Une congolaise sourde-muette devient religieuse en Italie

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
L’ événement historique de ce dimanche des missions 2009 ! Mlle Clarice LELO VANGU, une Jeune fille congolaise de Kinshasa, la vingtaine révolue, sourde et muette de son état, a fait son entrée solennelle au noviciat de la congrégation religieuse de la Petite Mission des Sourds (PMS) à Rome (Italie). Elle est la première sourde congolaise à franchir le seuil d’un noviciat des soeurs.
La première sourde-muette de la R.D. Congo, Mlle Clarice LELO VANGU, fait son entrée au Noviciat des PMS à Rome ( Italie)
                       ( Crédit Photo P. Salvatore Walire, pms)
A la même occasion, une jeune fille congolaise de Beni-Lubero faisait aussi son entrée solennelle dans la même congrégation, avec la différence qu’elle n’est pas sourde-muette mais veut consacrer toute sa vie à l’apostolat des sourds-muets.
                  De G à D: Novices PMS  KAVUO MUPENZI ( Beniluberoise) et Clarice LELO VANGU
                                                       ( Crédit Photo P. Salvatore Walire, pms)
Ceux qui ont participé à cette célébration émouvante ont qualifié l’événement de prophétique. En effet, le fait de recruter des missionnaires pour l’Italie en R.D. Congo, un pays sous occupation militaire étrangère, est un événement qui donne à penser. Malgré son occupation et sa crise politico-économico-financière, la R.D.Congo est toujours riche en humanité et en spiritualité, et elle peut fournir ce qui manque à l’Italie, à savoir, les missionnaires de l’Evangile pour les sourds et les muets.
Les deux novices congolaises avec la supérieure générale de la PMS, Sr. LICIA POLI
Pendant que l’Europe dont fait partie l’Italie tente de fermer ses frontières aux clandestins nègres qu’elle laisse couler dans la mer méditerranée, les congrégations religieuses ouvrent les mêmes frontières aux vocations toujours abondantes au Sud. Il en est de même des diocèses d’Europe où dans une paroisse sur trois, on trouve sur un prêtre noir africain à l’autel ou au confessionnal entrain d’intercéder pour le salut des blancs ! L’Afrique, berceau de l’humanité, vole au secours spirituel de l’Europe. Si plusieurs politiques européennes se servent de l’Afrique par les armes et le soutien aux dictatures, l’Eglise d’Europe compte sur les africains pour continuer sa mission évangélisatrice en Europe. Par là l’Eglise d’Europe démontre que l’africain n’est pas dangereux pour l’Europe et que tout européen n’est pas dangereux pour l’Afrique. Les deux peuples ont besoin  l’un de l’autre contrairement à ceux qui ne voient entre l’Europe et l’Afrique qu’un lien de dépendance ou de domination.
De G à D: Novice Kinoise, Maîtresse des Novices de la PMS LUCIENNE du Brésil,  Novice Beniluberoise
Les sœurs de la congrégation religieuse appelée « la Petite Mission pour les Sourds » (PMS en sigle) viennent de pousser plus loin la radicalité de l’Evangile du Christ qui non seulement unit blancs et noirs mais aussi donnent aux sourds et aux muets le droit au chapitre des missions. La congolaise sourde-muette qui est entrée au noviciat chez les PMS devient ainsi un signe de l’évangile vécu radicalement au sein de la Petite Mission pour les Sourds.
Au moment où les politiques tentent d’opposer les races et les peuples de la terre pour leurs intérêts souvent égoïstes, l’Eglise rassemble, resserre les liens entre tous les peuples de la terre devenu un en Jésus-Christ. En dépit de ses faiblesses historiques, l’Eglise vient de démontrer qu’elle est une grande force qui peut changer la face de la terre en offrant des alternatives aux problèmes de l’heure. Le prophétisme de l’Eglise d’Europe qui recrute des vocations religieuses et sacerdotales en Afrique est ainsi un pas de géant vers l’avènement de l’Eglise Une, Sainte, Catholique et Apostolique. Il reste que ce prophétisme de l’Eglise s’étende sur tous les domaines de la vie sociale, économique, et politique comme recommandé par le Concile Vatican II, dans son document Gaudium et Spes, #1 où il est stipulé que l’Eglise est solidaire avec l’humanité dans tous ses aspects, parce que tout ce qui est vraiment humain trouve un écho dans le cœur des disciples de Jésus-Christ ( cfr. § 1)
.
Correspondance particulière de l’Italie
.
© Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*