ils veulent, sans compter sur la position de qui que ce soit.
3º. Entre les deux camps s’est constitué un grand groupe des congolais volontaristes, qui sont allées avec engouement autour de ceux qui sont supposés avoir le pouvoir, alors qu’en réalité pas. Ceux-là finissent par devenir des victimes. Nous les voyons alors mourir comme des mouches, l’un après l’autre, autour de deux éléphants rassasiés des butins de leurs combats, au même moment que le mal s’accroit à travers le pays : massacres, pillages des ressources naturelles, etc.

Un plan macabre à protéger à tout prix

Comme nous l’avions signalé, ces « dirigeants », eux, ont un plan bien élaboré et ne sont pas prêts à laisser tomber aucun élément de leurs considérations. Ils sont disposés à tout sacrifier, pourvu que leur plan ne subisse aucune faille. Voilà pourquoi tous les intellectuels et hommes et femmes de confiances, consciencieux et susceptibles de provoquer une certaine positivité autour de Fatshi sont systématiquement éliminés. Ces victimes, initialement bien ou mal intentionnées par rapport à leur positionnement politico-professionnel, sont sacrifiées sur un champ de bataille qui risque d’embraser toute la république. Car tout le réseau de Mr Félix Tshisekedi est totalement infiltré et fragilisé.

Objectifs de l’élimination physique des hommes et femmes de Fasthi :

1º. Fragiliser Félix Tshisekedi, en le laissant sans tête pensante. Ce qui l’obligera à se soumettre inconditionnellement, vu qu’il est fruit d’une grande corruption électorale et qu’il n’a pas assez d’idées sur ce qu’il devrait faire à la tête de l’Etat.
2º. L’intimider en lui démontrant que lui-même peut tomber n’importe quand et n’importe comment.
3º. Continuer à contrôler le pays à travers la terreur.

Pascal MASUMBUKO

©Beni-Lubero Online.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Un commentaire

  1. Je pleure le sang
    Nous sommes entrain de disparaître de l’existence de la vie sur la terre, une vie sacrée, mais actuellement qui est devenu sans Valeur aucune! A Beni ville, Beni territoire, dans certains localités de la province d’Ituri, nous vivons les moments les plus difficiles, le calvaire de notre existence !
    Plusieurs voix se sont déjà levées pour dénoncer ce GENOCIDE, mais sans suite! Et la plupart des personnes qui ont crié au nom de la population, ont vue leur têtes coupées!
    Une vérité existe qui confirme pourquoi cette souffrance ! Malheureusement, cette vérité est fouler au pied par les sanguinaires que beaucoup les applodissent comme des pacificateurs ! Rare des chercheurs sitent les noms de ces sanguinaires dans leur publication ou document ! Surtout pour des raisons de sécurité et d’autres ont peur de mourir si vite sans l’accomplissement du travail! Nous perisons, nous mourons plus que les mouches, pas comme les êtres vivants! Qu’avons-nous fais?
    Nous, nous vous citons les vrais tueurs dans le Kivu-Ituri, ceux qui commanditent le GENOCIDE de Beni:
    Nous avons en face de nous, deux personnes que nous allons bien citer:
    1. Monsieur Joseph Kabila Kabange de son vrai nom Hypolite Kanambe alias Commandant Hypot, ancien président de la RDC de 2001 à 2019, actuellement dit Chiba Rambo, roi de Kiingiyakati!
    2. Monsieur Paul Kagame, actuel président du Rwanda, résidant à Kigali!
    C’est inimaginable de voir que ceux deux personnes sont entrain de circuler librement en tuant des millions des personnes à l’Est de la RDC, précisément à Beni et Ituri sous nos yeux! Très étonnant les sois disant fils du pays partent chanté gloire à China Rambo à Kiingiyakati pour lui adorer comme un petit dieu, c’est devenir fou d’être militant jouant dernière Kabila qui tuent des millions des congolais ! Récemment une moyenne d’un mort par heure toujours de ce monsieur ! Et de l’autre côté du Rwandais, nos frères rwandais pensent qu’ils ont déjà trouvé un président ! Mais c’est faux! kagame était grand sanguinaire, il tue à Beni et Ituri, un grand génocidaire, et un grand dictateur dans votre pays! Vous n’avez pas la démocratie, vous êtes dominé par un pouvoir des sanguinaires! A vous de vous libérer aussi, nous nous vous aimons mais vos dirigeants nous tuent par des millions et nous ne nous vangerons jamais sur vos sang, seulement si vous voulez compatir avec nous, vous devez chasser ces sanguinaires du pouvoir de votre pays!
    Au peuple Congolais, laissons la distraction, soyons solidaire, soyons unis, soyons fort,.. Kabila profite de nos disputes pour continuer à nous tuer, nous devons nous libérer de ses mains, nous devons mettre la main sur lui, nous devons nous prendre en charge! Certains de nous sont aveugles en allant chanté gloire à Kabila à Kiingiyakati, nous devons être avec des yeux qui voient ! Ces sont nos frères qui sont tué jour et nuit par des machettes, haches, décapités, de fois on cuit dans les casseroles leurs têtes, mais nous restons silencieux face à tout ça, nous ne disons rien! Nous devons savoir que personne ne viendra nous secourir, personne ! Nous sommes plus fort, mais nous nous négligeons ! C’est notre pays qu’on va balkaniser, c’est à Beni où se passe le GENOCIDE! Soyons solidaire, notre lutte doit commencer par chasser, capturer Kabila et bruler en feu Kiingiyakati un terrain qui planifient nos morts! Si nous tardons pour ce combat, sinon ça sera trop tard!

    Je suis Congolais, je sauve Kivu-Ituri
    Moïse Kahongya

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*