Une fille de Kisangani morte asphyxi

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Mlle EVE  HAWA, 23 ans d’âge, a été retrouvé morte asphyxiée dans sa chambre, sur Avenue Masisi n°38, dans la nuit du mercredi 14 au jeudi 15/10/2009. Mlle Eve était asphyxiée par la chaleur d’un brasier avec lequel elle chauffait l’eau juste à côté de son lit, un lit sans matelas qui soulève plusieurs interrogations. Avait-elle froid la nuit pour qu’elle se réchauffe nuitamment avec de l’eau bouillante à côté de son lit ? Une possibilité pour une fille qui vient de Kisangani, région chaude. La mort d’Eve est douloureuse. Elle qui voulait peut-être se réchauffer se retrouve dans le froid glacier contre lequel elle luttait ! Mais le lit sans matelas pose problème pour les bubolais qui n’ont plus vu ces genres de choses pour une fille de 23 ans!
 
                                                                                                    RIP
                                     Mlle Eve Hawa (23 ans) morte dans sa chambre
Mlle EVE est originaire de la ville de Kisangani. Elle était la fille de Mr BALENDA et Maman YAKUSU. Elle était venue à Butembo à la demande d’un Docteur en médecine travaillant à Butembo pour être berceuse de ses enfants. La venue d’Eve Hawa à Butembo était facilitée par un certain Pasteur Jacques d’une église Kinzambenzambe ou église de réveil Jésus Seul Sauveur (JSS) de la Cellule Ngote, Quartier Mukuna, Commune de Bulengera.     
 
Le Docteur chez qui Eve Hawa a trouvé la mort et dont le nom n’a pas encore été révélé au grand public, est locataire de l’établissement immobilier de l’opérateur économique Mr KASUNZURA sur Avenue Masisi.
 
Les circonstances de la mort d’Eve sont ambigües non pas parce que l’opinion ne croit pas à la thèse de l’asphyxie mais à cause du chauffage de l’eau dans la chambre à coucher  et sur un lit sans matelas, un lit que d’aucuns n’hésitent pas à qualifier de « lit de la mortification », une mortification qui a conduit à la mort. Les églises binzambenzambe de la place étant tristement célèbres pour leurs pratiques des sacrifices humains à des esprits maléfiques pour l’accroissement de la  célébrité de leurs pasteurs, plusieurs bubolais soupçonnent un maraboutage  derrière la mort d’Eve Hawa.
 
C’est ainsi que des voix s’élèvent pour que l’autorité de l’Etat élucide sans tarder et par une enquête appropriée les circonstances exactes de la mort inopinée de Mlle Eve qui quitte ce monde à la fleur de l’âge. Le Dr X et le Pasteur Jacques de JSS devraient aider les enquêteurs !     
 
En attendant que justice soit faite pour honorer la mémoire de Mlle Eve, nous présentons nos condoléances les plus émues à la famille Balenda et Yakusu de Kisangani. Que l’âme de Mlle Eve Hawa repose en paix !
 
Tembos Yotama
Butembo
Beni-Lubero Online
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*