Une maman abattue par un rebelle FDLR

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
LA MORT, FRUIT DE LA COHABITATION AMOUREUSE AVEC LES ELEMENTS DES FORCES ETRANGERES.
Une maman a été assassinée, dans la nuit du samedi au dimanche 02 Mars dernier à VUVIMBA, un quartier populaire de Kasugho, en territoire de Lubero. EMERENCE, c’est son nom. Elle a été tuée par balles par un élément FDLR avec lequel elle cohabitait. Selon plusieurs témoignages, tout serait parti d’une bagarre autour d’une dette. Son amant lui devait une importante somme d’argent équivalent à neuf bidons d’alcool éthylique communément appelé « Kabali ». Au lieu de payer la dette, celui-ci a préféré mettre fin à la vie de sa créancière.
.
Après avoir commis ce forfait, l’assassin s’est éclipsé et a été rattrapée la nuit même par les combattants du groupe auquel il appartient. Il serait déjà acheminé à Lubero par la police et les FARDC basées à Kasugho.
.
Par ailleurs, les funérailles ont été boycottées par les habitats de ce quartier. Ces derniers estiment que c’est une leçon pour les professionnelles du sexe qui gardent des éléments armés étrangers.
.
Pour sa part, le Chef de localité de Bas-Musindi a mis en garde les propriétaires des maisons de sa juridiction. Il a demandé à ceux-ci de chasser de leurs parcelles toutes les femmes libres qui cohabitent avec les FDLR. Si non il prendra des mesures contraignantes à l’égard des contrevenants.
.
Pour certains observateurs, le message du Chef de localité devra être adressé aussi à certains notables et responsables religieux de la contrée qui donnent leurs filles à mariage aux membres de cette milice, pourtant classée parmi les forces négatives de la RDCongo. Allusion est faite ici au Pasteur de l’église CEPAC de Kasugho qui a béni la semaine passée un mariage entre sa fille et un élément FDLR. Notez que Nkunda est pasteur dans l’Eglise CEPAC de Kitshanga.
.
SIM’S GUY MUMBERE
FOPERTEC AP
Kasugho
Beni-Lubero Online

.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*